AccueilGroupesDiscussionsExplorerTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Le Procès (1925)

par Franz Kafka

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneMentions
18,260216216 (4.01)558
Résumé : Le procès de Franz Kafka (1925)Le matin de son anniversaire Josef K. est soudainement arrêté chez lui. Deux gardes l'informent qu'il est en état d'arrestation, mais ils ne lui disent rien des motifs, d'ailleurs ils ne savent pas quelles sont les charges, ils ne savent rien. K. est alors conduit dans la chambre d'une autre locataire, Fraülein Bürstner, qui se trouve être absent à ce moment là. Il est soumis à un interrogatoire tout aussi déroutant que bref par un inspecteur qui l'informe qu'il est en état d'arrestation, mais il est libre d'aller travailler à sa banque et continue à vivre sa vie comme à son habitude. Après sa journée de travail, K. retourne chez lui. Il s'excuse auprès de sa logeuse pour le dérangement de son arrestation, ce matin, mais son propriétaire ne semble pas à au courant. Il attend ensuite Fraülein Bürstner afin de présenter des excuses pour l'irruption de sa chambre ce matin. Fraülein Bürstner est d'abord surprise par l'explication de K., mais le laisse dramatiser les événements de la matinée. Les bruits de K. réveillent le neveu de la logeuse qui dort dans le salon. Fraülein Bürstner supplie K. de partir, et, ce que faisant, il l'embrasse. On dit à K. qu'une enquête sur son arrestation aura lieu le dimanche suivant. Quand il arrive à l'adresse de la cour, il est intrigué par le fait que le tribunal semble être situé dans un immeuble d'habitation dans un quartier pauvre. Comme on ne lui a pas donné une adresse précise, K. erre dans les immeubles d'habitation, jusqu'à ce qu'il tombe sur une blanchisseuse, qui lui explique où la cour se réunit. Après s'être présenté au juge d'instruction, K. proteste de son traitement lors de son arrestation, et dénonce la Cour et ses fonctionnaires pour corruption. Mais, comme il a fini son discours, K. remarque que la cour est remplie de fonctionnaires de justice. Le juge d'instruction indique à K. qu'il a sérieusement nuit à sa propre cause par son comportement, mais K. refuse de participer à toutes les procédures et quitte la salle d'audience. Malgré l'absence de convocation, K. retourne à la cour la semaine suivante. Là, il ne trouve que la blanchisseuse, qui l'informe que le tribunal n'est pas en session. La blanchisseuse, qui s'avère être l'épouse de l'huissier-audiencier, séduit rapidement K., et lui permet d'explorer la salle d'audience, où il découvre à sa grande consternation que les cahiers du juge d'instruction sont en fait des romans pornographiques. Un étudiant en droit balaie la cour et l'épouse de l'huissier-audiencier s'en va, sans doute pour coucher avec un juge. L'huissier de justice vient et propose de prendre K. sur sa tournée des bureaux de la Cour. Dans les bureaux délabrés de la cour, K. rencontre d'autres accusés, dont l'état physique révèle leur usure à force de subir leur procès. Tout d'un coup, K. se sent faible dans l'atmosphère moite du bureau, et doit  être escorté dehors, où l'air frais lui permet de retrouver ses esprits.… (plus d'informations)
  1. 203
    L'étranger par Albert Camus (chrisharpe, DLSmithies)
    DLSmithies: Two protagonists on trial without really understanding what they're being accused of - it's just a question of degree.
  2. 161
    La Métamorphose par Franz Kafka (haraldo)
  3. 130
    Labyrinthes par Jorge Luis Borges (johnxlibris)
  4. 121
    Crime et Châtiment par Fyodor Dostoyevsky (SanctiSpiritus)
  5. 100
    La bibliothèque de Babel par Jorge Luis Borges (YagamiLight)
  6. 50
    La mort d'Ivan Ilitch par Leo Tolstoy (SanctiSpiritus)
  7. 50
    Invitation au supplice par Vladimir Nabokov (SCPeterson)
    SCPeterson: Nabokov's book parallels Kafka both in style and theme. According to his Forward, Nabokov had not read Kafka when he wrote this, but he grudgingly nods toward Kafka as a "kindred soul".
  8. 40
    Kafka par David Zane Mairowitz (haraldo)
  9. 30
    The Gambler par Fyodor Dostoyevsky (markusnenadovus)
  10. 30
    Le Zéro et l'infini par Arthur Koestler (chrisharpe)
  11. 20
    Kafka par Gilles Deleuze (S_Meyerson)
  12. 20
    Vie et destin par Vasily Grossman (gust)
  13. 10
    En attendant Godot par Samuel Beckett (SandraArdnas)
    SandraArdnas: Both masterpieces of the absurd
  14. 10
    Arrêtez-moi là ! par Iain Levison (Babou_wk)
    Babou_wk: Chronique d'une erreur judiciaire/policière.
  15. 00
    Bleak-House par Charles Dickens (Osbaldistone)
  16. 00
    The Memorandum par Václav Havel (CGlanovsky)
    CGlanovsky: absurdist take on the workings of bureaucracy
  17. 00
    L'enquête par Philippe Claudel (jodocus)
  18. 22
    Les Frères Karamazov par Fyodor Dostoyevsky (markusnenadovus)
  19. 11
    Herzog par Saul Bellow (SanctiSpiritus)
  20. 00
    Un homme effacé - Prix Goncourt du premier roman 2013 par Alexandre Postel (caflores)

(voir toutes les recommandations de 20)

Europe (96)
Read (22)
(1)
1920s (22)
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Actuellement, il n'y a pas de discussions au sujet de ce livre.

» Voir aussi les 558 mentions

Anglais (176)  Italien (8)  Espagnol (6)  Néerlandais (5)  Catalan (4)  Français (4)  Allemand (3)  Suédois (2)  Danois (2)  Finnois (1)  Norvégien (1)  Portugais (Portugal) (1)  Grec (1)  Hébreu (1)  Toutes les langues (215)
4 sur 4
Ce qui est le plus dérangeant dans Le Procès, c'est l'étrange acceptation de K. ( )
  Nikoz | Sep 25, 2018 |
Du tout grand Kafka. Celui qui vous enlève le peu de moral qui vous restait face à la société. Mais quel grand homme ! ( )
  Millepages | Jan 30, 2016 |
Le jour de son arrestation, K. ouvre la porte de sa chambre pour s'informer de son petit-déjeuner et amorce ainsi une dynamique du questionnement qui s'appuie, tout au long du roman, sur cette métaphore de la porte. Accusé d'une faute qu'il ignore par des juges qu'il ne voit jamais et conformément à des lois que personne ne peut lui enseigner, il va pousser un nombre ahurissant de portes pour tenter de démêler la situation. À mesure que le procès prend de l'ampleur dans sa vie, chaque porte ouverte constitue une fermeture plus aliénante sur le monde de la procédure judiciaire, véritable source d'enfermement et de claustrophobie. L'instruction suit son cours sur environ un an durant lequel l'absence d'événements est vue uniquement à travers les yeux de K. Sa lucidité, dérisoire et inutile jusqu'à la fin, contrairement à celle du héros de La Métamorphose, n'apporte aucun soulagement. Le Procès, pièce charnière dans l'oeuvre de ce génie de l'absurde, renonce au ressort du surnaturel pour évoquer l'angoisse de l'obsession. --Sana Tang-Léopold Wauters ( )
  bonite | Apr 20, 2007 |
4 sur 4
Una mañana cualquiera, Josef K., joven empleado de un banco, se despierta en la pensión donde reside con la extraña visita de unos hombres que le comunican que está detenido -aunque por el momento seguirá libre-. Le informan de que se ha iniciado un proceso contra él, y le aseguran que conocerá los cargos a su debido tiempo. Así comienza una de las más memorables y enigmáticas pesadillas jamás escritas. Para el protagonista, Josef K., el proceso laberíntico en el que inesperadamente se ve inmerso supone una toma de conciencia de sí mismo, un despertar que le obliga a reflexionar sobre su propia existencia, sobre la pérdida de la inocencia y la aparición de la muerte. La lectura de El proceso produce cierto «horror vacui» pues nos sumerge en una existencia absurda, en el filo de la navaja entre la vida y la nada.
ajouté par Pakoniet | modifierLecturalia
 

» Ajouter d'autres auteur(e)s (575 possibles)

Nom de l'auteur(e)RôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Kafka, Franzauteur(e) principal(e)toutes les éditionsconfirmé
Čermák, JosefTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Babuta, Subnivauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Banville, JohnIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Bragg, BillIllustrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Branner, H.C.Traducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Brick, ScottNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Brod, MaxDirecteur de publicationauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Butler, E. M.Traducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Cober, Alan E.Illustrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Degas, RupertNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Ferrater, GabrielTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Fosshag, BengtIllustrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Gabor, KarlheinzNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Guidall, GeorgeNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Hermsdorf, KlausPostfaceauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Howard, GeoffreyNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Koch, Hans-GerdDirecteur de publicationauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Kurpershoek, TheoConcepteur de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Lambourne, NigelPhotogrammesauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Magris, ClaudioIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Martinell, IngegärdTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Mitchell, BreonTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Muir, EdwinTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Muir, WillaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Nahuys, Alice vanTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Oldenburg, PeterConcepteur de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Parry, IdrisTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Raja, AnitaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Salter, GeorgeIllustrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Simojoki, AukustiTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Zampa, GiorgioTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé

Est contenu dans

Fait l'objet d'une adaptation dans

Contient une étude de

Contient un commentaire de texte de

Contient un guide de lecture pour étudiant

Contient un guide pour l'enseignant

Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Lieux importants
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Évènements importants
Films connexes
Prix et distinctions
Épigraphe
Dédicace
Premiers mots
Jemand mußte Josef K. verleumdet haben, denn ohne daß er etwas Böses getan hätte, wurde er eines Morgens verhaftet.
Citations
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
"The Court wants nothing from you. It receives you when you come and it dismisses you when you go."
Derniers mots
Notice de désambigüisation
Directeur(-trice)(s) de publication
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Courtes éloges de critiques
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Langue d'origine
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais (1)

Résumé : Le procès de Franz Kafka (1925)Le matin de son anniversaire Josef K. est soudainement arrêté chez lui. Deux gardes l'informent qu'il est en état d'arrestation, mais ils ne lui disent rien des motifs, d'ailleurs ils ne savent pas quelles sont les charges, ils ne savent rien. K. est alors conduit dans la chambre d'une autre locataire, Fraülein Bürstner, qui se trouve être absent à ce moment là. Il est soumis à un interrogatoire tout aussi déroutant que bref par un inspecteur qui l'informe qu'il est en état d'arrestation, mais il est libre d'aller travailler à sa banque et continue à vivre sa vie comme à son habitude. Après sa journée de travail, K. retourne chez lui. Il s'excuse auprès de sa logeuse pour le dérangement de son arrestation, ce matin, mais son propriétaire ne semble pas à au courant. Il attend ensuite Fraülein Bürstner afin de présenter des excuses pour l'irruption de sa chambre ce matin. Fraülein Bürstner est d'abord surprise par l'explication de K., mais le laisse dramatiser les événements de la matinée. Les bruits de K. réveillent le neveu de la logeuse qui dort dans le salon. Fraülein Bürstner supplie K. de partir, et, ce que faisant, il l'embrasse. On dit à K. qu'une enquête sur son arrestation aura lieu le dimanche suivant. Quand il arrive à l'adresse de la cour, il est intrigué par le fait que le tribunal semble être situé dans un immeuble d'habitation dans un quartier pauvre. Comme on ne lui a pas donné une adresse précise, K. erre dans les immeubles d'habitation, jusqu'à ce qu'il tombe sur une blanchisseuse, qui lui explique où la cour se réunit. Après s'être présenté au juge d'instruction, K. proteste de son traitement lors de son arrestation, et dénonce la Cour et ses fonctionnaires pour corruption. Mais, comme il a fini son discours, K. remarque que la cour est remplie de fonctionnaires de justice. Le juge d'instruction indique à K. qu'il a sérieusement nuit à sa propre cause par son comportement, mais K. refuse de participer à toutes les procédures et quitte la salle d'audience. Malgré l'absence de convocation, K. retourne à la cour la semaine suivante. Là, il ne trouve que la blanchisseuse, qui l'informe que le tribunal n'est pas en session. La blanchisseuse, qui s'avère être l'épouse de l'huissier-audiencier, séduit rapidement K., et lui permet d'explorer la salle d'audience, où il découvre à sa grande consternation que les cahiers du juge d'instruction sont en fait des romans pornographiques. Un étudiant en droit balaie la cour et l'épouse de l'huissier-audiencier s'en va, sans doute pour coucher avec un juge. L'huissier de justice vient et propose de prendre K. sur sa tournée des bureaux de la Cour. Dans les bureaux délabrés de la cour, K. rencontre d'autres accusés, dont l'état physique révèle leur usure à force de subir leur procès. Tout d'un coup, K. se sent faible dans l'atmosphère moite du bureau, et doit  être escorté dehors, où l'air frais lui permet de retrouver ses esprits.

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Bibliothèque historique: Franz Kafka

Franz Kafka a une bibliothèque historique. Les bibliothèques historiques sont les bibliothèques personnelles de lecteurs connus, qu'ont entrées des utilisateurs de LibraryThing inscrits au groupe Bibliothèques historiques [en anglais].

Afficher le profil historique de Franz Kafka.

Voir la page d'auteur(e) de Franz Kafka.

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (4.01)
0.5 3
1 61
1.5 9
2 164
2.5 50
3 644
3.5 143
4 1350
4.5 191
5 1276

Penguin Australia

2 éditions de ce livre ont été publiées par Penguin Australia.

Éditions: 0141182903, 0141194715

Recorded Books

Une édition de ce livre a été publiée par Recorded Books.

» Page d'information de la maison d''édition

Tantor Media

Une édition de ce livre a été publiée par Tantor Media.

» Page d'information de la maison d''édition

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 173,519,333 livres! | Barre supérieure: Toujours visible