AccueilGroupesDiscussionsPlusTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Le Maître et Marguerite (1940)

par Mikhail Bulgakov

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneDiscussions / Mentions
20,467466219 (4.22)9 / 1089
Une nouvelle édition de l'un des titres phares de la collection " Pavillons Poche ", le chef-d'œuvre de Mikhaïl Boulgakov, Le Maître et Marguerite, qui voit ici sa traduction de Claude Ligny augmentée d'un appareil critique et d'une introduction de la spécialiste de la littérature russe Marianne Gourg. Pour retrouver l'homme qu'elle aime, un écrivain maudit, Marguerite accepte de livrer son âme au diable. Version contemporaine du mythe de Faust, transposé à Moscou dans les années 1930, Le Maître et Marguerite est aussi l'une des histoires d'amour les plus émouvantes jamais écrites. Mikhaïl Boulgakov a travaillé à son roman durant douze ans, en pleine dictature stalinienne, conscient qu'il n'aurait aucune chance de le voir paraître de son vivant. Écrit pour la liberté des artistes et contre le conformisme, cet objet d'admiration universelle fut publié un quart de siècle après la mort de celui qui est aujourd'hui considéré comme l'égal de Dostoïevski, Gogol ou Tchekhov. Cette édition s'accompagne d'un appareil critique et d'une introduction de la spécialiste de la littérature russe Marianne Gourg, qui a également révisé la traduction. " Le texte-testament de Boulgakov. Un acte de pure folie littéraire comme de pure liberté. " Télérama… (plus d'informations)
  1. 209
    Cent ans de solitude par Gabriel Garcia Marquez (Mouseear)
  2. 100
    Le Nommé Jeudi par G.K. Chesterton (shelfoflisa)
  3. 101
    Les Enfants de minuit par Salman Rushdie (BGP)
  4. 102
    Les versets sataniques par Salman Rushdie (ateolf)
  5. 168
    Kafka sur le rivage par Haruki Murakami (LottaBerling)
  6. 147
    Les Frères Karamazov par Fyodor Dostoevsky (markusnenadovus)
    markusnenadovus: Older Russian literature
  7. 70
    L'étranger mystérieux par Mark Twain (SCPeterson)
    SCPeterson: Another tale where the devil shows up as a device to reveal and transcend the normality of "imposed terror".
  8. 93
    The Collected Tales of Nikolai Gogol par Nikolai Vassilievitx Gogol (BGP, ateolf)
  9. 50
    Les Douze Chaises par Ilya Ilf (gbill)
  10. 61
    Faust par Johann Wolfgang von Goethe (WSB7, caflores)
    WSB7: You will recognize many parallels as you read, and also consider that Bulgakov revised his work too over many years.
  11. 40
    Brisure à senestre par Vladimir Nabokov (Nickelini)
  12. 40
    Jonathan Strange et Mr Norrell par Susanna Clarke (aethercowboy)
    aethercowboy: Woland and the gentleman with thistle-down hair are very similar.
  13. 30
    Les Démons par Fyodor Dostoevsky (charlie68)
    charlie68: The same general pathos
  14. 41
    L'Idiot par Fyodor Dostoevsky (igor.chubin)
  15. 20
    Le Zéro et l'infini par Arthur Koestler (Cecrow)
    Cecrow: A novel about the actual experience under early communist rule.
  16. 86
    De bons présages par Terry Pratchett (raudakind)
  17. 31
    Nervous People and Other Satires par Mikhail Zoshchenko (roby72)
  18. 10
    Pilate's Wife par H.D. (CGlanovsky)
    CGlanovsky: The comparison is mostly to the "book-within-a-book" that makes up one half of Bulgakov's narrative. Both books tell a version of Jesus's encounter with Pilate where the Roman tries to intercede on the prophet's behalf.
  19. 65
    Si par une nuit d'hiver un voyageur par Italo Calvino (ateolf)
  20. 10
    Nous autres par Yevgeny Zamyatin (sturlington)

(voir toutes les recommandations de 31)

My TBR (35)
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Anglais (394)  Italien (19)  Français (13)  Espagnol (8)  Néerlandais (6)  Allemand (4)  Finnois (4)  Suédois (3)  Tchèque (2)  Catalan (2)  Espéranto (1)  Portugais (Portugal) (1)  Hongrois (1)  Portugais (Brésil) (1)  Portugais (1)  Hébreu (1)  Toutes les langues (461)
Affichage de 1-5 de 13 (suivant | tout afficher)
> Babelio : https://www.babelio.com/livres/Boulgakov-Le-Maitre-et-Marguerite/40261
> Esprit, n° 470 (Décembre 2020) : https://esprit.presse.fr/actualite-des-livres/benjamin-tainturier/le-maitre-et-m...
> Voir un extrait : https://books.google.fr/books?id=CIl-DwAAQBAJ&hl=fr&printsec=frontcover&...

> LE MAÎTRE ET MARGUERITE, de Mikhaïl Boulgakovo. — LA BIBLE DES SOVIÉTIQUES — Terminé en 1940, ce chef d'oeuvre de la littérature russe dut attendre un quart de siècle avant d'être publié, tronqué de ces passages spirituellement trop osés. La version intégrale circulait sous le manteau. Le récit de l'agonie du Christ contée lors de la visite du diable dans la capitale soviétique servit, dans un pays où la Bible demeurait pratiquement introuvable, d'ouvrage initiatique à des millions de Russes. Vous vous rendez à Moscou ? Visitez l'appartement "50", au 302 bis de la rue Sadovaïa, où se sont installés pendant quelques temps Woland l'hypnotiseur et Béhémot son chat magique. Depuis cinq ans, l'escalier "6" à été spontanément transformé en cathédrale. Les convertis du monde entier viennent poser leurs griffes sur les murs recouverts de graffitis : "invisible et libre… le soleil décline et la mort ne vient pas… Le Maître et l'inconnue s'aimèrent si fort qu'ils devinrent absolument inséparables…" (Livre de Poche, Biblio).
Nouvelles Clés, (24), Juillet/Août 1992 [Romans Clés], (p. 43)

> LE MAÎTRE ET MARGUERITE, de Mikhaïl Boulgakov, 577 pages, 1968, Pocket. — Ecrit entre 1929 et 1940, l'année du décès de l'auteur, mainte fois remanié (on compte une demi douzaine de rédactions successives), ce chef d'oeuvre de la littérature russe est un roman complexe, plein de fantaisie imaginative, qui s'inscrit dans la grande tradition satirique russe, à la manière des Âmes mortes de Gogol.
À travers une trame délirante, burlesque, pleine de magie noire, de fantômes, mélange de personnages bibliques et diaboliques, il s'agit d'une critique caustique des travers de la société soviétique russe de l'entre-deux-guerres, et également de l'histoire d'une passion amoureuse. Celle du Maître, lui-même enfermé dans une institution psychiatrique, et de la belle Marguerite, qui sur son balai de sorcière, survole, invisible, les rues de Moscou à la recherche de son amant… (Jacques MARMEY)
Carnets du Yoga, (281), Novembre 2009, (p. 19)
  Joop-le-philosophe | Oct 15, 2020 |
Un grand chat noir qui paie son billet de tram lui-même, des femmes qui se retrouvent soudainement nues en pleine rue, des billets de 10 roubles qui se transforment en dollars... Les faits surprenants se multiplient à Moscou à l'arrivée d'un étrange magicien noir qui prétend avoir connu Ponce Pilate. Un roman qui pâtit d'une première partie longue et fastidieuse, mais qui sait ensuite emporter le lecteur dans une critique acerbe et fantastique du régime soviétique. ( )
  Steph. | Sep 3, 2017 |
C'est sûr, on a immédiatement l'impression de lire un monument de la littérature. Et combien lisible. le style est rythmé et entraînant.
Histoire un peu folle et onirique de l'intervention de Satan en terre de Russie, Satan dont les sbires font des rafles et des crimes sans beaucoup de sélection, ce qui rend l'ombre de Staline omniprésente, et version revue et corrigée, ou plutôt vision gnostique du martyre de Jésus, le tout accompagné de l'histoire d'amour entre le Maître et Marguerite. Et c'est cette histoire d'amour qui m'est apparue improbable et ne m'a pas séduite, entre celui que Marguerite appelle Maître et cette femme qui a surtout pour elle d'être très belle, qui me fait dire très bon livre mais pas le coup de coeur que, sans doute, je rêvais d'avoir. ( )
  Millepages | Jan 30, 2016 |
Chef d'œuvre sans aucun doute. ( )
  Bur | Aug 24, 2014 |
Pas facile de rentrée dans ce livre qui finit par emporter dans un monde fantastique où l’existence de Dieu, dans une URSS athée, est éprouvée par le mal et l'absurde. Avec des situations absurdes qui rappellent des scènes de romans chinois. ( )
  Domdupuis | Oct 14, 2012 |
Affichage de 1-5 de 13 (suivant | tout afficher)
Hostigado y perseguido, como tantos otros creadores e intelectuales rusos, por sus críticas al sistema soviético, MIJAIL BULGÁKOV (1891-1940) no pudo llegar a ver publicada "El maestro y margarita", que, escrita entre 1929 y su fallecimiento, sólo pudo ver la luz en 1966. Novela de culto, la obra trasciende la mera sátira, si bien genial, de la sociedad soviética de entonces -con su población hambrienta, sus burócratas estúpidos, sus aterrados funcionarios y sus corruptos artistas, cuya sórdida existencia viene a interrumpir la llegada a Moscú del diablo, acompañado de una extravagante corte-, para erigirse en metáfora de la complejidad de la naturaleza humana, así como del eterno combate entre el bien y el mal.
ajouté par pacocillero | modifiercontraportada de la edición
 

» Ajouter d'autres auteur(e)s (92 possibles)

Nom de l'auteurRôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Bulgakov, Mikhailauteur principaltoutes les éditionsconfirmé
Aplin, HughTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Arcella, SalvatoreTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Blomqvist, Lars ErikTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Bulgakov, MikhailAvant-proposauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Burgin, DianaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Crepax, MargheritaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Dridso, VeraTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Dvořák, LiborTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Figes, OrlandoIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Flaker, VidaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Flamant, FrançoiseTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Fondse, MarkoTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Fondse, MarkoPostfaceauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Franklin, SimonIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Ginsburg, MirraTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Glenny, MichaelTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Goldstrom, RobertArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Gradišnik, JanezTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Guercetti, EmanuelaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Guidall, GeorgeNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Harrit, JørgenTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Heino, Ulla-LiisaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Hoppe, FelicitasPostfaceauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Jacoby, MelissaConcepteur de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Kalugin, AleksandrArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Karpelson, MichaelTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Kocić, ZlataTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Lacasa Sancha, AmayaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Ligny, ClaudeTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Mäkelä, MarttiTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Morávková, AlenaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Nitzberg, AlexanderTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
O'Connor, Katherine TiernanTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Ojamaa, JüriTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Orlov, VappuTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Pescada, AntónioTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Pevear, RichardTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Pos, Gert JanTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Prestes, ZoiaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Prina, Maria SerenaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Prins, AaiTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Proffer, EllendeaPostfaceauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Rea, PriitIllustrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Reschke, ThomasÜbersetzerauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Rhind-Tutt, JulianNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Schejbal, DanusiaIllustrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Seabra, Manuel deTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Silva, Mario SalvianoTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Skalaki, KrystynaConcepteur de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Strada, VittorioAvant-proposauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Suart, PeterIllustrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Szőllősy, KláraTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Vācietis, OjārsTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Volokhonsky, LarissaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
קריקסונוב, פטרTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé

Est contenu dans

Contient

Fait l'objet d'une adaptation dans

A inspiré

Possède un guide de référence avec

Contient un commentaire de texte de

Contient un guide de lecture pour étudiant

Prix et récompenses

Distinctions

Listes notables

Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Lieux importants
Évènements importants
Films connexes
Épigraphe
Dédicace
Premiers mots
Citations
Derniers mots
Notice de désambigüisation
Directeur de publication
Courtes éloges de critiques
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Langue d'origine
DDC/MDS canonique
LCC canonique
Une nouvelle édition de l'un des titres phares de la collection " Pavillons Poche ", le chef-d'œuvre de Mikhaïl Boulgakov, Le Maître et Marguerite, qui voit ici sa traduction de Claude Ligny augmentée d'un appareil critique et d'une introduction de la spécialiste de la littérature russe Marianne Gourg. Pour retrouver l'homme qu'elle aime, un écrivain maudit, Marguerite accepte de livrer son âme au diable. Version contemporaine du mythe de Faust, transposé à Moscou dans les années 1930, Le Maître et Marguerite est aussi l'une des histoires d'amour les plus émouvantes jamais écrites. Mikhaïl Boulgakov a travaillé à son roman durant douze ans, en pleine dictature stalinienne, conscient qu'il n'aurait aucune chance de le voir paraître de son vivant. Écrit pour la liberté des artistes et contre le conformisme, cet objet d'admiration universelle fut publié un quart de siècle après la mort de celui qui est aujourd'hui considéré comme l'égal de Dostoïevski, Gogol ou Tchekhov. Cette édition s'accompagne d'un appareil critique et d'une introduction de la spécialiste de la littérature russe Marianne Gourg, qui a également révisé la traduction. " Le texte-testament de Boulgakov. Un acte de pure folie littéraire comme de pure liberté. " Télérama

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Discussion en cours

Master and Margarita à Fine Press Forum

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (4.22)
0.5 5
1 66
1.5 13
2 151
2.5 38
3 560
3.5 145
4 1328
4.5 246
5 2131

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 205,717,064 livres! | Barre supérieure: Toujours visible