AccueilGroupesDiscussionsPlusTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Kafka sur le rivage (2002)

par Haruki Murakami

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneDiscussions / Mentions
18,147470274 (4.05)1 / 1049
Magique, hypnotique, Kafka sur le rivage est un roman d'initiation où se déploient, avec une grâce infinie et une imagination stupéfiante, toute la profondeur et la richesse de Haruki Murakami. Une œuvre majeure, qui s'inscrit parmi les plus grands romans d'apprentissage de la littérature universelle. Kafka Tamura, quinze ans, fuit sa maison de Tokyo pour échapper à la terrible prophétie que son père a prononcée contre lui. Nakata, vieil homme simple d'esprit, décide lui aussi de prendre la route, obéissant à un appel impérieux, attiré par une force qui le dépasse. Lancés dans une vaste odyssée, nos deux héros vont croiser en chemin des hommes et des chats, une mère maquerelle fantomatique et une prostituée férue de Hegel, des soldats perdus et un inquiétant colonel, des poissons tombant du ciel, et bien d'autres choses encore ... Avant de voir leur destin converger inexorablement, et de découvrir leur propre vérité.… (plus d'informations)
  1. 131
    Le Maître et Marguerite par Mikhail Bulgakov (LottaBerling)
  2. 61
    1Q84 par Haruki Murakami (PaulBerauer)
  3. 51
    Les Enfants de minuit par Salman Rushdie (GaryN1981)
    GaryN1981: Rushdie is one of the masters of magic realism and anyone who appreciates the way Murakami weaves almost impenetrable surrealism into Kafka... will love Midnights Children
  4. 20
    La Course au mouton sauvage par Haruki Murakami (koenvanq)
  5. 00
    Anathema Rhodes: Dreams par Iimani David (Mary_Z)
    Mary_Z: I enjoyed both these books for their mysticism and freshness. "Anathema Rhodes" has more challenges and is clearly more socially and politically conscious, but the feel and flow of the story reminds me of Murakami's "Kafka...". I sincerely recommend both!
  6. 00
    The Infinities par John Banville (librorumamans)
    librorumamans: Like Kafka on the Shore, Infinities plays with multiple points of view, alternate realities, and riffs on other works (in this case Kleist's Amphitryon). Both Murakami and Banville tackle big ideas directly and indirectly through the structures of their books. Banville, in my opinion, pulls this off more coherently.… (plus d'informations)
  7. 00
    Ka: Dar Oakley in the Ruin of Ymr par John Crowley (somethingauthentic)
  8. 02
    Cereus Blooms at Night par Shani Mootoo (LottaBerling)
  9. 38
    L'Histoire de Pi par Yann Martel (tandah)
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

» Voir aussi les 1049 mentions

Anglais (403)  Français (15)  Néerlandais (12)  Espagnol (11)  Catalan (5)  Danois (5)  Italien (4)  Finnois (3)  Norvégien (2)  Allemand (2)  Suédois (2)  Estonien (1)  Hébreu (1)  Polonais (1)  Hongrois (1)  Toutes les langues (468)
Affichage de 1-5 de 15 (suivant | tout afficher)
> Babelio : https://www.babelio.com/livres/Murakami-Kafka-sur-le-rivage/4410
> Florinette : https://www.amazon.fr/gp/customer-reviews/R1NBGORYL5ZDIX/
> Le Monde (René de Ceccatty, 12/01/2006) : https://www.lemonde.fr/livres/article/2006/01/12/une-demonstration-de-murakami_7...
> Le Temps (Eléonore Sulser, 23/12/2009) : https://www.letemps.ch/culture/litterature-kafka-rivage-simpose
> Lecturissime : http://www.lecturissime.com/2021/07/kafka-sur-le-rivage-de-haruki-murakami.html
> Critiques Libres : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/10885
> Télérama (Martine Laval, 27/01/06) : https://www.telerama.fr/livre/haruki-murakami-auteur-de-kafka-sur-le-rivage-ains...
> Le libraire, No 33 | Mars - Avril 2006 : https://collections.banq.qc.ca/ark:/52327/2562744

> Billault Alain. Œdipe au Japon : mythe et métaphore dans Kafka sur le rivage de Haruki Murakami.
In: Bulletin de l'Association Guillaume Budé, n°1,2011. pp. 225-242. … ; (en ligne),
URL : https://www.persee.fr/doc/bude_0004-5527_2011_num_1_1_6776

> Nul besoin d'être familier de l'auteur pour se laisser dériver en sa compagnie au fil de ce splendide récit initiatique.
—Christine Gomariz (Paris Match)

> KAFKA SUR LE RIVAGE, de Haruki Murakami. — « C’est le troisième jour que je passe dans la cabane. Je m’habitue chaque jour davantage au silence et à la profondeur des ténèbres. Je n’ai plus vraiment peur de la nuit. » Le jeune Kafka Tamura s’est enfui de chez lui pour échapper, comme Œdipe dans la légende grecque, à une inquiétante prophétie. Il rencontre bientôt le vieux Nakata qui, malgré l’amnésie dont il souffre, va l’entraîner avec lui dans ses souvenirs... À moins que ce ne soient les souvenirs de tout un pays ? Haruki Murakami entremêle avec délicatesse histoire et réflexion. 10/18, coll. Domaine étranger, 640 p., 17,50$
Le libraire
  Joop-le-philosophe | Nov 25, 2018 |
Le site VendrediLecture dans son petit jeu du lundi soumettait le défi de décrire notre lecture à l'aide de six mots, ni plus ni moins. Lisant à ce moment-là Kafka sur le rivage, j'ai soumis « Conte initiatique, métaphore de la vie». (ici) Cela me paressait assez juste. Mais Murakami, dès les premières pages, nous offre aussi un résumé du roman :
«Le jour de mes quinze ans, je ferai une fugue, je voyagerai jusqu'à une ville inconnue et lointaine, et trouverai refuge dans une petite bibliothèque.» [H.M.]
Et pour la métaphore, qui revient tout au long de notre lecture, Murakami prend Goethe à témoin :
«Comme disait Goethe, la création tout entière est une métaphore.» [H.M.]
Je mettrais en exergue plein de passages de Kafka sur le rivage. C'est une lecture qui m'a accompagné pendant un bon moment, le roman fait un bon nombre de pages, mais elle a occupé aussi mes réflexions, mes regards sur moi et sur le monde.
«Tout en ce monde est constamment en mouvement. La Terre, le temps, les idées, l'amour, la vie, la foi, la justice, le mal. Tout est fluide, tout est transitoire. Rien ne reste éternellement au même endroit, sous la même forme. L'univers lui-même est une sorte d'énorme service postal.» [H.M.]
Montaigne, à ce sujet, n'écrivait-il pas :« Le monde est une branloire pérenne. Toutes choses y branlent sans cesse [...] La constance mesme n'est autre chose qu'un branle plus languissant?» Des siècles de distance, des mondes différents, et pourtant un regard semblable.
«- Ce qui est en train de se passer n'est pas ta faute, dit-il. Ni la mienne. Ni la faute d'une prédiction ou d'une malédiction. Ni de l'ADN, ni de l'absurdité du monde, ni du structuralisme, ni de la troisième révolution industrielle. Si nous mourons et disparaissons, c'est parce que le monde repose sur un mécanisme d'anéantissement et de perte. Nos existences ne sont rien d'autre que les ombres projetées par ce principe.» [H.M.]
Haruki Murakami est amateur de musique, amateur de jazz, de classique, de rock, amateur de musique, quoi. Cela est présent dans toute son oeuvre et à ce titre, Kafka sur le rivage ne fait pas exception. La musique nous accompagne, que ce soit Crossroads par Cream, une oeuvre pianistique de Schubert, du Duke Ellington, le trio « À l'Archiduc » de Beethoven avec Rubinstein, ou Sergent Pepper's Lonely Hearts Club Band parmi plein d'autres pièces. Certains ont fait des compilations des morceaux de musique qui parsèment l'oeuvre de Murakami, on peut y consacrer plusieurs heures d'écoute.
«Un corbeau crie à tue-tête au-dessus de moi. Ce cri perçant serait-il un avertissement, à moi destiné?» [H.M.]
«Par-delà le bord du monde, il est un espace où le vide et la substance se superposent, où passé et présent forment une boucle.» [H.M.]
Est-il nécessaire que je précise que l'univers de Murakami m'a séduit? Je fais le souhait que vous le croisiez dans une lecture prochaine.

[http://rivesderives.blogspot.ca/2016/11/kafka-sur-le-rivage-haruki-murakami.html] ( )
  GIEL | Nov 10, 2016 |
étrange
  Danielec | Mar 15, 2016 |
Quelle tendresse ! A lire intensément ! ( )
  Millepages | Jan 30, 2016 |
Une forme de fantastique qui me déroute et dans laquelle je n'entre pas ; une histoire un peu trop lourdement symbolique pour que je la trouve réellement envoûtante. Mais de beaux personnages, notamment bien sûr celui de Nakata ( )
  vivi_brindherbe | Dec 26, 2015 |
Affichage de 1-5 de 15 (suivant | tout afficher)
The weird, stately urgency of Murakami's novels comes from their preoccupation with . . . internal problems; you can imagine each as a drama acted out within a single psyche. In each, a self lies in pieces and must be put back together; a life that is stalled must be kick-started and relaunched into the bruising but necessary process of change. Reconciling us to that necessity is something stories have done for humanity since time immemorial. Dreams do it, too. But while anyone can tell a story that resembles a dream, it's the rare artist, like this one, who can make us feel that we are dreaming it ourselves.
 
Maar net zoals in de rest van Murakami’s omvangrijke oeuvre blijft het niet bij het wegloop-realisme van de hoofdpersoon. Onverklaarbare wendingen, bovennatuurlijke verschijnselen, irreële toevalligheden en onwaarschijnlijke personages roepen bij de nuchtere lezer al snel de vraag op waarom hij in godsnaam maar blijft dóórlezen.
 
Kafka Tamura se va de casa el día en que cumple quince años. La razón, si es que la hay, son las malas relaciones con su padre, un escultor famoso convencido de que su hijo habrá de repetir el aciago sino del Edipo de la tragedia clásica, y la sensación de vacío producida por la ausencia de su madre y su hermana, a quienes apenas recuerda porque también se marcharon de casa cuando era muy pequeño. El azar, o el destino, le llevarán al sur del país, a Takamatsu, donde encontrará refugio en una peculiar biblioteca y conocerá a una misteriosa mujer mayor, tan mayor que podría ser su madre, llamada Saeki. Si sobre la vida de Kafka se cierne la tragedia –en el sentido clásico–, sobre la de Satoru Nakata ya se ha abatido –en el sentido real–: de niño, durante la segunda guerra mundial, sufrió un extraño accidente que lo marcaría de por vida. En una excursión escolar por el bosque, él y sus compañeros cayeron en coma; pero sólo Nakata salió con secuelas, sumido en una especie de olvido de sí, con dificultades para expresarse y comunicarse... salvo con los gatos. A los sesenta años, pobre y solitario, abandona Tokio tras un oscuro incidente y emprende un viaje que le llevará a la biblioteca de Takamatsu. Vidas y destinos se van entretejiendo en un curso inexorable que no atiende a razones ni voluntades. Pero a veces hasta los oráculos se equivocan.
 
”Et stort verk, men likevel lekende lett lesning.”
 

» Ajouter d'autres auteur(e)s (34 possibles)

Nom de l'auteurRôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Haruki Murakamiauteur principaltoutes les éditionscalculé
Gabriel, PhilipTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Gräfe, UrsulaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Porta, LourdesTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Westerhoven, JacquesTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Lieux importants
Évènements importants
Films connexes
Épigraphe
Dédicace
Premiers mots
- Et pour l'argent, ça s'est arrangé ? demande le garçon nommé Corbeau.
Citations
Derniers mots
(Cliquez pour voir. Attention : peut vendre la mèche.)
Notice de désambigüisation
Directeur de publication
Courtes éloges de critiques
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Langue d'origine
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais (3)

Magique, hypnotique, Kafka sur le rivage est un roman d'initiation où se déploient, avec une grâce infinie et une imagination stupéfiante, toute la profondeur et la richesse de Haruki Murakami. Une œuvre majeure, qui s'inscrit parmi les plus grands romans d'apprentissage de la littérature universelle. Kafka Tamura, quinze ans, fuit sa maison de Tokyo pour échapper à la terrible prophétie que son père a prononcée contre lui. Nakata, vieil homme simple d'esprit, décide lui aussi de prendre la route, obéissant à un appel impérieux, attiré par une force qui le dépasse. Lancés dans une vaste odyssée, nos deux héros vont croiser en chemin des hommes et des chats, une mère maquerelle fantomatique et une prostituée férue de Hegel, des soldats perdus et un inquiétant colonel, des poissons tombant du ciel, et bien d'autres choses encore ... Avant de voir leur destin converger inexorablement, et de découvrir leur propre vérité.

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Discussion en cours

Aucun

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (4.05)
0.5 7
1 53
1.5 12
2 194
2.5 54
3 759
3.5 248
4 1908
4.5 303
5 1694

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 206,952,447 livres! | Barre supérieure: Toujours visible