Photo de l'auteur

Willa Cather (1873–1947)

Auteur de Mon Antonia

146+ oeuvres 40,871 utilisateurs 943 critiques 205 Favoris
Il y a 1 discussion ouverte sur cet auteur. Voir maintenant.

A propos de l'auteur

Willa Siebert Cather was born in 1873 in the home of her maternal grandmother in western Virginia. Although she had been named Willela, her family always called her "Willa." Upon graduating from the University of Nebraska in 1895, Cather moved to Pittsburgh where she worked as a journalist and afficher plus teacher while beginning her writing career. In 1906, Cather moved to New York to become a leading magazine editor at McClure's Magazine before turning to writing full-time. She continued her education, receiving her doctorate of letters from the University of Nebraska in 1917, and honorary degrees from the University of Michigan, the University of California, Columbia, Yale, and Princeton. Cather wrote poetry, short stories, essays, and novels, winning awards including the Pulitzer Prize for her novel, One of Ours, about a Nebraska farm boy during World War I. She also wrote The Professor's House, My Antonia, Death Comes for the Archbishop, and Lucy Gayheart. Some of Cather's novels were made into movies, the most well-known being A Lost Lady, starring Barbara Stanwyck. In 1961, Willa Cather was the first woman ever voted into the Nebraska Hall of Fame. She was also inducted into the Hall of Great Westerners in Oklahoma in 1974, and the National Women's Hall of Fame in Seneca, New York in 1988. Cather died on April 24, 1947, of a cerebral hemorrhage, in her Madison Avenue, New York home, where she had lived for many years. (Bowker Author Biography) afficher moins
Crédit image: Courtesy of the NYPL Digital Gallery (image use requires permission from the New York Public Library)

Séries

Œuvres de Willa Cather

Mon Antonia (1918) 13,713 exemplaires
Pionniers (1913) 6,392 exemplaires
Death Comes for the Archbishop (1927) 6,013 exemplaires
Le chant de l'alouette (1915) 2,013 exemplaires
La Maison du professeur (1925) 1,948 exemplaires
A Lost Lady (1923) 1,635 exemplaires
L'un des nôtres (1922) 1,240 exemplaires
Shadows on the Rock (1931) 877 exemplaires
Saphira, sa fille et l'esclave (1940) 689 exemplaires
Mon ennemi mortel (1926) 605 exemplaires
Lucy Gayheart (1935) 566 exemplaires
Le pont d'Alexander (1912) 464 exemplaires
Stories, Poems, and Other Writings (1992) 351 exemplaires
Collected Stories (1992) 307 exemplaires
The Troll Garden (1905) 256 exemplaires
Destins obscurs (1932) 211 exemplaires
Youth and the Bright Medusa (1920) 175 exemplaires
Five Stories (1956) 163 exemplaires
Great Short Works of Willa Cather (1989) 141 exemplaires
The Selected Letters of Willa Cather (2013) 124 exemplaires
The Old Beauty and Others (1948) 121 exemplaires
Paul's Case and Other Stories (1906) 99 exemplaires
La nièce de Flaubert (1936) 94 exemplaires
April Twilights and Other Poems (2013) 76 exemplaires
Paul's Case {story} (2005) 63 exemplaires
Willa Cather: 24 Stories (1988) 56 exemplaires
Classic Westerns (Leather-bound Classics) (2017) — Contributeur — 51 exemplaires
Uncle Valentine and Other Stories (1973) 45 exemplaires
My Ántonia / O Pioneers! (1995) 43 exemplaires
Early Stories of Willa Cather (1957) 33 exemplaires
Neighbor Rosicky (1986) 28 exemplaires
The Short Stories of Willa Cather (1989) 26 exemplaires
The Willa Cather Reader (1997) 25 exemplaires
My Ántonia with Related Readings (2000) 23 exemplaires
O Pioneers! [1992 TV movie] (1992) — Auteur — 16 exemplaires
American Pioneer Writers (1991) 15 exemplaires
The Burglar's Christmas (1896) 15 exemplaires
A Wagner Matinée [short story] (1986) 13 exemplaires
Coming, Aphrodite! (2008) 9 exemplaires
Los libros de cuentos (2006) 8 exemplaires
The Sculptor's Funeral (2005) 7 exemplaires
Vintage Cather (2004) 7 exemplaires
The Autobiography of S.S. McClure (1997) 6 exemplaires
On the Gulls' Road [short story] (2013) 5 exemplaires
A Gold Slipper (2010) 5 exemplaires
The Bohemian Girl (2008) 4 exemplaires
A Death in the Desert (2005) 4 exemplaires
The Diamond Mine (2010) 4 exemplaires
Scandal (2010) 3 exemplaires
The Old Beauty (1948) 3 exemplaires
Old Mrs. Harris 3 exemplaires
The Enchanted Bluff (2013) 3 exemplaires
Willa Cather: 47 Works (2014) 2 exemplaires
Cather studies. Volume 2 (1993) 2 exemplaires
The Treasure of Far Island (2010) 2 exemplaires
Prarie Trilogy, The 1 exemplaire
Two Friends 1 exemplaire
Aucun titre 1 exemplaire
Katherine Mansfield 1 exemplaire
Welcome to USA (2012) — Contributeur — 1 exemplaire
My Ántonia: A Play (2013) 1 exemplaire
Consequences 1 exemplaire
Early Short Stories (2004) 1 exemplaire
Flavia and Her Artists (2013) 1 exemplaire
The Namesake [short story] (2013) 1 exemplaire
Miss Jewett 1 exemplaire
148 Charles Street 1 exemplaire
The Novel Démeublé 1 exemplaire
Cather, Willa Archive 1 exemplaire

Oeuvres associées

The Best American Short Stories of the Century (2000) — Contributeur — 1,569 exemplaires
The Country of the Pointed Firs and Other Stories (1896) — Preface, quelques éditions986 exemplaires
The Country of the Pointed Firs (1896) — Préface, quelques éditions947 exemplaires
The Oxford Book of American Short Stories (1992) — Contributeur — 758 exemplaires
Great American Short Stories: From Hawthorne to Hemingway (2004) — Contributeur — 594 exemplaires
The Best American Mystery Stories of the Century (2000) — Contributeur — 457 exemplaires
Great Short Stories by American Women (1996) — Contributeur — 416 exemplaires
Sisters of the Earth: Women's Prose and Poetry About Nature (1991) — Contributeur — 400 exemplaires
Women & Fiction: Short Stories By and About Women (1975) — Contributeur — 367 exemplaires
Writing New York: A Literary Anthology (1998) — Contributeur — 282 exemplaires
The Treasury of American Short Stories (1981) — Contributeur — 269 exemplaires
Women on Women: An Anthology of American Lesbian Short Fiction (1990) — Contributeur — 252 exemplaires
Wise Women: Over Two Thousand Years of Spiritual Writing by Women (1996) — Contributeur — 204 exemplaires
World War I and America: Told by the Americans Who Lived It (1918) — Contributeur — 198 exemplaires
Maiden Voyages: Writings of Women Travelers (1993) — Contributeur — 192 exemplaires
The Penguin Book of American Short Stories (1969) — Contributeur — 189 exemplaires
This Is My Best (1942) — Contributeur — 188 exemplaires
Sixteen Short Novels (1985) — Contributeur — 177 exemplaires
The Big Book of Classic Fantasy (2019) — Contributeur — 174 exemplaires
New York Stories (Everyman's Pocket Classics) (2011) — Contributeur, quelques éditions158 exemplaires
The Norton Book of Personal Essays (1997) — Contributeur — 142 exemplaires
An Anthology of Famous American Stories (1953) — Contributeur — 141 exemplaires
The Virago Book of Victorian Ghost Stories (1988) — Contributeur — 135 exemplaires
An American Album: One Hundred and Fifty Years of Harper's Magazine (2000) — Contributeur — 134 exemplaires
Haunted America: Star-Spangled Supernatural Stories (1990) — Contributeur — 114 exemplaires
Soul: An Archaeology--Readings from Socrates to Ray Charles (1994) — Contributeur — 101 exemplaires
American Short Stories (1976) — Contributeur, quelques éditions95 exemplaires
American Fantastic Tales: Boxed Set (2009) — Contributeur — 92 exemplaires
More Stories to Remember, Volume I (1958) — Contributeur — 85 exemplaires
The Screaming Skull and Other Great American Ghost Stories (1994) — Contributeur — 74 exemplaires
Bedside Book of Famous American Stories (1936) — Contributeur — 72 exemplaires
The Heath Anthology of American Literature, Concise Edition (2003) — Contributeur — 69 exemplaires
200 Years of Great American Short Stories (1975) — Contributeur — 68 exemplaires
The Gender of Modernism: A Critical Anthology (1990) — Contributeur — 66 exemplaires
More Stories to Remember, Volumes I & II (1958) — Contributeur — 59 exemplaires
The Vintage Book of American Women Writers (2011) — Contributeur — 56 exemplaires
Infinite Riches (1993) — Contributeur — 54 exemplaires
May Your Days Be Merry and Bright: Christmas Stories by Women (1988) — Contributeur — 52 exemplaires
Scribbling Women: Short Stories by 19th-Century American Women (1997) — Contributeur — 51 exemplaires
The Faber Book of Gardens (2007) — Contributeur — 45 exemplaires
The Best Stories of Sarah Orne Jewett (1959) — Directeur de publication, quelques éditions43 exemplaires
The Signet Classic Book of Contemporary American Short Stories (1985) — Contributeur — 43 exemplaires
A Quarto of Modern Literature (1935) — Contributeur — 40 exemplaires
Fifty Best American Short Stories 1915-1965 (1965) — Contributeur — 36 exemplaires
Medusa's Daughters (2020) — Contributeur — 36 exemplaires
Ellery Queen's Book of Mystery Stories by 25 Famous Writers (1952) — Contributeur — 36 exemplaires
Westward the Women: An Anthology of Western Stories by Women (1984) — Contributeur — 35 exemplaires
The Secret Self: A Century of Short Stories by Women (1995) — Contributeur — 34 exemplaires
Bodies of the Dead and Other Great American Ghost Stories (1995) — Contributeur — 31 exemplaires
50 Best American Short Stories 1915-1939 (1939) — Contributeur — 28 exemplaires
Pulitzer Prize Reader (1961) — Contributeur — 27 exemplaires
American short stories, 1820 to the present (1952) — Contributeur — 26 exemplaires
Three Classics by American Women: The Awakening; Ethan Frome; O Pioneers! (1990)quelques éditions25 exemplaires
Studies in Fiction (1965) — Contributeur — 22 exemplaires
Roundup: A Nebraska Reader (1957) — Contributeur — 21 exemplaires
Masquerade: Queer Poetry in America to the End of World War II (2004) — Contributeur — 19 exemplaires
Love Stories (1975) — Contributeur — 19 exemplaires
Once Upon a Childhood: Stories and Memories of American Youth (2004) — Contributeur — 15 exemplaires
Modern American Short Stories (1945) — Contributeur — 15 exemplaires
Family : stories from the interior (1987) — Contributeur — 15 exemplaires
Classic Short Stories by Trailblazing Women (2023) — Contributeur — 14 exemplaires
She Won the West (1985) — Contributeur — 11 exemplaires
Unbridled Spirits: Short Fiction about Women in the Old West (1994) — Contributeur — 10 exemplaires
Great Western short stories (1777) — Contributeur — 9 exemplaires
More Stories to Remember, Volume III (1958) — Contributeur — 8 exemplaires
Famous Stories (1966) — Contributeur — 8 exemplaires
Dangerous Ladies (1992) — Contributeur — 8 exemplaires
Teen-Age Treasury for Girls (1958) — Contributeur — 5 exemplaires
Great Classic Ghost Stories (2011) — Contributeur — 5 exemplaires
Classic Women's Literature (2001) — Contributeur — 5 exemplaires
Child's Ploy (1984) — Contributeur — 4 exemplaires
Eighteen Stories (1965) 4 exemplaires
Alfred A. Knopf - quarter century 1915-1940 (1940) — Contributeur — 3 exemplaires
Great Classic Womens Fiction (2011) 3 exemplaires
American Short Stories (1978) — Contributeur — 3 exemplaires
Enjoying Stories (1987) — Contributeur — 2 exemplaires
A Modern Galaxy: Short Stories — Contributeur — 2 exemplaires
Contemporary Short Stories: Representative Selections, Volume 1 (1953) — Contributeur — 2 exemplaires
The Song of the Lark [2001 TV movie] — Original book — 1 exemplaire
O Pioneers! / The Great Gatsby / The Good Earth (1989) — Contributeur — 1 exemplaire
The Ethnic Image in Modern American Literature, 1900-1950 (1984) — Contributeur — 1 exemplaire
Golden Book Magazine - February 1934 (Volume XIX, No. 110) (1934) — Contributeur — 1 exemplaire
Trumps: A Collection of Short Stories — Contributeur — 1 exemplaire
Whole Pieces (1990) — Contributeur — 1 exemplaire
Juvenile Delinquency in Literature (1980) — Contributeur — 1 exemplaire

Étiqueté

Partage des connaissances

Nom légal
Cather, Wilella
Date de naissance
1873-12-07
Date de décès
1947-04-24
Lieu de sépulture
Old Burying Yard, Jaffrey, New Hampshire, USA
Sexe
female
Nationalité
USA
Lieu de naissance
Back Creek Valley, Virginia, USA
Lieu du décès
New York, New York, USA
Cause du décès
cerebral hemorrhage
Lieux de résidence
Winchester, Virginia, USA
Willow Shade, Virginia, USA
Back Creek Valley, Virginia, USA
Red Cloud, Nebraska, USA
Catherton, Nebraska, USA
Pittsburgh, Pennsylvania, USA (tout afficher 9)
New York, New York, USA
Lincoln, Nebraska, USA
Grand Manan Island, New Brunswick, Canada
Études
University of Nebraska (1895)
Professions
novelist
short-story writer
poet
essayist
drama critic
editor (tout afficher 8)
teacher
reporter
Organisations
National Institute of Arts and Letters
Pittsburgh Daily Leader
Allegheny High School, Pittsburgh
McClure's Magazine (managing editor)
Bread Loaf School of English
Prix et distinctions
Gold Medal, National Institute of Arts and Letters (1944)
Nebraska Hall of Fame (1962)
Fellow, American Academy of Arts and Sciences (1943)
Prix Fémina Américain (1933)
New York Writers Hall of Fame (2011)
Courte biographie
Wilella "Willa" Cather was born on her maternal grandmother's farm in Back Creek Valley, near Winchester, Virginia. In 1883, when she was nine years old, the family moved to the Nebraska frontier, eventually settling in Red Cloud. She graduated in 1895 from the University of Nebraska at Lincoln. A year later, she moved to Pittsburgh to work as a magazine editor and theater critic. From 1901 to 1906, she taught high school English. During this time, she published April Twilights (1903), a book of poems, and The Troll Garden (1905), a collection of short stories. At age 33, she moved to New York City.

Membres

Discussions

December 2023: Willa Cather à Monthly Author Reads (Février 7)
A Lost Lady by Willa Cather 1983 à George Macy devotees (Février 2023)
September 2021 Group Read - O! Pioneers by Willa Cather à Geeks who love the Classics (Octobre 2021)
May Read: Willa Cather à Virago Modern Classics (Août 2017)
Willa Cather reading week December 7th - 14th à Virago Modern Classics (Décembre 2014)
Willa Cather- American Author Challenge à 75 Books Challenge for 2014 (Novembre 2014)
September 2014: Willa Cather à Monthly Author Reads (Novembre 2014)
drneutron's 2014 Reading - Fourth Reel à 75 Books Challenge for 2014 (Juillet 2014)
labwriter reads Death Comes for the Archbishop à 75 Books Challenge for 2011 (Décembre 2011)

Critiques

Jeune immigrée venue de Bohême avec sa soeur et ses parents, Antonia a grandi à Black Hawk, dans le Nebraska. Mais, au lieu de la belle ferme blanche de leurs rêves, c'est une pauvre maison en terre, battue par les vents et cernée de terres ingrates, qui leur a tenu lieu de foyer.
Existence rude et pourtant joyeuse, grâce à l'affection fraternelle de Jim Burden, un orphelin de Virginie installé avec ses grands-parents dans la ferme voisine. C'est lui qui lui apprend l'anglais, l'aide à surmonter le suicide de son père. Lui encore qui la tirera d'un très mauvais pas lorsqu'elle trouvera en ville une place de gouvernante...
Des années plus tard, désormais avocat pour une grande compagnie ferroviaire, Jim se rappelle avec émotion leur jeunesse aventureuse et entreprend de ressusciter leur passé.
La jeune fille qu'il a connue, devenue femme, devient dans son regard une héroïne de la conquête de l'Ouest.
… (plus d'informations)
 
Signalé
Dabs | 285 autres critiques | May 5, 2023 |
Willa Cather semble faire partie des auteurs classiques américains qui n’ont pas traversé l’Atlantique. En France, la plupart de ses romans sont introuvables ou peu s’en faut. C’est donc en anglais que je l’ai lue, grâce au Projet Gutenberg qui met nombre de ses titres à disposition des lecteurs. Cela faisait un moment que je voulais découvrir cette autrice. Je l’ai nominée pour une possible lecture de groupe, et comme elle a remporté le plus de suffrages, je n’avais plus d’excuse pour remettre cette lecture à plus tard, et je suis contente d’avoir enfin franchi le pas !
Ce roman, le premier de la trilogie de la plaine (mais sans lien romanesque avec les deux autres, semble-t-il, c’est plus une unité de lieu assez lâche qui définit cette trilogie), se concentre sur le personnage d’Alexandra Bergson, qui prend la tête de l’exploitation familiale lorsque son père meurt prématurément. Issue d’une immigration suédoise récente, Alexandra se retrouve à devoir gérer une ferme qui croule sous les dettes, dans l’état du Nebraska, lui aussi de colonisation récente. Alexandra est donc de cette première génération de pionniers qui doit apprivoiser la terre, qui doit faire le dos rond quand les plantations ne donnent pas, qui doit trouver un équilibre entre origines et nouveau monde. Il est intéressant de noter que l’histoire commence dans les années 1880 (et s’étendent sur un peu plus d’une quinzaine d’années). 1880, et l’on parle de pionniers, de terre vierge. J’ai pris conscience, je crois, de ce que l’on veut dire que on dit que les Etats-Unis n’ont pas d’histoire. Le Nebraska n’est devenu un état américain (et pas le dernier!) qu’il y a 154 ans, alors que la plupart des pays européens étaient presque dans leurs frontières actuelles. Cela veut dire aussi que ces terres n’ont pas connu d’autre forme d’agriculture que cette agriculture extensive et motorisée, alors qu’elle est chez nous le fruit d’une lente évolution. Lorsque nous parlons de revenir à des pratiques plus intensives en main-d’œuvre et plus respectueuses de la terre, ce retour en arrière n’est juste pas possible dans ces endroits… Je m’éloigne peut-être un peu du roman, mais j’ai trouvé cela vertigineux lorsque j’en ai pris conscience en voyant Alexandra commencer à investir dans des grands silos et des moissonneuses.
Mais ce livre est loin de n’être qu’un précis d’histoire agricole, c’est avant tout un chant d’amour à la terre. Alexandra devient fille de cette terre où elle est arrivée un peu par hasard mais qu’elle a choisi de faire sienne. Elle est cheffe de famille, mais sa vraie famille, au fond, c’est la terre, ce sont ses champs. Un attachement d’ailleurs assez ambigu puisque cette terre est tout pour elle, mais ce dont elle rêve pour son petit frère, c’est d’un métier qui ne le lie pas à cette terre, qui lui permette de voir autre chose. Elle est à la fois reine et esclave de sa terre, un esclavage qui certes semble la rendre heureuse, mais un esclavage quand même.

S’il y a des choses très intéressantes dans ce livre, j’y ai trouvé quelques défauts. Le plus important est le saut de 16 ans qu’il y a entre le début du roman et le reste. Les 16 ans qui établissent la ferme, qui construisent ce lien, cette chaîne entre la terre et Alexandra, les 16 ans de renoncement, de pauvreté, de difficulté, de privations… Je me suis sentie flouée de ne pas voir ces 16 ans, qui auraient été pour moi le plus intéressant, le cœur de ce roman. J’ai eu l’impression d’arriver quand tout était joué, et cela m’a beaucoup déçue. Heureusement, les descriptions des paysages et de l’attachement à la terre sont tout simplement merveilleux, et rien que pour eux, j’ai aimé, et plus qu’aimé, cette lecture.
Une autre chose qui m’a troublée, c’est l’absence totale des autochtones. Willa Cather affirme à plusieurs reprises le caractère vierge de cette terre, le fait que ces pionniers sont les premiers à la fouler. Ils sont peut-être les premiers à la domestiquer, mais ils ne sont pas les premiers à y vivre (le nom même de l’État en atteste). Aujourd’hui, on n’accepterait pas une telle lecture de l’histoire du pays, mais Willa Cather a écrit ce roman au début du XXème siècle, et elle a fait partie, enfant, de ces pionniers, ce qu’elle dit est donc une représentation intéressante de la mentalité de l’époque, et elle n’a pas grand chose de surprenant.

En définitive, voilà une découverte très intéressante d’un classique américain qui mériterait d’être plus connu de notre côté de l’Atlantique. Willa Cather est une autrice que je découvre avec beaucoup de retard, mais maintenant que j’ai commencé, je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin.
… (plus d'informations)
 
Signalé
raton-liseur | 163 autres critiques | Oct 26, 2021 |
Premier roman de Willa Cather, paru en 1912 et jusqu'ici inédit en France.
C'est l'histoire d'un ingénieur américain, bâtisseur de ponts, tiraillé entre deux femmes : Winifred, qui habite Boston, et qui l'a toujours soutenu depuis leur mariage et Hilda Burgoyne, actrice londonienne, amour de jeunesse qui lui redonne la "passion et l'énergie de sa jeunesse". Il y a quelques parties sur la construction du pont de Moorlock car celui-ci jouera un grand rôle dans le final.
Le seul livre de Willa Cather que j'ai lu est La nièce de Flaubert. Ce qui m'avait particulièrement plu c'était l'ambiance d'intimité que Willa Cather avait su créer. Je n'ai clairement pas retrouvé cela dans ce livre. J'ai trouvé l'histoire plate (histoire d'un trio amoureux où l'homme doit choisir), les personnages falots (on ne comprend pas vraiment ce qu'ils peuvent ressentir, il n'y a pas vraiment d'empathie avec eux) et surtout la construction hachée (cela manque de liant).
C'est un livre qui se lit bien mais qui n'est pas mémorable.
… (plus d'informations)
½
 
Signalé
CecileB | 25 autres critiques | Nov 1, 2012 |
J’ai adoré. J’aime le côté admiration dans un milieu feutré, le grand écrivain qui se rapetisse devant la grande dame.

Parce que oui, Caroline Franklin-Grout est une grande dame pas seulement parce qu’elle est la nièce de Flaubert. Elle est juste extraordinaire et est une femme entière. Elle édite la correspondance de son oncle et Bouvard et Pécuchet parce qu’elle vous une admiration sans borne à son oncle. C’est une admiration de l’ordre de l’affectif mais aussi une admiration de l’esprit. C’est lui (et ses visiteurs) qui lui a fait découvrir la vie, la littérature, l’écriture. Il en a fait la femme qu’elle ait, une femme curieuse de tout et qui porte une soif de vivre, de comprendre fascinante. C’est le genre de personne qu’on aimerait rencontrer pour nous aider à apprécier la vie.

Willa Cather devant une telle personne, rencontrée par hasard, se livre a un très bel exercice d’admiration pour cette femme et aussi pour Flaubert, dont elle semble très bien connaître l’œuvre. Pour elle, l’important est d’avoir Flaubert en soi et non les livres de Flaubert ou des objets de Flaubert. Willa Cather marque ainsi ce qu’apporte la littérature dans la construction d’une personne. C’est justement ce qui fait le relation de connivence qu’il y a tout de suite entre les deux femmes. La narration de Willa Cather fait que le lecteur est à côté de ces deux femmes, à écouter bouche-bée, cette “amitié” savoureuse. C’est un peu comme si vous étiez invité à une conversation entre deux personnes très intelligentes, très instruites et que vous étiez obligé de vous taire pour profiter de tout, de tout retenir, de vous imprégner de tout.

Caroline Franklin-Grout est le genre de femme que l’on rêverait de ne jamais voir mourir. Pareil pour Willa Cather car, malgré le succès, elle a su garder une belle âme, une âme qui permet d’admirer, voire de vénérer.
… (plus d'informations)
 
Signalé
CecileB | 2 autres critiques | May 5, 2012 |

Listes

Read (1)
100 (1)
My TBR (1)
1910s (2)
1920s (3)
AP Lit (3)
1930s (1)

Prix et récompenses

Vous aimerez peut-être aussi

Auteurs associés

Max Brand Contributor
Zane Grey Contributor
Robert W. Lenski Screenwriter
William Faulkner Contributor
A.S. Byatt Introduction, Contributor
Sabina Lietzmann Contributor
Sibylle Mulot Contributor
George N. Kates Afterword
Mildred R. Bennett Editor, Introduction
Bruce Broughton Film score
Maureen Howard Introduction
Hermione Lee Introduction
Terese Svoboda Afterword
John J. Murphy Introduction
David Colacci Narrator
Winslow Homer Cover artist
Gordon Tapper Introduction
W. T. Benda Illustrator
Patricia Davey Cover designer
Blanche H. Gelfant Introduction
Noel Perrin Afterword
Vivian Gornick Introduction
Mabel Woodward Cover artist
Cary Thorp Brown Cover artist
M. E. Blue Cover artist
Chris Kraus Introduction
Dana Ivey Contributor
Marcelle Clements Introduction
Mark Weakley Illustrator
Monica Elias Cover designer
Elizabeth Janeway Introduction
Susan Mitchell Cover designer
Sally Mara Sturman Cover artist
Gerda Baardman Translator
Marcus Klein Introduction
Alvin Lustig Cover designer

Statistiques

Œuvres
146
Aussi par
108
Membres
40,871
Popularité
#430
Évaluation
3.9
Critiques
943
ISBN
1,757
Langues
18
Favoris
205

Tableaux et graphiques