AccueilGroupesDiscussionsPlusTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Toute la lumière que nous ne pouvons voir

par Anthony Doerr

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneMentions
13,319741333 (4.29)707
La quatrième de couverture indique : "Toute la lumière que nous ne pouvons voir Véritable phénomène d'édition aux États-Unis, salué par l'ensemble de la presse comme le meilleur roman de l'année, le livre d'Anthony Doerr possède la puissance et le souffle des chefs-d'oeuvre. Magnifiquement écrit, captivant de bout en bout, il nous entraîne, du Paris de l'Occupation à l'effervescence de la Libération, dans le sillage de deux héros dont la guerre va bouleverser l'existence : Marie-Laure, une jeune aveugle, réfugiée avec son père à Saint-Malo, et Werner, un orphelin, véritable génie des transmissions électromagnétiques, dont les talents sont exploités par la Wehrmacht pour briser la Résistance. En entrecroisant avec une maîtrise éblouissante le destin de ces deux personnages, ennemis malgré eux, dans le décor crépusculaire d'une ville pilonnée par les bombes, Anthony Doerr dessine une fresque d'une beauté envoûtante. Bien plus qu'un roman sur la guerre, Toute la lumière que nous ne pouvons voir est une réflexion profonde sur le destin et la condition humaine. La preuve que même les heures les plus sombres ne pourront jamais détruire la beauté du monde. « La force physique et émotionnelle d'un chef-d'oeuvre. » Library Journal "… (plus d'informations)
  1. 310
    La voleuse de livres par Markus Zusak (Blogletter)
  2. 202
    Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates par Mary Ann Shaffer (gypsysmom)
    gypsysmom: Similar locale in that Guernsey and St. Malo were occupied by the German army during World War II. Resistance is also a main theme in both of them.
  3. 101
    The Nightingale par Kristin Hannah (LISandKL)
  4. 60
    Trudi la naine par Ursula Hegi (cataylor, BookshelfMonstrosity)
    BookshelfMonstrosity: Both of these heartbreaking World War II novels cause readers to pine for a happier ending than is possible for the characters. The stylistically complex writing describes the struggles that the characters -- some with physical challenges -- go through to survive.… (plus d'informations)
  5. 52
    Le Patient Anglais - L'Homme Flambe - The English Patient par Michael Ondaatje (BookshelfMonstrosity)
    BookshelfMonstrosity: These moving, stylistically complex novels reflect on the brutality of World War II and its lingering effects. The characters have diverse backgrounds, some supporting the Germans and others the Allies. Their wartime experiences threaten to ruin their futures.… (plus d'informations)
  6. 10
    Au revoir là-haut par Pierre Lemaitre (olyvia, olyvia)
  7. 11
    Skeletons at the Feast par Chris Bohjalian (cataylor)
  8. 00
    Le chardonneret par Donna Tartt (sturlington)
  9. 00
    April in Paris par Michael Wallner (GoST)
    GoST: Another novel set in occupied France with a relationship between a German soldier and a French girl.
  10. 00
    A Train in Winter: An Extraordinary Story of Women, Friendship, and Resistance in Occupied France par Caroline Moorehead (srdr)
  11. 00
    Evidence of Things Unseen par Marianne Wiggins (WSB7)
    WSB7: Similar overarching theme.
  12. 01
    Une vie après l'autre: roman traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Isabelle Caron par Kate Atkinson (sturlington)
  13. 01
    Station eleven par Emily St. John Mandel (sturlington)
  14. 01
    The Book of Everything par Guus Kuijer (Othemts)
  15. 12
    L'ombre du vent par Carlos Ruiz Zafón (Othemts)
  16. 24
    Atonement [York Notes Advanced] par Ian McEwan (Steve.Gourley)
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Actuellement, il n'y a pas de discussions au sujet de ce livre.

» Voir aussi les 707 mentions

Anglais (717)  Espagnol (6)  Néerlandais (3)  Français (3)  Allemand (3)  Danois (2)  Suédois (2)  Catalan (2)  Jargon pirate (1)  Italien (1)  Toutes les langues (740)
3 sur 3
> « La force physique et émotionnelle d un chef-d'oeuvre. » —Library Journal
Véritable phénomène d édition aux États-Unis, le roman d Anthony Doerr possède la puissance et le souffle des chefs-d uvre. Magnifiquement écrit, captivant de bout en bout, il nous entraîne du Paris de l Occupation à l effervescence de la Libération, dans le sillage de deux héros dont la guerre va bouleverser l existence : Marie-Laure, une jeune aveugle, réfugiée avec son père à Saint-Malo, et Werner, un orphelin, véritable génie des transmissions électromagnétiques, dont les talents sont exploités par la Wehrmacht pour briser la Résistance. En entrecroisant le destin de ces deux personnages, ennemis malgré eux, dans le décor crépusculaire d une ville pilonnée par les bombes, Doerr offre un roman soigneusement documenté et une fresque d une beauté envoûtante.
Bien plus qu un roman de guerre, Toute la lumière que nous ne pouvons voir est une réflexion profonde sur le destin, le choix et l'humanité. --Johnny Gimenez (Culturebox)
  Joop-le-philosophe | Dec 29, 2018 |
Très beau roman. Par petits chapitres courts, et par des flash-backs permanent, Anthony Doerr nous raconte comment deux enfants, Marie Laure, fille du serrurier du Musée du Jardin des Plantes à Paris, et Werner, orphelin allemand élève dans un lycée nazi, sont entraînés dans la fureur de la guerre et vont se retrouver à Saint-Malo lors du siège de la ville par les Américains et de sa destruction en août 1944. C'est également, un thriller autour de la quête d'un diamant dont la légende dit que le possesseur du diamant aura la vie éternelle mais créera le malheur et la destruction autour de lui. Une belle histoire d'amour d'un père pour sa fille. C'est également une multitude de personnage tous attachant décrit avec tendresse. Et s'appuyant sur la nature physique de la lumière qui est une onde électro-magnétique, tout comme les ondes radios dont Werner est un spécialiste le roman une belle réflexion sur le noir, les ténèbres de la guerre, des destructions, des fanatismes, de la peur. ( )
  folivier | Apr 8, 2017 |
Auteur(s) : Anthony Doerr
Titre : Toute la lumière que nous ne pouvons voir
Maison d’édition : Albin-Michel
En 75-100 mots, pourquoi avez-vous choisi ce livre ? S’agit-il d’une lecture de loisir, obligatoire, suggérée ?
J’ai choisi ce livre par curiosité, et il s’agit d’une lecture de loisir. Je n’apprécie pas toujours les romans portant sur la Deuxième Guerre mondiale, mais celui-ci semblait intéressant. Il parle d’enfants, de l’expérience d’une fillette française aveugle et d’un garçon allemand particulièrement doué en physique durant la guerre. Par ailleurs, il m’a été recommandé par ma bibliothécaire de quartier alors que je venais de finir un autre roman qui parlait d’enfance marginale.
En 75-100 mots, un aspect qui vous a plu :
La narration est particulièrement intéressante, en raison de l’expérience particulière des enfants qui y est décrite. La cécité de Marie-Laure est décrit d’une manière particulièrement touchante mais sans apitoiement, en soulignant au contraire la richesse de cette expérience. L’auteur a également évité la dialectique du nazi convaincu et du résistant convaincu dans son traitement de la Seconde Guerre mondiale, en montrant Werner exprimant des doutes face aux actions des nazis mais, par besoin d’acceptation et par lâcheté, entre tout de même en ligne à l’école nazie puis dans l’armée. Le livre, malgré les thèmes peu originaux, réussi donc à éviter les pièges de certains clichés.
En 75-100 mots, un aspect qui vous a moins plu :
L’intégration d’un élément de suspense, à savoir la présence d’une pierre précieuse confiée au père de Marie-Laure qui, à son tour, en partant la confie à sa fille et traquée par un Allemand en charge d’évaluer les pillages, semble un peu superflu à l’histoire. Cela ne gâche en rien une lecture autrement extrêmement agréable, mais semble justement tomber dans le piège des clichés, en ajoutant un élément anxiogène qui, considérant le contexte de la Seconde Guerre mondiale, n’est pas nécessaire.

En 225-250 mots, l’objet livre : (ici, vous devez faire la présentation des parties du livre et de leurs fonctions. Comment l’objet se présente-t-il ? Quels en sont les attributs [papier, encre, typographie, illustrations] ? Quels sont les éléments paratextuels [page de couverture, page de titre et verso, résumé, biographie de l’auteur, épigraphe, préface, table des matières, index, etc.] les plus importants et comment contribuent-ils à l’expérience de lecture ?)
Tout d’abord, la page couverture montre Saint-Malo depuis l’océan, dans des tons de bleus. Il s’agit d’un livre de bibliothèque, la couverture est donc rigidifiée et donne donc l’impression d’une solidité, d’une lourdeur particulière. Dans le même sens, comme il s’agit d’une édition grand format, l’expérience est différente de celle d’un format de poche, ayant peut-être une impression d’un impact plus grand car le transporter veut dire qu’on veut vraiment le lire et non pas seulement parce qu’il est aisé à glisser dans son sac en quittant le logis. Le papier est également plutôt épais et la calligraphie est simple, de taille moyenne et il n’y a pas d’illustrations. Il y a très peu d’élément hors du texte lui-même et ils ont tous (biographies de l’auteur, autres parutions, remerciements) réservés à la fin du volume. On commence donc la lecture sans d’autres éléments. Il me semble que les éléments les plus importants dans la lecture du livre soient à même le texte. Il s’agit des séparations de chapitre. En effet, le roman prend la forme d’un jeu de caméra entre trois points de vue, les deux principaux étant ceux de Werner et Marie-Laure. De très brefs chapitres se succèdent donc en nous faisant passer d’une expérience à l’autre. En séparant le récit de cette manière et en posant le début de chaque chapitre sur la page gauche, le lecteur est forcé à tourner la page pour changer de perspective et cet effet physique aide particulièrement à intégrer mentalement cette forme de narration. ( )
  dominique6344a16 | Oct 9, 2016 |
3 sur 3
What really makes a book of the summer is when we surprise ourselves. It’s not just about being fascinated by a book. It’s about being fascinated by the fact that we’re fascinated.

The odds: 2-1
All the Light We Cannot See
Anthony Doerr
Pros: Blind daughter of a locksmith meets reluctant Nazi engineering whiz! What more do you want?
Cons: Complex, lyrical historical fiction may not have the necessary mass appeal.
 
“All the Light We Cannot See” is more than a thriller and less than great literature. As such, it is what the English would call “a good read.” Maybe Doerr could write great literature if he really tried. I would be happy if he did.
 
I’m not sure I will read a better novel this year than Anthony ­Doerr’s “All the Light We Cannot See.”
 
By the time the narrative finds Marie-Laure and Werner in the same German-occupied village in Brittany, a reader’s skepticism has been absolutely flattened by this novel’s ability to show that the improbable doesn’t just occur, it is the grace that allows us to survive the probable.
 
Werner’s experience at the school is only one of the many trials through which Mr. Doerr puts his characters in this surprisingly fresh and enveloping book. What’s unexpected about its impact is that the novel does not regard Europeans’ wartime experience in a new way. Instead, Mr. Doerr’s nuanced approach concentrates on the choices his characters make and on the souls that have been lost, both living and dead.
ajouté par ozzer | modifierNew York Times, Janet Maslin (Apr 28, 2014)
 

» Ajouter d'autres auteur(e)s (4 possibles)

Nom de l'auteur(e)RôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Doerr, Anthonyauteur(e) principal(e)toutes les éditionsconfirmé
Appelman, ZachNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Barba, AndrésTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Bosch, EefjeTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Buckley, LynnConcepteur de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Cáceres, Carmen M.Traducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Clauzier, ManuelArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Gewurz, Daniele A.Traducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Goretsky, TalConcepteur de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Immink, WilConcepteur de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Löcher-Lawrence, WernerTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Sasahara, Ellen R.Concepteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Stokseth, LeneOvers.auteur secondairequelques éditionsconfirmé
Tarkka, HannaKääNt.auteur secondairequelques éditionsconfirmé
Vieira, Manuel AlbertoTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Zani, IsabellaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Lieux importants
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Évènements importants
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Films connexes
Prix et distinctions
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Épigraphe
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
In August 1944 the historic walled city of Saint-Malo,
the brightest jewel of the Emerald Coast of Brittany,
France, was almost totally destroyed by fire. . . . Of the
865 buildings within the walls, only 182 remained
standing and all were damaged to some degree.
—Philip Beck
It would not have been possible for us to take power or
to use it in the ways we have without the radio.
—Joseph Goebbels
Dédicace
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
For Wendy Weil
1940-2012
Premiers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Leaflets
At dusk they pour from the sky. They blow across the ramparts, turn cartwheels over rooftops, flutter into the ravines between houses. Entire streets swirl with them, flashing white against the cobbles.
Citations
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
If only life were like a Jules Verne novel, thinks Marie-Laure, and you could page ahead when you most needed to, and learn what would happen.
Nothing will be healed in this kitchen.  Some griefs can never be put right.
Music spirals out of the radios, and it is splendid to drowse on the davenport, to be warm and fed, to feel the sentences hoist her up and carry her somewhere else.
There is pride, too, though — pride that he has done it alone. That his daughter is so curious, so resilient. There is the humility of being a father to someone so powerful, as if he were only a narrow conduit for another, greater thing. That's how it feels right now, he thinks, kneeling beside her, rinsing her hair: as though his love for his daughter will outstrip the limits of his body. The walls could fall away, even the whole city, and the brightness of that feeling would not wane.
Werner tries to see what Frederick sees: a time before photography, before binoculars. And here was someone willing to tramp out into a wilderness brimming with the unknown and bring back paintings. A book not so much full of birds as full of evanescence, of blue-winged trumpeting mysteries.
Derniers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
(Cliquez pour voir. Attention : peut vendre la mèche.)
Notice de désambigüisation
Directeur(-trice)(s) de publication
Courtes éloges de critiques
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Langue d'origine
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais (3)

La quatrième de couverture indique : "Toute la lumière que nous ne pouvons voir Véritable phénomène d'édition aux États-Unis, salué par l'ensemble de la presse comme le meilleur roman de l'année, le livre d'Anthony Doerr possède la puissance et le souffle des chefs-d'oeuvre. Magnifiquement écrit, captivant de bout en bout, il nous entraîne, du Paris de l'Occupation à l'effervescence de la Libération, dans le sillage de deux héros dont la guerre va bouleverser l'existence : Marie-Laure, une jeune aveugle, réfugiée avec son père à Saint-Malo, et Werner, un orphelin, véritable génie des transmissions électromagnétiques, dont les talents sont exploités par la Wehrmacht pour briser la Résistance. En entrecroisant avec une maîtrise éblouissante le destin de ces deux personnages, ennemis malgré eux, dans le décor crépusculaire d'une ville pilonnée par les bombes, Anthony Doerr dessine une fresque d'une beauté envoûtante. Bien plus qu'un roman sur la guerre, Toute la lumière que nous ne pouvons voir est une réflexion profonde sur le destin et la condition humaine. La preuve que même les heures les plus sombres ne pourront jamais détruire la beauté du monde. « La force physique et émotionnelle d'un chef-d'oeuvre. » Library Journal "

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (4.29)
0.5
1 24
1.5 3
2 87
2.5 35
3 363
3.5 162
4 1205
4.5 342
5 1714

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 163,095,466 livres! | Barre supérieure: Toujours visible