AccueilGroupesDiscussionsExplorerTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Nord et Sud (1855)

par Elizabeth Gaskell

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneDiscussions / Mentions
6,6142251,183 (4.11)5 / 801
A revolutionary social and political commentary, North and South solidified Gaskell's place in the company of Victorian England's finest novelists.
Récemment ajouté parbibliothèque privée, MWise, JenniferEaton, SammyMBio, rschmitt, notredamepoet, Arena800, yaviemir
Bibliothèques historiquesGertrude Stein and Alice B. Toklas
  1. 212
    Pride and Prejudice (The Cambridge Edition of the Works of Jane Austen) par Jane Austen (Shuffy2)
    Shuffy2: Mr. Darcy and Mr. Thornton are both of the same cloth, a love story you can really sink into!
  2. 121
    Persuasion par Jane Austen (Utilisateur anonyme)
  3. 71
    Middlemarch par George Eliot (PensiveCat)
  4. 10
    A Heart for Milton: A Tale from North and South par Trudy Brasure (Lapsus_Linguae)
    Lapsus_Linguae: Another sequel to the novel.
  5. 32
    Northern Light par Catherine Winchester (Shuffy2)
    Shuffy2: If you like 'sequels', I recommend this one!
  6. 21
    Loin de la foule déchaînée par Thomas Hardy (Utilisateur anonyme)
  7. 00
    Marie Barton par Elizabeth Gaskell (Cecrow)
  8. 00
    Temps difficiles par Charles Dickens (Cecrow)
  9. 00
    Howards End par E. M. Forster (Cecrow)
    Cecrow: Another Margaret who extends her sympathy across social strata.
  10. 11
    La Recluse de Wildfell Hall par Anne Brontë (Lapsus_Linguae)
    Lapsus_Linguae: A self-righteous heroine leaves the place where she lived for many years, gets wrongly accused of "immoral behavior", has strong Christian views, and so on.
  11. 00
    Jeu de société par David Lodge (KayCliff)
  12. 00
    Clash par Ellen Wilkinson (kitzyl)
    kitzyl: Woman inspired to tackle social issues and to stand with the workers against capitalist authority.
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Anglais (214)  Espagnol (2)  Allemand (2)  Français (2)  Portugais (Portugal) (1)  Italien (1)  Suédois (1)  Toutes les langues (223)
2 sur 2
Cela faisait bien longtemps que je projetais de lire ce livre, après avoir découvert Elizabeth Gaskell par le biais d’œuvres mineures. Et je suis contente d’avoir enfin franchi le pas. Certes, la personnage principale, Margaret Hale est un peu trop parfaite à mon goût, avec des principes moraux tellement stricts qu’ils en deviennent un peu ridicules. Certes, l’opposition un peu systématique au début entre un Sud rural, paisible et conservateur et un Nord industriel, industrieux et en perpétuel mouvement peut paraître un peu caricaturale. Certes, en bonne fille et épouse de pasteur, Elizabeth Gaskell émaille un peu trop son récit de considérations religieuses à mon goût.
Mais passées ces quelques défauts qui deviennent mineurs au vu du reste du livre, cette lecture a été un plaisir de bout en bout. C’est un peu Elizabeth Bennett au pays de Germinal… Parce que Margaret Hale est aussi pleine de préjugés que l’héroïne de Jane Austen : préjugés contre la race des commerçants (gagner sa vie en vendant des biens, pouah…), préjugés contre la ville et le Nord (nécessairement moins biens que son cher Sud). Et voilà que les hasards de la vie conduisent cette demoiselle fort imbue d’elle-même à Milton, une ville qui ressemble furieusement au Manchester où Elizabeth Gaskell s’est installée après son mariage. Milton l’industrieuse, où se développe depuis quelques années des filatures de coton, Milton la polluée, Milton la populeuse, Milton la frustre. Margaret Hale étant d’une petite aristocratie très désargentée, elle a ses entrées dans tous les milieux, celui des patrons d’usine dont elle n’a pas les moyens mais qu’elle surpasse grâce à ses manières et sa culture, celui des ouvriers qu’en tant que fille de pasteur elle se doit de secourir. Au fil des conversations de Margaret Hall avec ces différents interlocuteurs, Elizabeth Gaskell nous montre les différentes facettes de cette industrialisation rapide. Ce n’est pas vraiment la technique qui l’intéresse (tout comme Margaret, qui ne voit pas l’intérêt de visiter une usine), mais plutôt les relations entre les patrons et les ouvriers, comment les deux suivent leur propre logique et s’affrontent souvent, plus par incompréhension que par véritable opposition.
Le roman est pour cela très intéressant, même s’il évolue étrangement. Jusqu’à la grève qui est le pivot du roman, Elizabeth Gaskell nous montre une société âpre, des rapports sociaux conflictuels. Puis, alors que Margaret évolue et perd (en partie) ses préjugés et commence à s’attacher à sa nouvelle vie à Milton, Elizabeth Gaskell fait évoluer ses personnages et il me semble qu’elle s’éloigne d’une réalité sombre pour décrire la société industrielle dont elle rêverait, où patrons et ouvriers seraient capables non pas seulement d’avoir de la considération les uns pour les autres, mais même d’être amis. C’est une vision très paternaliste du capitalisme qu’Elizabeth Gaskell nous propose, une vision un peu trop rose et hypothétique à mon goût, mais on aimerait presque y croire. Et j’ai eu l’impression, sur la fin, que je n’étais plus dans Germinal mais plutôt Au Bonheur des Dames, où le commerce (plutôt que l’industrie) moderne triomphe, où la petite vendeuse s’allie au grand patron dans un tourbillon d’espoir en des lendemains faits de progrès sans fin.

Voilà donc un roman facile à lire, avec l’histoire d’amour contrariée que l’on s’attend à trouver dans tout bon roman victorien qui est passé de ce côté-ci de la Manche, mais un roman qui ne se résume pas à cela et bien plus profond qu’on ne s’y attend au premier abord. Un « roman industriel » comme le qualifie wikipédia, où la recherche d’un mari n’est pas une fin en soi. Un roman qui explore les mutations de la société anglaise au XIXème siècle d’une façon très personnelle et très humaine. Un classique un peu oublié, caché derrière les plumes féminines plus célèbres de cette époque, mais qui mérite que l’on s’y attarde. Les romans d’Elizabeth Gaskell, c’est sûr, on m’y reprendra !
  raton-liseur | May 30, 2022 |
Margaret s’efforce de ”résoudre ce problème si épineux pour les femmes, à savoir comment doser l’obéissance à l’autorité et la liberté d’action.” Il y a quelque chose de Jane Austen dans ce roman d’apprentissage au féminin, dans la recherche de perfection morale et dans les hésitations sentimentales des personnages, mais également du roman social dans les conséquences de la révolution industrielle : villes enfumées, grèves, familles misérables et faillites des patrons. Un roman lent, long, parfois inégal, mais sans doute une description assez véridique de l’Angleterre victorienne. ( )
  Steph. | Jun 29, 2019 |
2 sur 2

» Ajouter d'autres auteur(e)s (91 possibles)

Nom de l'auteur(e)RôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Gaskell, Elizabethauteur(e) principal(e)toutes les éditionsconfirmé
Button, FrancesConcepteur de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Collin, DorothyDirecteur de publicationauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Cooper, RoseConcepteur de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Dodsworth, MartinIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Easson, AngusDirecteur de publicationauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Ingham, PatriciaDirecteur de publicationauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Jong, Akkie deTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Kranzler, LauraChronologyauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Kwiatkowska, KatarzynaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Leyrer, GindaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Pérez, ÁngelaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Shelston, AlanDirecteur de publicationauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Shuttleworth, SallyIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Sorbier, Françoise DuIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Stevenson, JulietNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Uglow, JennyIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Vonghizas, ConstantinTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Lieux importants
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Évènements importants
Films connexes
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Prix et distinctions
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Épigraphe
Dédicace
Premiers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
"Edith!" said Margaret, gently, "Edith!"
North and South is one of the most intricately structured novels of the Victorian age. (Introduction)
Citations
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
She had never come in contact with the taste that loves ornament, however bad, more than the plainness and simplicity which are of themselves the framework of elegance.
Derniers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
(Cliquez pour voir. Attention : peut vendre la mèche.)
(Cliquez pour voir. Attention : peut vendre la mèche.)
Notice de désambigüisation
Directeur(-trice)(s) de publication
Courtes éloges de critiques
Langue d'origine
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais (2)

A revolutionary social and political commentary, North and South solidified Gaskell's place in the company of Victorian England's finest novelists.

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre


C'est le choc de deux Angleterre que le roman nous invite à découvrir : le Sud, paisible, rural et conservateur, et le Nord, industriel, énergique et âpre. Entre les deux, la figure de l'héroïne, la jeune et belle Margaret Hale. Après un long séjour à Londres chez sa tante, elle regagne le presbytère familial dans un village du sud de l'Angleterre. Peu après son retour, son père renonce à l'Eglise et déracine sa famille pour s'installer dans une ville duNord. Margaret va devoir s'adapter à une nouvelle vie en découvrant le monde industriel avec ses grèves, sa brutalité et sa cruauté. Sa conscience sociale s'éveille à travers les liens qu'elle tisse avec certains ouvriers des filatures locales, et les rapportsdifficiles qui l'opposent à leur patron, John Thornton. En même temps qu'un étonnant portrait de femme dans l'Angleterre du milieu du XIXe siècle, Elizabeth Gaskell brosse ici une de ces larges fresques dont les romanciers victoriens ont le secret. 
Résumé sous forme de haïku

Discussions actuelles

Victorian Q2 Read-Along: North and South à Club Read 2022

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (4.11)
0.5
1 14
1.5 1
2 47
2.5 10
3 209
3.5 82
4 531
4.5 93
5 523

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

Penguin Australia

3 éditions de ce livre ont été publiées par Penguin Australia.

Éditions: 0140434240, 0141028122, 0141198923

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 171,782,165 livres! | Barre supérieure: Toujours visible