AccueilGroupesDiscussionsExplorerTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Le Jour des Triffides (1951)

par John Wyndham

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneDiscussions / Mentions
6,8711951,179 (3.98)4 / 593
When a freak cosmic event renders most of the Earth's population blind, Bill Masen is one of the lucky few to retain his sight. The London he walks is crammed with groups of men and women needing help, some ready to prey on those who can still see. But another menace stalks blind and sighted alike. With nobody to stop their spread the Triffids, mobile plants with lethal stingers and carnivorous appetites, seem set to take control. The Day of the Triffids is perhaps the most famous catastrophe novel of the twentieth century and its startling imagery of desolate streets and lurching, lethal plant life retains its power to haunt today.… (plus d'informations)
  1. 101
    La Guerre des mondes par H. G. Wells (clif_hiker)
  2. 92
    L'aveuglement par José Saramago (infiniteletters, juan1961)
    juan1961: Escritas con muchos años de diferencia, no cabe la menor duda de que enel argumento existen grandes similitudes, lo cual no quiere decir que tengan algo que ver. A quien le guste la ciencia-ficción, no debería desdeñar esta obra de Saramago, más centrada en la ciencia-ficción política o social.… (plus d'informations)
  3. 50
    La Terre demeure par George R. Stewart (infiniteletters)
  4. 50
    Le Village des damnés par John Wyndham (timspalding)
  5. 40
    Le Pays des aveugles et autres récits d'anticipation par H. G. Wells (sturlington)
    sturlington: Alluded to in the novel.
  6. 30
    The Death of Grass par John Christopher (Rynooo)
  7. 20
    The Night of the Triffids par Simon Clark (Cecrow)
    Cecrow: Sequel by another author
  8. 20
    Dark Piper par Andre Norton (DisassemblyOfReason)
    DisassemblyOfReason: What The Day of the Triffids does with plants, Dark Piper may be said to do with animals. In both stories, a world has been given to large-scale experimentation with dangerous creatures - for commercial reasons with the triffids, while for more military applications with the animals on Beltane in Dark Piper. Both stories carry the suggestion that someone (possibly deliberately) turned loose various weapons of germ warfare not long after a major catastrophe, and both stories follow a small group through territory largely abandoned by humans, although unfortunately not by everything...… (plus d'informations)
  9. 10
    La Route par Cormac McCarthy (hazzabamboo)
    hazzabamboo: Two post-apocalyptic masterpieces, with much of their power coming from their focus on a couple of characters and the exotic horrors that threaten them.
  10. 10
    Bird Box par Josh Malerman (sturlington)
    sturlington: Blindness and monsters
  11. 21
    Le péril vient de la mer par John Wyndham (timspalding)
  12. 00
    Mutant 59: The Plastic-Eaters par Kit Pedler (infiniteletters)
  13. 22
    Les Femmes de Stepford par Ira Levin (Booksloth)
  14. 00
    Les Furies (Le Masque) par Keith Roberts (infiniteletters)
    infiniteletters: The Furies is definitely on the hokier side.
1950s (57)
Kayla (4)
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

» Voir aussi les 593 mentions

Anglais (181)  Danois (2)  Français (2)  Espagnol (2)  Italien (2)  Portugais (Brésil) (1)  Suédois (1)  Slovaque (1)  Toutes les langues (192)
2 sur 2
Le "Jour des Triffides" est un des très bons romans de science-fiction que l'on se doit de lire. Il parle de la seule question importante, celle de la survie de l'humanité. Dans le cas présent, cette dernière est exposée à deux menaces bien distinctes. L'une est la diffusion de plantes génétiquement modifiées qui croissent et acquièrent de l'indépendance par la marche, un système de communication, une capacité grégaire et une vigoureuse arme de chasse et qui, de surcroît, est mangeuse de viande. L'autre est le fait que la Terre a traversé le nuage de débris d'une comète, débris dangereux ayant occasionné aux humains qui regardaient le phénomène de pulvérisation des débris dans l'atmosphère une cécité immédiate. Le monde se trouve donc aveugle d'un seul coup et les humains perdent cette vue qui les rendaient si supérieurs aux plantes.

On s'en doute dès lors, le roman plonge dans un univers de catastrophe où la désorganisation est la loi. John Wyndham ne fait pas dans le spectaculaire mais donne à sa plume l'occasion de tracer quelques traits fondamentaux de l'évolution de la société à travers quelques personnages ayant été épargnés. Que doivent-ils faire des aveugles, comment se regrouper en société, comment lutter contre les Triffides ? Toutes ces questions sont traitées dans ces pages haletantes où l'on voit l'humanité réduite à un simple noyau et qu'il faut tout faire repartir. Si le roman "Earth Abides" demeure une référence en la matière, les "Triffides" ont la saveur douce amère de la destruction profonde et de la refondation.

Un livre à laisser hors de portée des plantes vertes ! ( )
  Veilleur_de_nuit | Oct 1, 2012 |
Un roman assez étrange qui mêle sur une grande partie un déroulement apocalyptique, où la plupart des choses qui voient, humains compris donc, se retrouvent aveugles mais dans des circonstances assez obscures ( blague invisible ) ( et de deux ) : une comète, des armes militaires, on ne sait pas trop. Ce conjugue à ça l'apparition un peu en amont des triffides, plantes mobiles agressives exploitées pour l'huile qu'elles donnent. Industriellement parlant, une bonne trouvaille, mais pas franchement
les meilleures copines de l'humanité. J'ai trouvé qu'il y avait quand même un coté très artificiel dans tout ça, qui certes se démarquent des angoisses apocalyptiques des années 50, à savoir la bombe atomique, mais du coup on a du mal à vraiment trouver ça cohérent. On sent bien derrière une très nette envie de l'auteur de faire passer plein de messages sur la civilisation, la société de consommation, et même parfois l'écologie mais du coup les situations semblent être inventées pour le propos : autant on peut imaginer la destruction de l'humanité par une bombe atomique, autant qu'elle devienne aveugle à cause d'une comète et qu'elle se fasse simultanément attaquer par des plantes tueuses, on a quand même plus l'impression d'assister à un scénario de série B sur la famille Padebol.

Malgré tout, c'est bien écrit, il y a toujours une pointe d'humour, on ne s'ennuie pas. La fin est plus post-apocalyptique et les triffides se font plus présentes, justifiant sur le tard le titre du bouquin. un livre sympa mais qui ne m'a pas embarqué. ( )
  FoM | May 3, 2011 |
2 sur 2

» Ajouter d'autres auteur(e)s (36 possibles)

Nom de l'auteur(e)RôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Wyndham, Johnauteur(e) principal(e)toutes les éditionsconfirmé
Bergey, EarleArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Bridge. AndyArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Bulgheroni, MarisaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Doeve, EppoArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Fruttero, CarloContributeurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Gierth, PatrickConcepteur de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Greifeneder, HubertTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Langford, BarryIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Leger, PatrickIllustrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Lord, PeterArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Lucentini, FrancoContributeurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Malcolm, GraemeNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Morris, EdmundIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Powers, RichardArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Salwowski, MarkArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Seelig, IngeTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Stewart, JohnArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Viskupic, GaryArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
West, SamuelNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Willock, HarryArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé

Est contenu dans

Fait l'objet d'une suite (ne faisant pas partie de la série) dans

Fait l'objet d'une adaptation dans

Est en version abrégée dans

Contient une étude de

Contient un guide de lecture pour étudiant

Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Lieux importants
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Évènements importants
Films connexes
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Prix et distinctions
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Épigraphe
Dédicace
Premiers mots
Lorsqu'un jour que vous savez être un mercredi débute comme s'il s'agissait d'un dimanche, c'est que quelque chose ne tourne pas rond quelque part.
Citations
Derniers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
(Cliquez pour voir. Attention : peut vendre la mèche.)
(Cliquez pour voir. Attention : peut vendre la mèche.)
Notice de désambigüisation
Directeur(-trice)(s) de publication
Courtes éloges de critiques
Langue d'origine
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais (1)

When a freak cosmic event renders most of the Earth's population blind, Bill Masen is one of the lucky few to retain his sight. The London he walks is crammed with groups of men and women needing help, some ready to prey on those who can still see. But another menace stalks blind and sighted alike. With nobody to stop their spread the Triffids, mobile plants with lethal stingers and carnivorous appetites, seem set to take control. The Day of the Triffids is perhaps the most famous catastrophe novel of the twentieth century and its startling imagery of desolate streets and lurching, lethal plant life retains its power to haunt today.

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (3.98)
0.5 5
1 13
1.5 5
2 69
2.5 19
3 322
3.5 110
4 780
4.5 103
5 522

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

Penguin Australia

3 éditions de ce livre ont été publiées par Penguin Australia.

Éditions: 0141185414, 0141033002, 0143566539

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 180,132,441 livres! | Barre supérieure: Toujours visible