Photo de l'auteur

Muriel Spark (1918–2006)

Auteur de Le bel âge de miss Brodie

91+ oeuvres 20,150 utilisateurs 700 critiques 102 Favoris

A propos de l'auteur

Muriel Spark has been called "our most chillingly comic writer since Evelyn Waugh" by the London Spectator, and the New Yorker praised her novel Memento Mori ri (1959) as "flawless." Her fiction is marked by its remarkable diversity, wit, and craftsmanship. "She happens to be, by some rare afficher plus concatenation of grace and talent, an artist, a serious---and most accomplished---writer, a moralist engaged with the human predicament, wildly entertaining, and a joy to read" (SRSR). She became widely known in the United States when the New Yorker devoted almost an entire issue to The Prime of Miss Jean Brodie (1961). Set in Edinburgh in the 1930s, this is the story of a schoolteacher, her unorthodox approach to life, and its effect on her select group of adolescent girls. Though their idol turns out to have feet of clay, she leaves an indelible mark on their lives. The Girls of Slender Means (1963), also warmly praised, is a sardonic look at the vivacity of youth and the anxieties of young womanhood. Reviewing The Mandelbaum Gate (1965) for the New Republic, Honor Tracy wrote: "There is an abundance here of invention, humor, poetry, wit, perception, that all but takes the breath away. . . . The story, in fact, is pure adventure, with the suspense as artfully maintained as anywhere by Graham Greene, but this is only one ingredient. There are memorable descriptions of the Holy Land, fascinating insights into the jumble of intrigue and piety surrounding the Holy Places, and penetrating studies of Arabs. . . . In each of [Spark's] novels heretofore one of her qualities has tended to predominate over the others. Here for the first time they are all impressively marshaled side by side, resulting in her best work so far." The daughter of an Englishwoman and a Scottish-Jewish father, Spark was born and educated in Edinburgh. After her marriage in 1938, she lived for some years in Central Africa, a period rarely reflected in her work. During World War II, she returned to Britain, where she worked in the Political Intelligence Department of the Foreign Office after the breakup of her marriage. She has been a magazine editor and written poetry and literary criticism. Spark has lived in London's Camberwell section, the setting of The Ballad of Peckham Rye (1960), but now makes her home in New York. Her novels reflect her conversion to Roman Catholicism. (Bowker Author Biography) Writer Muriel Spark was born in Edinburgh on February 1, 1918. In 1934-1935 she took a course in commercial correspondence and précis writing at Heriot-Watt College. After her marriage in 1937, she lived for some years in Central Africa. During World War II, she returned to Britain, where she worked in the Political Intelligence Department of the Foreign Office after the breakup of her marriage. After the war, she began her literary career. She became General Secretary of the Poetry Society, worked as an editor and wrote studies of Mary Shelley, John Masefield and the Brontë sisters. Her first book of poetry, The Fanfarlo and Other Verse, was published in 1952 and her first novel, The Comforters, was published in 1957. She wrote over twenty books including The Prime of Miss Jean Brodie and The Finishing School. She won numerous awards and honors including the 1965 James Tait Black Memorial Prize for The Mandelbaum Gate, the 1992 U. S. Ingersoll Foundation T. S. Eliot Award, the 1997 David Cohen British Literature Prize for Lifetime Achievement, and in 1993 she became Dame Commander of the Order of the British Empire in recognition of her services to literature. The Scottish Arts Council created the Muriel Spark International Fellowship in 2004. She died on April 13, 2006. (Bowker Author Biography) afficher moins

Œuvres de Muriel Spark

Le bel âge de miss Brodie (1961) 5,238 exemplaires
Memento Mori (1959) 1,734 exemplaires
Les célibataires (1963) 1,323 exemplaires
Le pisseur de copie (1988) 1,286 exemplaires
La place du conducteur (1970) 996 exemplaires
Intentions suspectes (1981) 845 exemplaires
L'ingénieur culturel (1960) 738 exemplaires
Complices et comparses (2000) 585 exemplaires
A bonne école (2004) 526 exemplaires
The Mandelbaum Gate (1965) 520 exemplaires
Les Consolateurs (1957) 509 exemplaires
Le banquet (1990) 501 exemplaires
L'abbesse de crewe (1974) 473 exemplaires
The Bachelors (1960) 457 exemplaires
The Public Image (1968) 318 exemplaires
The Only Problem (1984) 290 exemplaires
Not to Disturb (1971) 280 exemplaires
Territorial Rights (1979) 268 exemplaires
Reality and Dreams (1996) 246 exemplaires
Robinson (1958) 245 exemplaires
The Takeover (1976) 220 exemplaires
Mary Shelley (1951) 218 exemplaires
Une serre sur l'east river (1973) 207 exemplaires
The Stories of Muriel Spark (1985) 129 exemplaires
All the Stories of Muriel Spark (2001) 124 exemplaires
The Complete Short Stories (2001) 117 exemplaires
The Go-Away Bird and Other Stories (1958) 95 exemplaires
The Snobs (Pocket Penguins 70's) (2005) 87 exemplaires
Muriel Spark Omnibus 1 (1993) 68 exemplaires
The Ghost Stories of Muriel Spark (2003) 64 exemplaires
Muriel Spark Omnibus 2 (1994) 61 exemplaires
The Informed Air: Essays (2014) 39 exemplaires
Voices at Play (1961) 37 exemplaires
All the Poems of Muriel Spark (2004) 36 exemplaires
The Essence of the Brontës (1846) 29 exemplaires
Emily Brontë: her life and work (1960) 26 exemplaires
Selected Stories (Pocket Classics) (2001) 25 exemplaires
Ticky la très jolie pendule (1968) 22 exemplaires
Doctors of Philosophy: A Play (1963) 19 exemplaires
The Golden Fleece (2014) 18 exemplaires
MURIEL SPARK Collected Stories I. (1967) 15 exemplaires
Muriel Spark Omnibus 1 & 2 (1995) 13 exemplaires
John Masefield (1992) 11 exemplaires
Penguin Plays: Novelists' Theatre (1963) — Playwright — 10 exemplaires
Complete Poems (2004) 10 exemplaires
Muriel Spark Omnibus 4 (1997) 9 exemplaires
The Brontë Letters (1966) — Directeur de publication — 8 exemplaires
Collected Poems (1967) 7 exemplaires
Muriel Spark Omnibus 3 (1996) 6 exemplaires
Spark's Satire (2016) 6 exemplaires
The Hanging Judge (1995) 5 exemplaires
Spark's Europe (2016) 4 exemplaires
Chimes (2014) 2 exemplaires
The Seraph and the Zambesi (1960) 2 exemplaires
Rose di Scozia (1997) 2 exemplaires
Madam X (1996) 1 exemplaire
 Spark Muriel 1 exemplaire
The quest for lavishes ghast (1998) 1 exemplaire
The Leaf-Sweeper 1 exemplaire

Oeuvres associées

The Penguin Book of Modern British Short Stories (1989) — Contributeur — 431 exemplaires
The Penguin Book of Modern Fantasy by Women (1995) — Contributeur — 166 exemplaires
The Pan Book of Horror Stories (1959) — Contributeur — 158 exemplaires
Murder & Other Acts of Literature (1997) — Contributeur — 148 exemplaires
The Penguin Book of Horror Stories (1984) — Contributeur — 143 exemplaires
The Penguin Book of Ghost Stories (1984) — Contributeur — 122 exemplaires
Mistresses of the Dark [Anthology] (1998) — Contributeur — 122 exemplaires
The Second Penguin Book of English Short Stories (1972) — Contributeur, quelques éditions119 exemplaires
The Penguin Book of Women's Humour (1996) — Contributeur — 119 exemplaires
The Penguin Book of First World War Stories (2007) — Contributeur — 109 exemplaires
The Oxford Book of Scottish Short Stories (1995) — Contributeur — 102 exemplaires
The Penguin Book of Modern Women's Short Stories (1990) — Contributeur — 100 exemplaires
7th Annual Edition: The Year's Best S-F (1962) — Contributeur — 92 exemplaires
The Treasury of English Short Stories (1985) — Contributeur — 85 exemplaires
The Mammoth Book of Twentieth-Century Ghost Stories (1998) — Contributeur — 76 exemplaires
The Literary Ghost: Great Contemporary Ghost Stories (1991) — Contributeur — 75 exemplaires
The Ecco Book of Christmas Stories (2005) — Contributeur — 74 exemplaires
Women and Fiction: Volume 2 (1978) — Contributeur — 73 exemplaires
The Oxford Book of Twentieth-Century Ghost Stories (1996) — Contributeur — 71 exemplaires
The New Penguin Book of Scottish Short Stories (1983) — Contributeur — 70 exemplaires
The Penguin Book of Scottish Short Stories (1986) — Contributeur — 69 exemplaires
Nightshade: 20th Century Ghost Stories (1999) — Contributeur — 65 exemplaires
The Prime of Miss Jean Brodie [1969 film] (1968) — Original book — 61 exemplaires
Ghosts of Christmas Past (2017) — Contributeur — 58 exemplaires
The Smiles of Rome: A Literary Companion for Readers and Travelers (2005) — Contributeur — 57 exemplaires
Mystery for Christmas (1990) — Contributeur — 51 exemplaires
Sunless Solstice: Strange Christmas Tales for the Longest Nights (2021) — Contributeur — 50 exemplaires
The Norton Book Of Ghost Stories (1994) — Contributeur — 50 exemplaires
Revenge: Short Stories by Women Writers (1986) — Contributeur — 49 exemplaires
An Omnibus of 20th Century Ghost Stories (1989) — Contributeur — 45 exemplaires
65 Great Murder Mysteries (1983) — Contributeur — 41 exemplaires
Haunting Women (1988) — Contributeur — 37 exemplaires
Realizations: Newman's Own Selection of His Sermons (1964) — Avant-propos — 37 exemplaires
Partisan Review: The 50th Anniversary Edition (1905) — Contributeur — 35 exemplaires
The Secret Self: A Century of Short Stories by Women (1995) — Contributeur — 34 exemplaires
Great Tours and Detours: The Sophisticated Traveler Series (1985) — Contributeur — 34 exemplaires
Classic Detective Stories (1992) — Contributeur — 22 exemplaires
Studies in Fiction (1965) — Contributeur — 22 exemplaires
New Writing 13 (2005) — Contributeur — 17 exemplaires
Modern Women Poets (2005) — Contributeur — 13 exemplaires
Women Writing: An Anthology (1979) — Contributeur — 12 exemplaires
Modern Short Stories 2: 1940-1980 (1982) — Contributeur — 12 exemplaires
Cats: Fifteen Complete Stories and Poems (1998) — Contributeur — 5 exemplaires
My Best Mary: The Selected Letters of Mary Wollstonecraft Shelley — Directeur de publication — 4 exemplaires
Personal Choice (1977) — Contributeur — 2 exemplaires
Modern Choice 2 — Contributeur — 1 exemplaire
Stories of Adolescence (1979) — Contributeur — 1 exemplaire

Étiqueté

Partage des connaissances

Membres

Discussions

Group Read, October 2021: Memento Mori à 1001 Books to read before you die (Octobre 2021)
BRITISH AUTHOR CHALLENGE NOVEMBER - SPARK & BOYD à 75 Books Challenge for 2015 (Décembre 2015)
Muriel Spark Reading Week (23-29 April) à Virago Modern Classics (Mai 2012)

Critiques

Muriel Spark fait partie de ces auteurs dont je n’ai jamais entendu parler jusqu’à récemment et qui titille ma curiosité. Memento Mori n’est pas son livre le plus célèbre, mais il arrive tout de même en deuxième position sur les sites de lecture. Comme il a tout l’air d’être épuisé en français, j’ai été toute contente de le trouver sur l’étagère d’un bouquiniste le mois dernier et je me suis lancée dans cette lecture avec gourmandise.
Mais j’en ressors moins enthousiaste que je ne l’ai commencée. L’idée me plaisait bien : un « casting » exclusivement de personnes âgées (à deux ou trois exceptions près, mais ce sont alors des rôles plus que secondaires), est-ce d’ailleurs plausible, ces gouvernantes qui, dans les années d’après-guerre (la mondiale, la deuxième) continuent à travailler après 70 ans bien sonnés ? ; un mystérieux personnage appelant nos petits vieux en se contentant de leur déclarer : « Rappelez-vous qu’il faut mourir »… Tout cela me paraissait grinçant à souhait.
Grinçant ça l’est, car Muriel Spark n’est pas tendre avec ses personnages dont elle dépeint avec férocité les travers, que ce soient leurs petits et leurs grands défauts, leurs ennuis de santé, la perte de leurs facultés intellectuelles, leur intérêt jamais démenti pour l’écriture et la réécriture de leur testament… Mais ce n’est que grinçant, lorsque j’espérais trouver aussi de la réflexion, et c’est cette attente déçue qui a gâché ma lecture. Je me serais contentée d’une nouvelle sur ce thème et ce ton, mais 250 pages bien tassées, c’était trop pour moi.
Un livre à réserver à ceux qui aiment l’humour anglais et les livres caustiques, de ce point de vue c’est une vraie réussite, mais il ne faut pas en attendre davantage. Après tout, « sans la conscience permanente de la mort, la vie devient insipide. C’est un peu comme si on se nourrissait exclusivement de blanc d’oeufs. » (p.194, Chapitre 11).
… (plus d'informations)
 
Signalé
raton-liseur | 64 autres critiques | Jun 1, 2022 |
Un grand écrivain, un beau texte. A relire tous les dix ans.
 
Signalé
marievictoire | 64 autres critiques | Jan 12, 2022 |
J’ai lu récemment À bonne école de Muriel Spark, livre qui m’a beaucoup plu et surtout beaucoup fait sourire. J’ai donc voulu lire d’autres livres de cette auteur écossaise extrêmement connue. J’ai choisi, entre autre, celui-ci à la bibliothèque et c’est donc une lecture très mitigée.

Un soir, le baron Klopstock, sa femme, et leur secrétaire « particulier » s’enferme dans la bibliothèque de leur château, en donnant pour ordre aux domestiques de ne les déranger sous aucun prétexte. Tout le roman est écrit du point de vue des domestiques et on comprend rapidement qu’il va se passer un drame et que les trois personnes enfermées dans la bibliothèque vont mourir dans la nuit.

On ne sait pas comment les domestiques ont réussi à anticiper la date et le déroulement des faits mais ils ont déjà vendu leurs histoires en exclusivité à certains journalistes, écrit un scénario, prévu leurs avenirs qui ne seront pas ceux de domestiques. Le personnel de la maison est extrêmement atypique et plutôt névrosé, à mon avis, à l’image de leurs maîtres. Cela donne des dialogues assez décousus et farfelus, où se mêlent humour, ordre et stress que tout se passe comme écrit. Aux domestiques s’ajoutent des visiteurs du même acabit, le prince Eugène, les amis du secrétaire particulier…

Il n’y a pas tellement de suspens dès lors qu’on a regardé quelques secondes la couverture du livre et lu entre les lignes, quelque peu. Ce n’est donc clairement pas l’intrigue qui peut faire tenir un lecteur dans ce livre. J’ai donc pensé que le roman allait être drôle mais le problème est que cette fois-ci je n’ai pas adhéré à l’humour de Muriel Spark. En y réfléchissant, je crois que le fait que le livre ne fasse parler que les domestiques a joué dans ma déception. On ne voit que les relations entre eux, avec un personnage qui domine plus que les autres. Les patrons ne sont pas du tout présents dans le livre et il n’y a pas réellement de scènes avec leurs domestiques. Les échanges auraient été plus cocasses, plus vifs aussi et j’aurais plus compris l’intérêt de cette histoire.

Muriel Spark lance plein d’idées mais ne les termine pas vraiment et n’explique pas le détail. Par exemple, le baron et la baronne sont présentés comme des obsédés sexuels, ayant de chacun de nombreux « secrétaires particuliers » et « cousins » chacun de leur côté ou en commun. Je dis OK mais pourquoi. Qu’est ce que cela apporte à l’histoire ? Bien sûr, on voit bien l’intérêt de ne pas être dérangé dans la bibliothèque mais ensuite, quoi ? Un autre exemple. Les domestiques ont tout prévu. On se doute que c’est en espionnant leurs maîtres et en connaissant parfaitement leurs habitudes mais j’aurais aimé plus de détails.

En écrivant ce billet, je me rends compte que ce roman ne correspondait tout simplement pas à ce que je m’imaginais en lisant la quatrième de couverture : une histoire décrivant de manière cocasse les relations entre maîtres et domestiques. Clairement, ce n’est pas cela. C’est plutôt une histoire farfelue où le personnel de maison est plus intelligent que les patrons et surtout gère la maison et sa destinée plus que les propriétaires.
… (plus d'informations)
 
Signalé
CecileB | 9 autres critiques | Apr 6, 2016 |
Ce court roman publié en 1961 évoque les années pré-adolescentes et adolescentes d'un petit groupe de filles constitué de manière informelle à travers le lien qui les unit à leur institutrice Miss Brodie, laquelle compte faire de ces jeunes filles "la crème de la crème".
Le "Brodie set" -c'est ainsi que se dénomme le groupe- échappe à l'enseignement assez austère de leur école écossaise en suivant les cours et les préceptes pour le moins iconoclastes et alternatifs de Miss Brodie, fondés sur le goût de l'art, les voyages, les expériences amoureuses... et la sympathie de cette dernière pour le fascisme (l'histoire se déroule dans les années 30).
La narration, emplie de flashforwards, est plutôt réussie et le contenu organisé autour de la personnalité complexe de Miss Brodie (à la fois esprit anticonformiste dans la manière de conduire sa vie professionnelle et personnelle, notamment sexuelle... et personnalité manipulatrice, assez perverse, à tendance franchement fascisante) n'est pas du tout dénué d'intérêt.
Le mélange de fidélité à l'enfance et à ses souvenirs et d'affranchissement dessine des contours assez flous propres à rendre compte de la complexité de la psychologie humaine.
Les fantasmes et l'éveil à la sexualité occupent une place assez centrale dans ce livre où les frontières entre la réalité et les inventions ou rêves éveillés des jeunes filles ne sont pas toujours clarifiées.
Roman de trahison, les rapports de force et les actes sous-jacents de manipulation en tissent la trame.
En dépit de ses qualités réelles, de son humour et de ses traits d'esprit, ce roman ne m'a pas passionnée. Je suis restée à la frange du récit, sans jamais vraiment franchir le seuil de la Marcia Blaine Academy. Et sans être certaine que mon accueil plutôt tiède soit imputable à l'auteur.
… (plus d'informations)
 
Signalé
biche1968 | 170 autres critiques | Oct 29, 2015 |

Listes

AP Lit (1)
Teens (1)
Europe (1)
1950s (1)
1960s (2)

Prix et récompenses

Vous aimerez peut-être aussi

Auteurs associés

Angus Wilson Contributor, Playwright
Seán O'Faoláin Contributor
Roald Dahl Contributor
Mary Lavin Contributor
William Sansom Contributor
Frank Sargeson Contributor
Elspeth Davie Contributor
Graham Greene Contributor
Fred Urquhart Contributor
R. Prawer Jhabvala Contributor
Geoffrey Bush Contributor
Rhys Davies Contributor
Morlay Callaghan Contributor
Elizabeth Bowen Contributor
L. P. Hartley Contributor
Alan Sillitoe Contributor
Elizabeth Taylor Contributor
Francis King Contributor
John McGahern Contributor
Edmund Crispin Contributor
Patrick White Contributor
R. K. Narayan Contributor
William Trevor Contributor
Nadine Gordimer Contributor
Jean Rhys Contributor
Doris Lessing Contributor
J. G. Ballard Contributor
Samuel Beckett Contributor
Penelope Jardine Introduction
Eric Rhode Introduction
Alan Taylor Foreword, Introduction
Van Pariser Cover photograph, Cover artist
Léo Dilé Translator
Peter Naujack Translator
Nadia May Narrator
Ali Smith Introduction
Katja Vranken Translator
A. L. Kennedy Introduction
W.A.C. Whitlau Translator
Beryl Cook Illustrator
Candia McWilliam Introduction
Magdeleine Paz Translator
Merete Alfsen Translator
Ida Omboni Translator
Silvia Barbero Translator
R. M. Powers Cover designer
Augusto Gubler Translator
Püren Özgören Translator
袁凤珠 Translator
Gary Blythe Cover artist
Hal Hager Afterword
Geni Hirata Translator
Gigi Mihaita Translator
William Boyd Introduction
Otto Bayer Translator
V. S. Pritchett Introduction
Zoë Strachan Introduction
Tomi Ungerer Cover designer
Anjo Mutsaars Cover designer
Ian Rankin Introduction
Rosemary Goring Introduction
Robert Croxford Cover photograph
Anna Allisio Translator
Lucienne Day Cover artist
Moshe Singer Translator
Flo Gibson Narrator
Maribel de Juan Translator
Wanda Ramos Translator
Teresa Monachino Cover designer
Eleanor Bron Narrator
Judi Dench Narrator
Andrew O'Hagan Introduction
John Lanchester Introduction
Mark Lawson Introduction
Joseph Kanon Introduction
Carlos Milla Translator
Ronald Frame Introduction
Alain Delahaye Translator
Davina Porter Narrator
Louise Welsh Introduction
Jackie Kay Introduction
Nadia May Narrator
Claude Demanuelli Introduction
Allan Massie Introduction
Bob Croxford Cover photograph
Monica Pareschi Translator
Gabriel Josipovici Introduction
James Campbell Introduction
Victor Reinganum Cover designer
Terence Greer Cover artist
Martin Haake Cover artist
Lucy Ellmann Introduction
Edward Gorey Illustrator, Cover artist
Richard Holloway Introduction
Kapka Kassabova Introduction
Dan Gunn Introduction
Kirsty Gunn Introduction
Candida McWilliam Introduction
Michael Schmidt Introduction
Brian Morton Introduction
Emilia Fox Narrator
Ian Stuart Cover designer
Keith Cunningham Cover designer

Statistiques

Œuvres
91
Aussi par
52
Membres
20,150
Popularité
#1,076
Évaluation
½ 3.7
Critiques
700
ISBN
745
Langues
26
Favoris
102

Tableaux et graphiques