AccueilGroupesDiscussionsExplorerTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Player One (2011)

par Ernest Cline

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

Séries: Ready Player One (1)

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneDiscussions / Mentions
14,2601091308 (4.09)4 / 914
"In the year 2044, reality is an ugly place. The only time teenage Wade Watts really feels alive is when he's jacked into the virtual utopia known as the Oasis. Wade's devoted his life to studying the puzzles hidden within this world's digital confines -- puzzles that are based on their creator's obsession with the pop culture of decades past and that promise massive power and fortune to whoever can unlock them. But when Wade stumbles upon the first clue, he finds himself beset by players willing to kill to take this ultimate prize. The race is on, and if Wade's going to survive, he'll have to win -- and confront the real world he's always been so desperate to escape"--Page 2 of cover.… (plus d'informations)
  1. 284
    Little Brother par Cory Doctorow (2seven, whymaggiemay)
    whymaggiemay: Both about teens fighting back against the greater power using computers.
  2. 200
    Le Samouraï virtuel par Neal Stephenson (jbgryphon)
    jbgryphon: RPO's OASIS owes it's existence as much to Neil Stephenson's Metaverse as to the miriad of geek universes that are included in it.
  3. 170
    Neuromancien par William Gibson (jbgryphon)
    jbgryphon: Gibson's Matrix and Stephenson's Metaverse are as much the basis for OASIS as any of the geek universes that are included in it.
  4. 100
    Reamde par Neal Stephenson (Utilisateur anonyme)
  5. 102
    Scott Pilgrim, tome 2 : Scott Pilgrim vs The World par Bryan Lee O'Malley (quenstalof)
    quenstalof: Both show classic video game inspiration
  6. 70
    Halting State par Charles Stross (ahstrick)
  7. 60
    Daemon par Daniel Suarez (bikeracer4487)
  8. 50
    Armada par Ernest Cline (brakketh)
    brakketh: Both books focus on 1980s culture, similar narrative ark for isolated teen to hero.
  9. 116
    Charlie et la chocolaterie par Roald Dahl (sturlington)
    sturlington: Ready Player One reminded me of a grown-up version of this classic.
  10. 40
    City of Golden Shadow par Tad Williams (infjsarah)
  11. 20
    Geektastic: Stories from the Nerd Herd par Holly Black (quenstalof)
  12. 20
    Erebos par Ursula Poznanski (aliklein)
  13. 20
    Constellation Games par Leonard Richardson (TomWaitsTables)
  14. 20
    For the Win par Cory Doctorow (simon_carr)
  15. 53
    L'homme des jeux par Iain M. Banks (GD2020)
  16. 20
    Wyrm par Mark Fabi (slagolas, slagolas, Cecrow)
    Cecrow: Players inserted into a virtual world with real world stakes, and littered with cultural references.
  17. 20
    Warcross par Marie Lu (deslivres5)
    deslivres5: dystopian society with virtual reality
  18. 43
    Kiln People par David Brin (freddlerabbit)
  19. 10
    Press Start to Play par Daniel H. Wilson (erikrebooted)
    erikrebooted: Similar subject matter -- where video games are more than they seem.
  20. 10
    You par Austin Grossman (Utilisateur anonyme)

(voir toutes les recommandations de 37)

2010s (99)
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Anglais (1,070)  Espagnol (4)  Français (4)  Italien (4)  Allemand (3)  Finnois (2)  Danois (1)  Norvégien (1)  Catalan (1)  Toutes les langues (1,090)
4 sur 4
Good story and plot. The book is written in a too "simplistic" way, not really appealing. Even though it is part of the point of this book to talk about many 80's cultural aspects, it sometimes feels too much like a "listing" of games, songs, shows, movies which are coming a little bit out of nowhere. ( )
  EulMulot | Jul 29, 2018 |
Ce roman d'Ernest Cline, son premier, est un véritable petit bijou pour toute personne ayant vécu son adolescence dans les années 1980. L'histoire se déroule dans les années 2040 alors que l'OASIS, un système mondial de réalité virtuelle, est utilisé par quasiment toute la population mondiale, lui permettant ainsi d'échapper aux divers problèmes auxquels fait face l'humanité : crise énergétique, désastre causé par le changement climatique, famine, pauvreté, guerre, etc. Wade Watts, qui utilise le pseudonyme Parzival pour son avatar dans l'OASIS, est une chassœuf, une personne qui dédit tout son temps libre à la recherche d'un œuf caché dans l'OASIS par son créateur, James Halliday, lequel a décidé dans son testament de léguer toute son immense fortune à la personne qui trouvera cet œuf. Cinq ans après le début de cette recherche mondiale où nul n'a avancé, Parzival trouve la première des trois clés qui mènent à cet œuf. Il devient immédiatement mondialement connu mais attire sur lui l'attention de Nolan Sorrento, le directeur des opérations d'Innovative Online Industries (IOI), une multinationale qui sert de fournisseur d'accès à Internet dans la plupart des pays du monde et qui prévoit de prendre en charge et de monétiser l'OASIS. Avec une énorme équipe d'employés dédiés à la recherche de l'œuf, il ne peut accepter qu'un autre que lui accède à la fortune de James Halliday. Une lutte à distance sans merci va alors s'engager entre lui et Parzival.
Le récit regorge de références à la culture geek des années 1980, avec de nombreux films et jeux vidéo, qui ont parfois une importance clé dans le scénario. C'est dans ce savant mélange que réside la force de ce roman et une fois terminées les dernières pages, on espère que l'auteur reviendra bien vite dans cet univers. Bref, ce premier roman est une petite merveille ! ( )
  Patangel | Mar 1, 2018 |
Thriller futuriste bourré de nostalgie, Player One est avant tout un livre écrit par un geek pour les geeks.
Les 150 premières pages sont un peu laborieuses. L'auteur y présente son univers futuriste en détail. Et puis d'un coup tout s'emballe jusqu'à la fin de l'histoire.
Un livre de SF vraiment original, qui met en garde contre certaines dérive sans se montrer donneur de leçon. Vraiment bien. ( )
  Peyridieu | Jan 6, 2016 |
Il y a des bouquins dont on achève la lecture avec une banane irrépressible ; "Ready Player One", premier bouquin de Ernest Cline, est de ceux-ci. On y parle de jeux vidéo, de réalité virtuelle, de passage à l’âge adulte et des années 1980 ; ceci explique sans doute cela.

Tout commence quand, dans des années 2030 marquées par le dérèglement climatique, la crise économique, la fin du pétrole, les guerres, famines et autres catastrophes, James Halliday, fondateur de la réalité virtuelle OASIS, meurt et laisse, en guise de testament, une gigantesque chasse au trésor dont le prix est, non seulement sa colossale fortune, mais aussi le contrôle d’OASIS.

L’intérêt de "Ready Player One" repose sur trois éléments : un avenir proche sombre et crédible, un personnage principal attachant et une quantité spectaculaire de références populaires venues des années 1980. Après tout, qui aurait l’idée de cacher son trésor dans une version du module D&D "Tomb of Horrors" ?

Il y a des descriptions très enthousiasmantes de ce qu’un tel univers pourrait être, entre les vaisseaux de Star Wars, de Firefly, de Galactica et de Star Trek volant de conserve et les batailles à coups d’épées laser et de boules de feu – sans parler des robots de combat. On y parle également beaucoup des jeux vidéo d’arcade, la version format armoire dans laquelle on mettait des sous pour jouer.

Vous commencez à comprendre pourquoi ce bouquin m’enthousiasme ? En plus, on y parle même de rock progressif.

Même s’il n’est pas clairement vendu comme tel, c’est assez clairement un roman orienté « jeunes adultes » : les protagonistes ont entre 18 et 25 ans et s’opposent à un Grand Méchant bien méchant, une multinationale qui ne recule devant rien – pas même l’assassinat IRL – pour prendre le contrôle d’OASIS.

Si je devais lui faire un reproche, c’est que tout est un peu trop linéaire : avant la confrontation finale, j’attendais un retournement qui n’est pas venu, ce qui m’a un peu déçu. Un peu, seulement. Je ne suis pas non plus fan de la façon dont un des messages du bouquin – que le monde part en vrille en grande partie parce que ceux qui devraient y changer quelque chose sont trop occupés dans les univers virtuels – est assené, mais c’est là encore mineur.

Bref, j’ai adoré ! C’est un roman très, très geek, mais nettement plus accessible que, mettons, les blagues d’unixien barbu d’un Charles Stross ou d’un Cory Doctorow (qui est d’ailleurs brièvement mentionné dans l’ouvrage, affublé d’un épithète de « vieux croulant »). ( )
  SGallay | Aug 7, 2012 |
4 sur 4
Ready Player One borrows liberally from the same Joseph Campbell plot requirements as all the beloved franchises it references, but in such a loving, deferential way that it becomes endearing. There’s a high learning curve to all of the little details Wade throws out about the world, and for anyone who doesn’t understand or love the same sect of pop culture Halliday enjoyed, Ready Player One is a tough read. But for readers in line with Cline’s obsessions, this is a guaranteed pleasure.
 
"Cline is an ingenious conjurer talented at translating high concept into compelling storytelling."
ajouté par bookfitz | modifierUSA Today, Don Oldenburg (Aug 21, 2011)
 
The breadth and cleverness of Mr. Cline’s imagination gets this daydream pretty far. But there comes a point when it’s clear that Wade lacks at least one dimension, and that gaming has overwhelmed everything else about this book.
ajouté par zhejw | modifierNew York Times, Janet Maslin (Aug 14, 2011)
 
"Video-game players embrace the quest of a lifetime in a virtual world; screenwriter Cline’s first novel is old wine in new bottles. "
ajouté par bookfitz | modifierKirkus Reviews (May 1, 2011)
 

» Ajouter d'autres auteur(e)s

Nom de l'auteur(e)RôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Cline, Ernestauteur(e) principal(e)toutes les éditionsconfirmé
Brand, ChristopherConcepteur de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Fowler, RalphConcepteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Funioková, NaďaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Massey, JimConcepteur de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Mäkelä, J. PekkaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Mičkal, JiříArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Riffel, HannesÜbersetzerauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Riffel, SaraÜbersetzerauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Rothfuss, PatrickIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Spini, LauraTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Wheaton, WilNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Whiskytree IncArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé

Appartient à la série

Appartient à la série éditoriale

blanvalet (38030)

Fait l'objet d'une adaptation dans

Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Titre original
Titres alternatifs
Informations provenant du Partage des connaissances polonais. Modifiez pour passer à votre langue.
Date de première publication
Personnes ou personnages
Lieux importants
Évènements importants
Films connexes
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Prix et distinctions
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Épigraphe
Dédicace
Pour Susan et Libby

Car il n'y a pas de carte de là où nous allons.
Premiers mots
Les gens de mon âge se souviennent tous de l'endroit où ils se trouvaient et de ce qu'ils étaient en train de faire lorsqu'ils ont entendu parler du concours pour la première fois.
Citations
Comme la plupart des chassœeuf, j'avais voté pour réélire Cory Doctorow et Wil Wheaton (encore). Le nombre de mandats n'était pas limité, et ces deux vieillards avaient fait un super boulot en protégeant les droits des utilisateurs depuis plus de dix ans.
Nous étions à l'aube d'une ère nouvelle : la majeure partie de l'espèce humaine passait désormais tout son temps libre à l'intérieur d'un jeu vidéo.
Personne dans le monde n'accède jamais ni à ses désirs ni à ce qui est beau.
Derniers mots
(Cliquez pour voir. Attention : peut vendre la mèche.)
Notice de désambigüisation
Directeur(-trice)(s) de publication
Courtes éloges de critiques
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Langue d'origine
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais (1)

"In the year 2044, reality is an ugly place. The only time teenage Wade Watts really feels alive is when he's jacked into the virtual utopia known as the Oasis. Wade's devoted his life to studying the puzzles hidden within this world's digital confines -- puzzles that are based on their creator's obsession with the pop culture of decades past and that promise massive power and fortune to whoever can unlock them. But when Wade stumbles upon the first clue, he finds himself beset by players willing to kill to take this ultimate prize. The race is on, and if Wade's going to survive, he'll have to win -- and confront the real world he's always been so desperate to escape"--Page 2 of cover.

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (4.09)
0.5 7
1 100
1.5 12
2 231
2.5 47
3 750
3.5 194
4 1761
4.5 306
5 2074

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 164,579,800 livres! | Barre supérieure: Toujours visible