AccueilGroupesDiscussionsExplorerTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

L'Equilibre du monde (1995)

par Rohinton Mistry

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneDiscussions / Mentions
8,552240771 (4.37)1 / 785
A portrait of India featuring four characters. Two are tailors who are forcibly sterilized, one is a student who emigrates, and the fourth is a widowed seamstress who decides to hang on. A tale of cruelty, political thuggery and despair by an Indian from Toronto, author of Such a Long Journey.
Récemment ajouté parbibliothèque privée, gumkin, Rennie8888, Estragon1958, nallayma
  1. 90
    Les Raisins de la colère par John Steinbeck (JudeyN)
    JudeyN: Set in a different time and place, but similar themes. Examines the different ways in which people respond to hardship and upheaval.
  2. 60
    Le tigre blanc par Aravind Adiga (Nickelini)
    Nickelini: Both novels look at the dire side of life in India, and both are very well written.
  3. 82
    Les cerfs-volants de Kaboul par Khaled Hosseini (mariamreza)
    mariamreza: Also leads the reader through an emotional roller coaster, experiencing the hope and despair of the characters from poor/ oppressed communities.
  4. 30
    Such a Long Journey par Rohinton Mistry (mcenroeucsb)
  5. 41
    Mille Soleils Splendides par Khaled Hosseini (TeeKay, Othemts)
  6. 21
    Shantaram par Gregory David Roberts (reenum)
  7. 10
    Annawadi par Katherine Boo (jigarpatel)
    jigarpatel: Covering similar themes, a non-fiction journalistic story of life and poverty in Mumbai slums.
  8. 10
    Les Enfants de minuit par Salman Rushdie (Cecrow)
  9. 32
    Racines par Alex Haley (mariamreza)
    mariamreza: Also leads the reader through an emotional roller coaster, experiencing the hope and despair of the characters from poor/ oppressed communities.
  10. 21
    La Mort de Vishnou par Manil Suri (Heaven-Ali)
  11. 10
    Le dieu des petits riens par Arundhati Roy (Othemts)
  12. 00
    Autobiographie ou mes expériences de vérité par Mahatma Gandhi (sruszala)
  13. 00
    Walking the Bowl: A True Story of Murder and Survival Among the Street Children of Lusaka par Chris Lockhart (LDVoorberg)
    LDVoorberg: Walking the Bowl is nonfiction and set in Zambia, and A Fine Balance is fiction in India, but both books bring humanity (ie street people are REAL people) to lives often overlooked and show that generosity and kindness are important for every circumstance. They have power.… (plus d'informations)
  14. 00
    Le Seigneur de Bombay par Vikram Chandra (Heaven-Ali)
  15. 00
    Quand blanchit le monde par Kamila Shamsie (pdebolt)
  16. 00
    Salt and Saffron par Kamila Shamsie (Othemts)
  17. 00
    A Far Country par Daniel Mason (KimarieBee)
  18. 22
    Aminata par Lawrence Hill (LDVoorberg)
  19. 01
    Les fabuleuses aventures d'un Indien malchanceux qui devint milliardaire par Vikas Swarup (eugeniajune09)
Asia (8)
1990s (176)
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Anglais (229)  Français (4)  Norvégien (2)  Danois (2)  Allemand (1)  Néerlandais (1)  Toutes les langues (239)
4 sur 4
Très belle découverte. Au travers de l’histoire de Dîna, Ishwan, Omprakash et Maneck, c‘est l’histoire politique de l’Inde mais surtout une description de la société indienne que nous donne à lire Rohinton Mistry. Une société indienne engluée dans ses contractions entre une société totalement inégalitaire et terrible du système des castes et des religions et une société issue de l’indépendance se rêvant démocratique. C’est une société terrible et impitoyable pour les pauvres, les faibles, où chacun dans une philosophie de la vie cherche et espère trouver un équilibre difficile (A Fine Balance, titre original du roman et qui exprime bien mieux ce roman que le titre de la version française) entre les malheurs, bien concrets, et les espoirs ou les petits moment de bonheur simple de la vie quotidienne.

Prends une décision, choisis - Comment faire ? Je ne suis qu’un être humain (p125)

Ils venaient d’achever leur première journée de travail chez Dîna Dalal. Soutenus, portés par le troupeau de ceux qui revenaient au logis, épuisés par dix heures de couture, ils paraferaient avec la foule la sainteté du moment, cette heure de transition entre lassitude et espoir. BIentôt il ferait nuit (..) Ils tisseraient leurs projets et rêveraient leur avenir sous les couleurs fabaorable, jusqu’à ce que revienne l’heure de reprendre le train, le lendemain matin. (P261)

On en peut tracer des lignes, délimiter des compartiments et refuser de les franchir. IL faut parfois utiliser ses échecs comme marchepieds vers le succès. Maintenir un bon équilibre entre l’espoir et le désespoir. (..) Oui répétant-il, au bout du compte tout est une question d’équilibre. (P337)

Mais personne n’oublie jamais rien en réalité, bien que parfois on prétende le contraire quand ça nous arrange. Les souvenirs sont permanents. Les douloureux demeurent tristes, malgré les années, quant aux heureux, on ne peut jamais les recréer - pas avec la même joie. La mémoire entretient sa propre affliction. Et cela paraît si injuste :que le temps transforme tristesse et bonheur en une source de douleur. (P486)

Maintenant je préfère croire que Dieu est un géant qui fabriquait un patchwork. Avec une infinité de motifs. Et le patchwork a tellement grandi qu’on n’en peut plus discerner le modèle ; les carrés, les rectangles et les triangles ne s’emboîtent plus les uns dans les autres, tout ça n’a plus de sens. Alors, Il a abandonné. (P492)

C’était ça la vie ? Ou bien une cruelle plaisanterie ? Il ne croyait plus au juste équilibre des plateaux de la balance. QUe sa casseroile fût remplie, qu’elle contienne de quoi subvenir à ses besoins lui suffisait. Il n’’espérait rien de mieux du Faiseur de l’Univers. (P509)

Dans le meilleur des cas la démocratie consiste en un équilibre entre le chaos total et la confusion tolérable (p538)

Il avait du faire un faux mouvement à un moment quelconque de sa vie (p602)

Tu sais, le visage humain est une surface limitée. SI tu remplis ta figure de rire, il n’y aura plus de place pour les larmes. (..) Mais ça ne veut pas dire que nous ne sommes pas tristes. Ca ne se voir peut-être mais c’’est enfoui là à l’intérieur. Il mit la main sur son cœur. Là il y’a un espace illimité bonheur, gentillesse, chagrin, colère, amitié, tout a sa place là. (P636)

Des monstres, voilà ce que nous sommes - tous.. (..) Niassance et mort que peut-il y avoir de plus monstrueux ? Nous nous plaisons à nous tromper nous-mêmes, à parler de beauté, de merveille, de majesté mais c’est tout bonnement grotesque, reconnaissons le. (P663)

[A propos du patchwork chaque morceaux étant lié à un moment de leur vie …]
Voilà la règloe qu’il faut se rappeler : l’ensemble est beaucoup plus l’important que chaque pièce qui le compose. (P705)

L’avenir devenait efffectivement passé, tout s’évanouissait dans le néant, et quand on essayait de rattraper quelque chose on récoltait quoi ? Un bout de ficelle, des vieux morceaux de tissu, ombres de l’âge d’or (p706)

C’est ce que je ressens toujours après avoir assisté à une crémation - une plénitude, un calme, un équilibre parfait entre la vie et la mort. (P727)

Il est impossible de se fier au temps - quand je veux qu’il file, les heures se collent à moi comme de la glu. Et il a un caractère très changeant. Le temps est le fil qui ligote nos vies en paquets d’années et de mois. Oui un élastique qui s’étire selon le bon vouloir de notre imagination. Le temps peut être le joli ruban qui orne les cheveux d’une petite fille. ou les rides sur un visage, ou celui qui vous vole le teint et les cheveux de votre jeunesse.. Mais pour finir le temps est un noeud coulant passé autour du cou qui vous éttrangle lentement. (P742)

Qui sommes-nous pour trancher de la question du bien et du mal ? Il arrive que pour une fois les plateaux paraissent s’équilibrer. (P797)

Il y a toujours de l’espoir pour équilibre notre désespoir. SInon nous serions perdus (p808)

Après tout nos vies ne sont qu’une succession d’accidents - une chaîne cliquetante d’incidents hasardeux. Une ligne de choix inopinés ou délibérés, qui s’ajoutent à cette calamité majeure que nous appelons la vie (p809)

Perdre, perdre encore et toujours, telle est la base même du processus de vie, jusqu’à ce qu’il ne nous reste plus que l’essence nue de l’existence (p812)

Tout comme le temps engloutit les effort et la joie des humains. Le temps cet ultime grand maître qui ne pourrait jamais être mis en échec et mat. Aucune voie n’existait hors de son ventre distendu. Il lui fallait anéantir la méprisable créature. (P842)

Le monde avait-il un sens ? Où était Dieu, ce Sacré Imbécile ? Ne possédait-Il aux une notion de justice et d’injustice ? Ne savait-Il pas lire un simple bilan ? (P854)

Il faudra qu’un jour vous me racontiez l’histoire de votre vie, pleine et entière, ni abrégée ni expurgée. .. C’est très important. (..) C’est très important parce que ça aide à se rappeler qui on est. Après quoi on peut aller de l’avant, sans crainte de se perdre dans ce monde en perpétuel changement. (P867) ( )
  folivier | Dec 4, 2021 |
> Babelio : https://www.babelio.com/livres/Mistry-LEquilibre-du-monde/9603
> Le Livre de Poche (celiatas) : https://fr.calameo.com/books/0043038443afedcb9a996
> FNAC (Frédérique) : https://www.fnac.com/Les-20-livres-a-lire-dans-sa-vie/cp29529/w-4
> BAnQ : https://numerique.banq.qc.ca/rechercheExterne/encoded/TCdFcXVpbGlicmUgZHUgbW9uZG...

> Dans la veine des grandes fresques, Rohinton Mistry publiera, quelques années plus tard, L’équilibre du monde (1998), récit réaliste et foisonnant sur l’Inde des années 1970-1980. --Les Carnets du Yoga

> Il s’agit là d’un roman-fleuve, un magnifique roman, qui met en scène l’horreur de la violence quotidienne dans la société indienne, où les intouchables sont à la merci de la cruauté et de l’exploitation les plus sauvages. La vie politique, incarnée par les membres du Congrès et au plus haut par Indira Gandhi, y est décrite sans pitié et sans espoir. On s’attache très fort aux personnages et à leurs souffrances, on apprécie l’humour décapant de l’auteur et, lorsqu’on a refermé le livre, il survit encore longtemps en soi...
--Revue Française de Yoga

> C'est l'histoire des bouleversements de la vie d'une famille indienne à la suite de l'indépendance de l'Inde et surtout de la partition du Pakistan.
-- Ce livre nous éclaire sur ce qu'ont vécu les populations de l'Inde, du Pakistan et du Cachemire. Par opposition aux chroniques d'histoire factuelle, elle permet de comprendre la source des sentiments qui animent aujourd'hui les habitants de ce sous-continent et nous éclaire sur l'origine des conflits contemporains. De plus, c'est merveilleusement bien écrit et traduit. Rohinton Mistry (d'origine indienne, vivant maintenant à Toronto) est un conteur de génie et sa verve n'a rien à envier aux meilleurs auteurs de saga de sa génération.
--Christian Lavigne, Montréal (ICI.Radio-Canada.ca)

> Par Flora (EdiLivre.com) : L'Équilibre du monde
23 avr. 2017 … L'Équilibre du monde de Rohinton Mistry. Bombay,1975. Le lecteur partage l'appartement de 4 colocataires aux horizons très divers : une veuve, des tailleurs et un jeune étudiant. Ce quotidien drôle et tendre ne fait pas oublier aux personnages la situation d'urgence dans laquelle se trouve le pays. Le massacre des opposants politiques est en effet à l’œuvre et rien ne viendra atténuer cette souffrance. Rohinton Mistry sait jouer avec les styles pour nous faire passer en quelques secondes du rire aux larmes.

> Une oeuvre de génie… Un roman où s'incarnent toute la souffrance, l'absurdité, mais aussi la beauté d'un pays.
--Literary Review

> Rohinton Mistry, romancier anglophone né à Bombay, brosse dans L'Equilibre du monde une fresque qui est à la fois l'odyssée d'une nation, l'Inde, et une parabole de la condition humaine. Un roman-fleuve qui vous emportera irrésistiblement.
--Le Livre de Poche

> L'EQUILIBRE DU MONDE, de Rohinton Mistry. — Rohinton Mistry est né à Bombay, en 1952. Il y grandit et y étudie les mathématiques. En 1975, il émigre au Canada où il vit toujours avec sa famille, se consacrant désormais uniquement à l’écriture.
Dans ce roman, des personnages venus d’horizons très divers vivent dans le même quartier : les deux tailleurs, des intouchables ; une jeune veuve qui, pour survivre, se lance dans la confection à domicile ; Maneck, descendu de ses lointaines montagnes pour poursuivre des études ; Shankar, le cul-de-jatte exploité par le maître des mendiants…
À travers les heurs et malheurs de leurs existences, au gré d’épisodes tour à tour drôles, tendres ou cruels, sur la toile de fond d’une actualité politique tourmentée et souvent tragique, Rohinton Mistry brosse une fresque qui est à la fois l’odyssée d’une nation et une parabole de la condition humaine. Un roman-fleuve qui nous emporte irrésistiblement à travers la souffrance, l’absurdité, mais aussi la beauté et la richesse de l’Inde… Éditions Le Livre de Poche (Isabelle MORIN-LARBEY et Shamms TCHAO)
--Les Carnets du Yoga, Mars 2020
  Joop-le-philosophe | Nov 25, 2018 |
foisonnant, plein d'humour, une autre manière de décrire un monde innommable. ( )
  domguyane | Feb 10, 2009 |
Me voilà en pleine période indienne alors. Pour m’échauffer pour les 1500 pages du Garçon convenable je me suis attaquée aux 600 pages de ce livre-ci.

Et quel livre! Nous y rencontrons une belle veuve, un étudiant, et deux tailleurs pauvres, qui par un caprice du sort ou du hasard se retrouvent à vivre ensemble dans le même appartement. En dévouvrant leur histoire et en suivant leur destin le lecteur est confronté à la dure réalité du quotidien indien, c’est à dire misère, pauvreté extrème, mendicité, corruption, injustice, les castes, la situation précaire des femmes et surtout des veuves et j’en passe... Un livre triste, peut-être même déprimant alors? Oui, certes, et même beaucoup. Ceci dit, il y a en même temps une telle force de chaleur, d’amitié, de solidarité, d’optimisme et d’humour que ça fait chaud au coeur en dépit de tout. Par conséquent, en fermant le livre on a le coeur lourd de tristesse et en même temps tout allegé par une petite lueur de bonheur et d’espoir. A fine balance, comme le dit très bien le titre original. ( )
  lesezeichen | Apr 12, 2007 |
4 sur 4
Rohinton Mistry needs no infusions of magical realism to vivify the real. The real world, through his eyes, is quite magical enough.
 

» Ajouter d'autres auteur(e)s (8 possibles)

Nom de l'auteur(e)RôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Mistry, Rohintonauteur(e) principal(e)toutes les éditionsconfirmé
Cowper, RichardTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Danielsson, UllaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Echevarría, AuroraTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Julià, PepTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Mulder, ArjenTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Post, MaaikeTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Pujol, RubénTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Lieux importants
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Évènements importants
Films connexes
Prix et distinctions
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Épigraphe
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
"Holding this book in your hand, sinking back in your soft armchair, you will say to yourself: perhaps it will amuse me. And after you have read this story of great misfortunes, you will no doubt dine well, blaming the author for your own insensitivity, accusing him of wild exaggeration and flights of fancy. But rest assured: this tragedy is not a fiction. All is true."

Honore de Balzac, Le Pere Goriot
Dédicace
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
For Freny
Premiers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
The morning express bloated with passengers slowed to a crawl, then lurched forward suddenly, as though to resume full speed.
Citations
Derniers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
(Cliquez pour voir. Attention : peut vendre la mèche.)
Notice de désambigüisation
Directeur(-trice)(s) de publication
Courtes éloges de critiques
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Langue d'origine
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais (1)

A portrait of India featuring four characters. Two are tailors who are forcibly sterilized, one is a student who emigrates, and the fourth is a widowed seamstress who decides to hang on. A tale of cruelty, political thuggery and despair by an Indian from Toronto, author of Such a Long Journey.

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (4.37)
0.5 2
1 15
1.5 1
2 62
2.5 15
3 173
3.5 57
4 624
4.5 143
5 1152

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 170,250,518 livres! | Barre supérieure: Toujours visible