Photo de l'auteur

Sarah Waters (1) (1966–)

Auteur de Du bout des doigts

Pour les autres auteurs qui s'appellent Sarah Waters, voyez la page de désambigüisation.

8+ oeuvres 29,133 utilisateurs 1,266 critiques 285 Favoris

A propos de l'auteur

Sarah Waters was born in Wales in 1966. She has a Ph.D. in English. She is the author of several books including Tipping the Velvet, Affinity, The Night Watch, and The Paying Guests. Fingersmith won the CWA Ellis Peters Dagger Award for Historical Crime Fiction and the South Bank Show Award for afficher plus Literature. She has won a Betty Trask Award and the Somerset Maugham Award. In 2003, she was chosen as one of Granta's Best of Young British Novelists and was named Author of the Year by the British Book Awards, The Booksellers' Association and Waterstone's Booksellers. Several of her novels have been adapted for television. (Bowker Author Biography) afficher moins
Crédit image: Photo by Charlie Hopkinson

Œuvres de Sarah Waters

Du bout des doigts (2002) 7,823 exemplaires
Caresser le velours (1998) 5,094 exemplaires
L'indésirable (2009) 5,084 exemplaires
Ronde de nuit (2006) 4,392 exemplaires
Affinités (1999) 3,341 exemplaires
Derrière la porte (2014) 3,204 exemplaires
Dancing with Mr. Darcy: Stories Inspired by Jane Austen and Chawton House (2010) — Avant-propos; Judge — 193 exemplaires

Oeuvres associées

Des Nuits au cirque (1984) — Introduction, quelques éditions2,666 exemplaires
Laura Willowes (1926) — Introduction, quelques éditions1,531 exemplaires
Vue sur le port (1947) — Introduction, quelques éditions578 exemplaires
Granta 81: Best of Young British Novelists 2003 (2003) — Contributeur — 273 exemplaires
La Trace du serpent (1861) — Introduction, quelques éditions186 exemplaires
Tipping the Velvet [2002 TV mini series] (2004) — Original novel — 80 exemplaires
A Memoir of My Former Self: A Life in Writing (2023) — Narrateur, quelques éditions73 exemplaires
Fingersmith [2005 TV mini series] (2005) — Original book — 60 exemplaires
The Handmaiden [2016 film] (2013) — Original novel — 56 exemplaires
Virago Is 40 (2013) — Contributeur — 30 exemplaires
Affinity [2008 film] (2008) — Original novel — 19 exemplaires
The Little Stranger [2018 film] (2018) — Original novel — 10 exemplaires
Tipping the Velvet - play (2015) — Original novel — 5 exemplaires
The Mechanics' Institute Review: Issue 2 (2005) — Introduction — 1 exemplaire
The Night Watch (Modern Plays) (2016) — Original novel — 1 exemplaire

Étiqueté

Partage des connaissances

Membres

Discussions

Bowie's Top 100, Fingersmith by Sarah Waters à 75 Books Challenge for 2016 (Avril 2016)
The Night Watch: 1940s vocabulary à One LibraryThing, One Book (Juin 2015)
The Little Stranger by Sarah Waters à Orange January/July (Février 2015)

Critiques

Issue d’un sombre quartier londonien, Sue est engagée comme femme de chambre de Maud. Mais c’est la fortune familiale qu’elle et l’homme qui l’a introduite convoitent. Un roman fleuve dans une époque victorienne parfaitement restituée, où l’on retrouve l’inspiration de Dickens, subtilement émaillé de touches contemporaines notamment dans la psychologie des personnages. Malgré quelques longueurs, un roman choral qui, de retournements de situation en coups de théâtre, devient de plus en plus difficile à lâcher au fil des pages.… (plus d'informations)
½
 
Signalé
Steph. | 284 autres critiques | Dec 24, 2021 |
Des longueurs, malheureusement. Mais une histoire d’amour puissante. L’envol de deux femmes dans l’après-guerre des années 20 à Londres.

Et puis après, un drame, bien amené, qui donne une nouvelle couleur au roman, plus sombre et plus intense
 
Signalé
noid.ch | 198 autres critiques | May 27, 2021 |
J'ai eu un peu de mal à accrocher à celui-ci.
 
Signalé
Domdupuis | 342 autres critiques | Nov 15, 2015 |
Pourquoi ce livre?
J'avais acheté ce livre il y a quelques années parce que j'avais été attiré par sa couverture. En effet, le côté esthétique fait partie du plaisir lié à l'expérience de lecture que ce soit d'admirer la couverture d'un livre ou de la toucher (Desrochers, 2015). Tel qu'expliqué par Mark Cruse dans son article, les livres ont un potentiel sensoriel (2010, p.45). J'ai lu ce livre longtemps après l'avoir acheté, car le style un peu historique du roman ne m'attirait pas particulièrement. Par contre, je savais qu'il avait eu de bonnes critiques et quand je me le suis fait conseiller par une amie, j'ai décidé de m'y plonger. Sans compter que les rares fois où j'ai lu des romans à caractère historique, je n'ai pas été déçue. En fait, ce qui m'attirait le plus dans ce livre est son côté suspense qui m'intriguait énormément.

Un premier aspect qui m’a plu :
J'ai particulièrement aimé l'histoire de la famille Ayres ainsi que la façon dont les personnages sont développés. En fait, on voit vraiment ceux-ci évoluer au cours du récit. Au départ, les Ayres apparaissent comme prétentieux, mais on peut rapidement constater leur grande sensibilité. On a conscience de la façon dont les événements dont sont victimes les personnages se répercutent en eux. On a même pu constater les sentiments contradictoires qu'éprouvaient le docteur Faraday pour Caroline. De plus, je me suis vraiment attachée aux personnages et à leur sort.

Un second aspect qui m’a plu :
Ce qui m'attirait le plus dans ce livre était son côté suspense et c'est en effet un aspect que j'ai apprécié. En fait, l'atmosphère est mystérieuse tout au long du récit. Le style d'écriture utilisé est propice au suspense ainsi qu'aux doutes pour lecteur. De cette façon, mon intérêt a été maintenu jusqu'à la fin du livre. Dès que j'avais du temps libre, je me plongeais dans l'histoire afin d'en savoir plus sur les tourments vécus par cette famille.

Un aspect qui m’a moins plu :
En tant que lecteur, on se pose beaucoup de questions pendant la lecture et celles-ci restent toujours sans réponse. En effet, la fin du livre ne nous donne pas de réponses satisfaisantes à nos questions. Dans ce récit, il est vrai que «c'est le destinataire qui est le créateur de l’œuvre» (Desrochers, 2015). Ainsi, celui-ci peut penser ce qu'il croit le plus plausible au vu des informations disponibles. Par contre, j'aurais aimé une réponse plus claire, car j'ai terminé le livre avec plus de questions que de réponses et cela me laisse l'impression que mon expérience de lecture est inachevée.

L’objet livre :
La couverture du livre est très attrayante. Même si les lecteurs savent qu'il ne faut pas juger un livre par sa couverture (Desrochers, 2015), il est évident qu'on est plus tenté de lire un livre attrayant. De plus, ce livre n'est pas qu'attirant par sa couverture, mais par son papier aussi. En effet, celui-ci ressemble à du papier parchemin tirant un peu sur le jaune. Ainsi, quoique le livre lu soit neuf, j'ai eu l'impression de me plonger dans un livre ancien bien conservé. On peut même sentir un relief sur sa couverture. Ainsi, le plaisir des sens lié à l'expérience de lecture a été bien exploité avec ce livre (Cruse, 2010, p.45). Il y a aussi une illustration au début et à la fin du livre qui représente Hundred Halls. Celle-ci permet au lecteur de se faire une image de cette mystérieuse demeure. Sur la page de titre, une image représente quelque chose de mystérieux voire surnaturel permettant ainsi au lecteur de se mettre dans l'ambiance. Le résumé du livre donne une bonne idée au lecteur quant à ce qu'il peut s'attendre tout en donnant le ton à l'histoire. En lisant la biographie de l'auteur, on peut constater sa renommée grâce aux prix qu'elle a gagnés et aux nombreuses traductions de son livre. On peut même en déduire sur son style d'écriture, car il est mentionné qu'elle est reconnue pour ses fresques historiques baroques. Ainsi, plusieurs éléments liés à l'objet livre aident à créer l'ambiance propice à la lecture.
… (plus d'informations)
 
Signalé
cynthia6344a15 | 342 autres critiques | Oct 11, 2015 |

Listes

Romans (1)
Ghosts (1)

Prix et récompenses

Vous aimerez peut-être aussi

Auteurs associés

Teresa O'Brien Illustrator
Eddie Poulton Illustrator
Juanita McMahon Reader, Narrator
Rebecca Smith Introduction, Judge
Elaine Grotefeld Contributor
Nancy Saunders Contributor
Hilary Spiers Contributor
Clair Humphries Contributor
Penelope Randall Contributor
Victoria Owens Contributor
Mary Howell Contributor
Jacqui Hazell Contributor
Esther Bellamy Contributor
Andrea Watsmore Contributor
Stephanie Shields Contributor
Felicity Cowie Contributor
Elsa A. Solender Contributor
Lane Ashfeldt Contributor
Suzy Ceulan Hughes Contributor
Beth Cordingly Contributor
Kirsty Mitchell Contributor
Kelly Brendel Contributor
Bob Bampton Illustrator
Jim Channell Cover artist
Jaime Zulaika Translator
Erika Abrams Translator, traductrice
Fabrizio Ascari Translator, Traduction
中村有希訳 Translator
Alenka Ropret Translator
Figen Bingül Translator
Vibeke Houstrup Translator
Yuwei Lin Translator
Helene Bützow Translator
Helene Bützow Translator
Amanda Dewey Designer
Alain Defossé Translator
Nico Groen Translator
Ute Leibmann Translator
Yong-jun Chʻoe Translator
Nina Usova Translator
Linn Øverås Translator
Ioana Filat Translator
Yuki Nakamura Translator
Susanne Amrain Übersetzer
Recorded Books Publisher
Tilly Maters Translator
Lisa Amoroso Cover designer
Gun Zetterström Translator
Xiaofang Lin Translator
Andrea Ho Cover designer
Michael Trevillions Cover artist
Simon Vance Narrator
Richard Kwakkel Translator
Auguste Corteau Translator
Gabriele Wilson Cover designer
Bill Brandt Cover artist
Ulla Danielsson Translator
Núria Parés Translator
Juan Lan Translator
Andrea Voss Translator
Laura Almazán Translator
Sigal Adler Translator
Inga Michaeli Translator
Isabel Fernandes Translator
Teodora Ghersini Translator
Irja M. Carlsson Translator
Sjaak de Jong Translator
Marijke Versluys Translator
Hilde Lyng Translator
Ylva Mörk Translator
Leopoldo Carra Translator
Alain Defossé Translator

Statistiques

Œuvres
8
Aussi par
15
Membres
29,133
Popularité
#686
Évaluation
3.8
Critiques
1,266
ISBN
347
Langues
20
Favoris
285

Tableaux et graphiques