AccueilGroupesDiscussionsPlusTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Les liaisons dangereuses (1782)

par Pierre Choderlos de Laclos

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneDiscussions / Mentions
6,466861,484 (4.09)2 / 370
les liaisons dangereuses by Pierre Choderlos de Laclos (2008)
  1. 20
    La Cousine Bette par Honoré de Balzac (kristelako)
  2. 10
    La Mandragore par Niccolò Machiavelli (timoroso)
  3. 11
    Le Vicomte de Valmont; les Liaisons dangereuses (1) par Chiho Saito (octopedingenue)
    octopedingenue: manga adaptation of the book
  4. 00
    Quartett par Heiner Müller (JuliaMaria)
    JuliaMaria: "Quartett": Ein Schauspiel nach Choderlos de Laclos' Gefährliche Liebschaften bearbeitet
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

» Voir aussi les 370 mentions

Anglais (63)  Français (10)  Espagnol (4)  Néerlandais (3)  Italien (2)  Tchèque (1)  Allemand (1)  Portugais (1)  Toutes les langues (85)
Affichage de 1-5 de 10 (suivant | tout afficher)
Je vois bien dans tout cela les méchants punis ; mais je n’y trouve nulle consolation pour leurs malheureuses victimes.
(Lettre CLXXIII, “Madame de Volanges à Madame de Rosemonde”).

Les Liaisons dangereuses, voilà un titre que j’ai toujours su sulfureux, et je n’avais jamais osé m’en approcher. Il a fallu une adaptation radiophonique de France Culture pour que je m’y décide enfin, et que le monument littéraire prenne le pas sur la réputation qui me faisait rougir avant même de l’ouvrir. Et ce fut une lecture finalement assez plaisante, et pas si dérangeante que cela pour la prude que je suis…
Le propos est connu et, s’il n’est pas si original que cela à l’époque, il a depuis été battu et rebattu, ce n’est donc pas là qu’est l’intérêt de cette lecture aujourd’hui. Car le libertinage revendiqué par les personnages n’est que le révélateur d’une aristocratie décadente et à bout de souffle. Le libertinage, ce sont aussi les idées nouvelles, qui remettent en cause l’ordre établi et bien trop rigide. Les deux personnages principaux, les célèbres Valmont et Merteuil, peuvent paraître bien antipathiques dans ce roman, et certes leurs actions le sont. Mais ils apparaissent au fil des lettres qu’ils écrivent bien plus complexes qu’au premier abord, en particulier la marquise de Merteuil devient presque attachante lorsqu’elle explique, dans une de ses lettres, à quel point il lui a fallu de la volonté pour se faire elle-même, pour s’éduquer, pour se former, puis pour ériger tout un système de vie qui lui permette une certaine liberté, à elle, une femme, dont le seul bien reconnu est sa fragile réputation.
Valmont, lui, m’a moins intéressée, plus caricatural, Don Juan dans toute sa splendeur, d’autant plus intéressé que la proie paraît inaccessible. Je dois même avouer que je ne suis pas vraiment d’accord avec la marquise de Merteuil, je suis loin d’être sûre qu’il soit effectivement tombé amoureux de la Présidente de Tourvel. J’y vois surtout un effet de la jalousie de la première, de son orgueil blessé, mais je ne vois pas là de véritable amour. Peut-être suis-je trop terre à terre.

On sent les limites de l’exercice quand la morale est finalement sauve à la fin, on sent ce que Laclos a pu transgresser et ce qu’il a su devoir respecter, dans une époque pas encore tout à fait mûre pour trop de subversion. Mais c’est un livre d’une incroyable richesse, tant pour son intrigue que pour l’analyse des personnages et de la société dans laquelle ils évoluent. Choderlos de Laclos est l’homme d’un seul livre, était-il même destiné à être un homme de livre, rien n’est moins sûr. Il a utilisé un genre assez en vogue à l’époque, celui du roman épistolaire, moyen facile pour permettre les changements de point de vue et pour permettre l’omniscience sans avoir recours à un narrateur. Tout cela date beaucoup le roman dans sa forme, mais le fond reste tout aussi passionnant.
En définitive, un roman que je suis contente d’avoir lu, pas parce qu’il fait date dans l’histoire de notre littérature, mais parce que c’est un bon roman, qui accroche son lecteur tout autant qu’il lui donne à réfléchir.
  raton-liseur | Feb 19, 2019 |
> Babelio : https://www.babelio.com/livres/Choderlos-de-Laclos-Les-Liaisons-dangereuses/3635
> Adrian (Laculturegenerale.com) : https://www.laculturegenerale.com/classiques-litterature-francaise/

> Au petit jeu du libertinage, l'adorable Valmont et la délicieuse Madame de Merteuil se livrent à une compétition amicale et néanmoins acharnée : c'est à celui qui aura le plus de succès galants, et le moins de scrupules. Peu importent les sentiments, seule la jouissance compte. Les conquêtes se succèdent de part et d'autre, jusqu'à ce que Valmont rencontre la vertu incarnée : la présidente de Tourvel. Elle est belle, douce, mariée et chaste : en un mot, intouchable. Voilà une proie de choix pour Valmont : saura-t-il relever ce défi sans tomber dans les pièges de l'amour ? De lettre en lettre, les héros dévoilent leurs aventures, échangent leurs impressions et nous entraînent dans un tourbillon de plaisirs qui semble n'avoir pas de fin.
Ce sulfureux roman a longtemps été censuré, ce qui ne l'a pas empêché de fasciner des générations de lecteurs et, plus près de nous, de captiver bon nombre de cinéastes : Les Liaisons Dangereuses de Stephen Frears mais aussi les adaptations de Roger Vadim, et de Milos Forman.
Karla Manuele, Amazon.fr
  Joop-le-philosophe | Jan 26, 2019 |
Une œuvre magistrale, unique, écrite dans une langue parfaite, brillante, exemplaire. Intelligence et cruauté ont rarement été associées avec autant de maestria. ( )
  MyrnaBook | Feb 4, 2014 |
L'écriture éblouissante, la maîtrise parfaite et la très grande originalité de ce roman épistolaire en font un chef d'œuvre hors catégorie, véritablement unique. Les fulgurances de la langue, de cruauté en cynisme absolu, laissent le lecteur sur le carreau. Rarement un auteur n'aura donné autant d'épaisseur et de complexité à ses personnages. Choderlos de Laclos connaissait le cœur humain sur le bout des doigts. Sa démonstration est aussi sidérante que géniale. À découvrir et à savourer de toute urgence si on a manqué la lecture de chef d'œuvre dont tout à déjà été dit... ( )
1 voter biche1968 | Aug 15, 2013 |
La vengeance des femmes est ici terrible. La marquise de Merteuil a jadis, été abandonnée par le comte de Gercourt. Elle demande à son ancien amant, Valmont, de séduire la gracieuse et pure Cécile Volanges que le comte doit épouser. Il sera ainsi la risée de Paris. Valmont, don Juan toujours en chasse, poursuit un autre but aussi maléfique : il veut séduire, parce qu'il l'aime. une femme célèbre pour son esprit religieux, sa pudeur et sa chasteté, la présidente de Tourvel. Officier d'artillerie, Choderlos de Laclos applique des principes militaires : une place forte assiégée doit tomber. Rien n'arrête les machinations diaboliques de la Merteuil et de Valmont. Écrit dans la langue admirable du XVIIIe siècle, ce roman par lettres a fait et fait toujours scandale. Un chant d'amour est brutalement interrompu, le Mal règne en maître, invaincu et funeste. ( )
  vdb | Aug 13, 2010 |
Affichage de 1-5 de 10 (suivant | tout afficher)
35 livres cultes à lire au moins une fois dans sa vie
Quels sont les romans qu'il faut avoir lu absolument ? Un livre culte qui transcende, fait réfléchir, frissonner, rire ou pleurer… La littérature est indéniablement créatrice d’émotions. Si vous êtes adeptes des classiques, ces titres devraient vous plaire.
De temps en temps, il n'y a vraiment rien de mieux que de se poser devant un bon bouquin, et d'oublier un instant le monde réel. Mais si vous êtes une grosse lectrice ou un gros lecteur, et que vous avez épuisé le stock de votre bibliothèque personnelle, laissez-vous tenter par ces quelques classiques de la littérature.
 
Martin de Haan, die eerder onder meer het werk van Houellebecq en Kundera vertaalde, maakt het boek onder de titel Riskante relaties levendiger en spannender dan het tevoren in het Nederlands ooit was. Dit komt vooral doordat hij er, veel meer dan Adriaan Morriën die de tot nu toe bekendste vertaling maakte, verbluffend goed in slaagt de zeven heel verschillende personages die de brieven schrijven, tot leven te wekken.
ajouté par Jozefus | modifierNRC Handelsblad, Judith Eiselin (payer le site) (Jan 12, 2018)
 
Les Liaisons dangereuses is not only a terrifying portrayal of high society, of a ruling class who have ceased to rule, it is one of the world's finest novels, as well as a dramatic presentation of a mature and analytic philosophy of the nature of evil and the interactions of human motivations. After this one book, a pivot in the history of the novel, things could never be the same again, not at least for any novelist who read and understood it...

It is all so elegant. Even the priests and nuns are elegant, but of course the devils are the most elegant of all. In the end they have nothing else, and then that is destroyed. What destroys them is their rivalry in evil. Unlike Milton's Hell, there is hierarchy in this human one, Lucifer and Beelzebub, male and female, ex-lovers who have already violated each other's pride, are enemies, each hiding hate from the other. The instrument of their destruction is their reason. They are Socrates' or Diderot's fully rational human beings. They use their reason to destroy others and are at last destroyed by their own irrationality—something they did not beheve existed.
ajouté par SnootyBaronet | modifierSaturday Review, Kenneth Rexroth
 

» Ajouter d'autres auteur(e)s (77 possibles)

Nom de l'auteurRôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Laclos, Pierre Choderlos deauteur principaltoutes les éditionsconfirmé
Aldington, RichardTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Allem, MauriceDirecteur de publicationauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Beretta Anguissola, AlbertoIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Bigliosi Franck, CinziaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Blei, FranzTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Coward, DavidIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Delon, MichelDirecteur de publicationauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Dowson, Ernest ChristopherTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Fehr, A.J.A.Postfaceauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Kekomäki, LeenaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Malraux, AndréIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Morriën, AdriaanTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Papadopoulos, JoëlNotesauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Parmée, DouglasTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Praquin, PierreArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Ruata, AdolfoTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Stone, P. W. K.Traducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Washington, PeterIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé

Est contenu dans

Contient

Fait l'objet d'une ré-écriture dans

Fait l'objet d'une adaptation dans

A inspiré

Contient une étude de

Contient un guide de lecture pour étudiant

Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Titre original
Titres alternatifs
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Date de première publication
Personnes ou personnages
Lieux importants
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Évènements importants
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Films connexes
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Épigraphe
J'ai vu les moeurs de mon temps, et j'ai publié ces lettres.

(J.-J. Rousseau, Préf. de La Nouvelle Héloïse)
Dédicace
Premiers mots
Avertissement de l'éditeur. Nous croyons devoir prevenir le public, que malgré le titre de cet ouvrage et ce qu'en dit le redacteur dans sa préface, nous ne garantissons pas l'authenticité de ce recueil et que nous avons même de fortes raisons de penser que ce n'est qu'un roman.
Citations
Derniers mots
(Cliquez pour voir. Attention : peut vendre la mèche.)
Notice de désambigüisation
Choderlos de Laclos. Les Liaisons dangereuses
Édition de Maurice Allem
Parution le 2 Juin 1932
Bibliothèque de la Pléiade, n° 6
Achevé d'imprimer le 18 Mai 1932
650 pages, rel. Peau, 105 x 170 mm
Directeur de publication
Courtes éloges de critiques
Langue d'origine
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais

Aucun

les liaisons dangereuses by Pierre Choderlos de Laclos (2008)

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Discussion en cours

Aucun

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (4.09)
0.5
1 10
1.5 2
2 28
2.5 11
3 167
3.5 48
4 407
4.5 52
5 376

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 204,080,131 livres! | Barre supérieure: Toujours visible