AccueilGroupesDiscussionsPlusTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Qu'avons-nous fait de nos rêves ? (2010)

par Jennifer Egan

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

Séries: Goon Squad (1)

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneMentions
8,704514982 (3.68)680
Sasha a une petite trentaine. Elle vivote a New York, apres avoir quitte son poste d'assistante de production dans une grande maison de disques. On la decouvre sur le canape de son psychotherapeute, tentant de regler son probleme de kleptomanie et de remettre de l'ordre dans sa vie. Sans amis, sans travail, elle est une ame solitaire et predatrice. Bennie, lui, a la quarantaine passee. Ancien producteur star des Conduits, un groupe de rock emblematique, il se contente desormais d'editer des tubes insipides. Divorce, il essaie d'entretenir des liens avec son fils, sans trop y parvenir. Deprime, il n'arrive meme plus a avoir la moindre erection.D'une ecriture aceree, Jennifer Egan nous plonge dans la conscience et l'histoire de ces deux personnages dont les chemins un jour se sont croises. Jeune homme timide, Bennie se passionna pour le punk, dans un San Francisco debride. Adolescente au temperament fougueux, Sasha partit pour Naples afin d'oublier des parents destructeurs. Une foule de personnages jalonnent leur existence, qu'il s'agisse de Lou Kline, le mentor allume de la bande, ou de l'oncle de Sasha, un homme au bord du gouffre.Ces histoires de vie s'enchainent, des personnalites tres fortes se degagent, une veritable tension nait autour de leurs destinees. En restituant le passage du temps et les aleas du desir, Jennifer Egan ausculte notre capacite a avancer et a devenir ce que nous sommes, sans rien nier du passe."… (plus d'informations)
  1. 133
    Cloud Atlas par David Mitchell (souloftherose)
    souloftherose: Both novels are occasionally experimental in style with interconnected short stories. They are also both very good.
  2. 103
    Les Corrections par Jonathan Franzen (ominogue)
  3. 50
    Et que le vaste monde poursuive sa course folle par Colum McCann (novelcommentary)
    novelcommentary: The interconnectedness of life
  4. 50
    Olive Kitteridge par Elizabeth Strout (sydamy)
  5. 31
    Le maître des illusions par Donna Tartt (mcenroeucsb)
  6. 20
    La fonction du balai par David Foster Wallace (hubertguillaud)
  7. 31
    (The Art of Fielding) By Harbach, Chad (Author) Hardcover on (09 , 2011) par Chad Harbach (mcenroeucsb)
  8. 10
    The Candy House par Jennifer Egan (kjuliff)
    kjuliff: Jennifer Eagan’s exploration into literature style and novel construct for the 21st Century
  9. 21
    Jazz par Toni Morrison (Othemts)
  10. 00
    Someone Who Will Love You in All Your Damaged Glory: Stories par Raphael Bob-Waksberg (Othemts)
  11. 11
    The Tsar of Love and Techno: Stories par Anthony Marra (sipthereader)
    sipthereader: Both are a series of inter-connected short stories that can stand on their own, but together tell an intricate and comprehensive story.
  12. 11
    Long Division par Kiese Laymon (hairball)
    hairball: They seem like some sort of bookends.
  13. 11
    Le roman du mariage par Jeffrey Eugenides (mcenroeucsb)
  14. 11
    Alphabet City par Eleanor Henderson (melmore)
    melmore: Both novels are concerned with the punk scene in the early 80s, both feature lost and wounded protagonists, both trace relationships across decades.
  15. 00
    The Exes par Pagan Kennedy (melmore)
  16. 23
    Ulysse par James Joyce (Othemts)
  17. 01
    The Civilized World par Susi Wyss (ShortStoryLover)
    ShortStoryLover: Both books are novels in stories in which each chapter can stand on it's own, but when you read the whole there is a larger narrative arc to the stories.
  18. 01
    There But For The par Ali Smith (Laura400)
  19. 01
    The House on Fortune Street par Margot Livesey (BookshelfMonstrosity)
    BookshelfMonstrosity: Both A Visit from the Good Squad and The House on Fortune Street follow the often unexpected intricacies of human relationships of a handful of young adults.
  20. 01
    A Week in December par Sebastian Faulks (jbvm)

(voir toutes les recommandations de 21)

Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Actuellement, il n'y a pas de discussions au sujet de ce livre.

» Voir aussi les 680 mentions

Anglais (493)  Néerlandais (7)  Finnois (2)  Suédois (2)  Espagnol (1)  Italien (1)  Portugais (Portugal) (1)  Norvégien (1)  Turc (1)  Français (1)  Danois (1)  Allemand (1)  Toutes les langues (512)
Un pari narratif intéressant mais trop compliqué au final. Les histoires s'entrelacent mais n'offrent qu'une vision parcellaire et complexe des sujets et des personnages, sans éclairer sur l'objet plus vaste. Inabouti à mon goût. ( )
  sinaloa237 | Oct 14, 2012 |
It is neither a novel nor a collection of short stories, but something in between: a series of chapters featuring interlocking characters at different points in their lives, whose individual voices combine to a create a symphonic work that uses its interconnected form to explore ideas about human interconnectedness. This is a difficult book to summarise, but a delight to read, gradually distilling a medley out of its polyphonic, sometimes deliberately cacophonous voices.
 
Readers will be pleased to discover that the star-crossed marriage of lucid prose and expertly deployed postmodern switcheroos that helped shoot Egan to the top of the genre-bending new school is alive in well in this graceful yet wild novel. We begin in contemporaryish New York with kleptomaniac Sasha and her boss, rising music producer Bennie Salazar, before flashing back, with Bennie, to the glory days of Bay Area punk rock, and eventually forward, with Sasha, to a settled life. By then, Egan has accrued tertiary characters, like Scotty Hausmann, Bennie's one-time bandmate who all but dropped out of society, and Alex, who goes on a date with Sasha and later witnesses the future of the music industry. Egan's overarching concerns are about how rebellion ages, influence corrupts, habits turn to addictions, and lifelong friendships fluctuate and turn. Or as one character asks, How did I go from being a rock star to being a fat fuck no one cares about? Egan answers the question elegantly, though not straight on, as this powerful novel chronicles how and why we change, even as the song stays the same.
ajouté par sduff222 | modifierPublishers Weekly (Jan 31, 2011)
 
Jennifer Egan’s new novel is a moving humanistic saga, an enormous nineteenth-century-style epic brilliantly disguised as ironic postmodern pastiche. It has thirteen chapters, each an accomplished short story in its own right; characters who meander in and out of these chapters, brushing up against one another’s lives in unexpected ways; a time frame that runs from 1979 to the near, but still sci-fi, future; jolting shifts in time and points of view—first person, second person, third person, Powerpoint person; and a social background of careless and brutal sex, careless and brutal drugs, and carefully brutal punk rock. All of this might be expected to depict the broken, alienated angst of modern life as viewed through the postmodern lens of broken, alienated irony. Instead, Egan gives us a great, gasping, sighing, breathing whole.
 
Although shredded with loss, “A Visit From the Goon Squad” is often darkly, rippingly funny. Egan possesses a satirist’s eye and a romance novelist’s heart.
ajouté par zhejw | modifierNew York Times, Will Blythe (Jul 8, 2010)
 
If Jennifer Egan is our reward for living through the self-conscious gimmicks and ironic claptrap of postmodernism, then it was all worthwhile. Her new novel, "A Visit From the Goon Squad," is a medley of voices -- in first, second and third person -- scrambled through time and across the globe with a 70-page PowerPoint presentation reproduced toward the end.

I know that sounds like the headache-inducing, aren't-I-brilliant tedium that sends readers running to nonfiction, but Egan uses all these stylistic and formal shenanigans to produce a deeply humane story about growing up and growing old in a culture corroded by technology and marketing. And what's best, every movement of this symphony of boomer life plays out through the modern music scene, a white-knuckle trajectory of cool, from punk to junk to whatever might lie beyond. My only complaint is that "A Visit From the Goon Squad" doesn't come with a CD.
ajouté par zhejw | modifierWashington Post, Ron Charles (Jun 16, 2010)
 

» Ajouter d'autres auteur(e)s (13 possibles)

Nom de l'auteurRôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Egan, Jenniferauteur principaltoutes les éditionsconfirmé
de Wilde, BarbaraConcepteur de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Heuvelmans, TonTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Karjalainen, HeikkiTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Ortega, RoxanaNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Velina, MihaelaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Zeltmann, HeideÜbersetzerauteur secondairequelques éditionsconfirmé

Appartient à la série

Appartient à la série éditoriale

Prix et récompenses

Distinctions

Listes notables

Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Lieux importants
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Évènements importants
Films connexes
Épigraphe
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
'Poets claim that we recapture for a moment the self that we were long ago when we enter some house or garden in which we used to live in our youth. But these are most hazardous pilgrimages, which end as often in disappointment as in success. It is in ourselves that we should rather seek to find those fixed places, contemporaneous with different years.'

'The unknown element of the lives of other people is like that of nature, which each fresh scientific discovery merely reduces but does not abolish.'

       - Marcel Proust, In Search of Lost Time
Dédicace
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
For Peter M.,
with gratitude
Premiers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
It began the usual way, in the bathroom of the Lassimo Hotel.
Citations
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
"Time's a goon, right? Isn't that the expression?"
“I'm always happy," Sasha said. "Sometimes I just forget.”
Derniers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
(Cliquez pour voir. Attention : peut vendre la mèche.)
Notice de désambigüisation
Directeur de publication
Courtes éloges de critiques
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Langue d'origine
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais (1)

Sasha a une petite trentaine. Elle vivote a New York, apres avoir quitte son poste d'assistante de production dans une grande maison de disques. On la decouvre sur le canape de son psychotherapeute, tentant de regler son probleme de kleptomanie et de remettre de l'ordre dans sa vie. Sans amis, sans travail, elle est une ame solitaire et predatrice. Bennie, lui, a la quarantaine passee. Ancien producteur star des Conduits, un groupe de rock emblematique, il se contente desormais d'editer des tubes insipides. Divorce, il essaie d'entretenir des liens avec son fils, sans trop y parvenir. Deprime, il n'arrive meme plus a avoir la moindre erection.D'une ecriture aceree, Jennifer Egan nous plonge dans la conscience et l'histoire de ces deux personnages dont les chemins un jour se sont croises. Jeune homme timide, Bennie se passionna pour le punk, dans un San Francisco debride. Adolescente au temperament fougueux, Sasha partit pour Naples afin d'oublier des parents destructeurs. Une foule de personnages jalonnent leur existence, qu'il s'agisse de Lou Kline, le mentor allume de la bande, ou de l'oncle de Sasha, un homme au bord du gouffre.Ces histoires de vie s'enchainent, des personnalites tres fortes se degagent, une veritable tension nait autour de leurs destinees. En restituant le passage du temps et les aleas du desir, Jennifer Egan ausculte notre capacite a avancer et a devenir ce que nous sommes, sans rien nier du passe."

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Discussion en cours

Aucun

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (3.68)
0.5 8
1 70
1.5 8
2 248
2.5 67
3 602
3.5 203
4 969
4.5 154
5 556

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 208,471,577 livres! | Barre supérieure: Toujours visible