AccueilGroupesDiscussionsExplorerTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Promenons-nous dans les bois (1997)

par Bill Bryson

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneMentions
15,038435288 (4.01)607
Traces the author's adventurous trek along the Appalachian Trail past its natural pleasures, human eccentrics, and offbeat comforts.
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Actuellement, il n'y a pas de discussions au sujet de ce livre.

» Voir aussi les 607 mentions

Anglais (429)  Allemand (3)  Néerlandais (3)  Français (1)  Italien (1)  Catalan (1)  Toutes les langues (438)
Après plusieurs années passées en Angleterre, Bill Bryson, journaliste et écrivain, surtout connu pour ses récits de voyage, s’installe avec sa famille dans une petite ville du New Hampshire. Lors d’une promenade, il tombe sur un sentier de randonnée, infime partie de la piste des Appalaches. The Appalachian Trail est un infiniment long sentier de randonnée, qui s’étend de la Géorgie au Mount Kathadin, dans le Maine. Longue de plus de 2100 miles (environ 3400 kms), elle traverse quatorze états et des parcs nationaux (Blue Ridge, Shenandoha Valley, Smokies, Green Montains, White Mountains) qui mettent immédiatement en branle l’imagination de Bryson.
Et le voilà en train de planifier son expédition, cherchant un partenaire pour l’accompagner et préparant avec soin son équipement pour une randonnée longue durée.
A Walk in the Woods, rediscovering America on the Appalachian Trail, relate l’expédition de Bryson et de son vieil ami Stephen Katz (sans doute pas le meilleur partenaire pour une telle aventure) le long de cette piste mythique, qui attire chaque année des milliers de randonneurs et, parmi eux, quelques vrais mordus, qui tentent de venir à bout de cette incroyable voyage.
Bill Bryson et Stephen Katz ne sont pas très expérimentés, ne sont pas particulièrement préparés physiquement pour cette épreuve, mais partent néanmoins de Géorgie avec beaucoup d’enthousiasme.

Tempêtes de neige, pluie et autres caprices de la nature tempéreront beaucoup l’enthousiasme de départ des deux amis. Heureusement, leurs rencontres avec d’autres randonneurs, quand ils en croisent, sont de savoureux moments. Les rapports entre randonneurs sont généralement placés sous le signe de la convivialité, de la cordialité et de la solidarité, mais il leur arrive parfois de croiser des randonneurs qui, plus expérimentés ou trop sûrs d’eux, deviennent de vraies caricatures, ce qui donne des scènes vraiment très drôles.
Bill Bryson détaille leur expérience avec beaucoup d’humour, émaillant son récit de nombreuses anecdotes relatives à l’histoire des Appalaches, quelques considérations sur l’absurdité de la gestion des parcs nationaux et autres informations sur la faune et la flore des différents états qu’ils traversent (leur plus grande crainte étant de tomber nez à nez avec un ours !). La violence n’est hélas pas absente de cette partie des Etats-Unis. Plusieurs meurtres de randonneurs ont été commis sur la piste, dont un double meurtre à l’époque ou Bryson et Katz faisaient leur périple.
J’ai été étonnée d’entrer si facilement dans ce livre, la randonnée n’étant pas un loisir qui m’attire particulièrement, de même que les récits de voyage ou d’expéditions. C’est juste l’histoire sérieuse et drôle à la fois de deux gars ordinaires embarqués dans une expédition plus extraordinaire qu’ils n’imaginaient.
Les deux amis ne feront pas partie des quelques rares randonneurs qui réussissent l’exploit de parcourir la piste des Appalaches de bout en bout, mais à leur échelle, ils ont vécu leur rêve d’Appalaches. C’est une lecture que j’ai beaucoup appréciée, bien confortablement installée au fond de mon canapé. ( )
  perduedansleslivres | Nov 22, 2011 |
Bryson's breezy, self-mocking tone may turn off readers who hanker for another ''Into Thin Air'' or ''Seven Years in Tibet.'' Others, however, may find themselves turning the pages with increasing amusement and anticipation as they discover that they're in the hands of a satirist of the first rank, one who writes (and walks) with Chaucerian brio.
 
[Bryson] was often exhausted, his ''brain like a balloon tethered with string, accompanying but not actually part of the body below.'' The reader, by contrast, is rarely anything but exhilarated. And you don't have to take a step.
 

» Ajouter d'autres auteur(e)s (13 possibles)

Nom de l'auteur(e)RôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Bryson, Billauteur(e) principal(e)toutes les éditionsconfirmé
Goddijn, ServaasTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Roberts, WilliamNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Titre original
Titres alternatifs
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Date de première publication
Personnes ou personnages
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Lieux importants
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Évènements importants
Films connexes
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Prix et distinctions
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Épigraphe
Dédicace
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
To Katz,
of course.
Premiers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Not long after I moved with my family to a small town in New Hampshire I happened upon a path that vanished into a wood on the edge of town.
Citations
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
But always the wandering trail ran on.
“You all right?” I said. “Oh, peachy,” he replied. “Just peachy. I don’t know why they couldn’t have put some crocodiles in here and made a real adventure of it.”
The book to which I refer is Bear Attacks: Their Causes and Avoidance by a Canadian academic named Stephen Herrero. If this is not the last word on the subject, the I really, really, really do not wish to hear the last word. [Chapter 2]
Black bears rarely attack. But here's the thing. Sometimes they do. All bears are agile, cunning, and immensely strong, and they are always hungry. If they want to kill you and eat you, they can, and pretty much whenever they want. That doesn't happen often, but -- and here is the absolutely salient point -- once would be enough. [Chapter 2]
I wanted very much to be calmed by these assurances but could never quite manage the necessary leap of faith. After noting that just 500 people were attacked and hurt by black bears between 1960 and 1980 -- twenty-five attacks from a resident population of at least half a million bears -- Herrero adds that most of these injuries were not severe. "The typical black bear-inflicted injury," he writes blandly, "is minor and usually involves only a few scratches or light bites." Pardon me, but what exactly is a light bite? Are we talking a playful wrestle and gummy nips? I think not. And is 500 certified attacks really such a modest number, considering how few people go into the North American woods? And how foolish must one be to be reassured by the information that no bear has killed a human being in Vermont or New Hampshire in 200 years? That's not because the bears have signed a treaty, you know. There's nothing to say they won't start a modest rampage tomorrow. [Chapter 2]
Derniers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
(Cliquez pour voir. Attention : peut vendre la mèche.)
Notice de désambigüisation
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
ISBNs 0552152153 (or 978055152150) and 0553455923 (or 9780553455922) refer to abridged versions. Please do not combine those with this, the record for unabridged works.
Directeur(-trice)(s) de publication
Courtes éloges de critiques
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Langue d'origine
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais (2)

Traces the author's adventurous trek along the Appalachian Trail past its natural pleasures, human eccentrics, and offbeat comforts.

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (4.01)
0.5 2
1 26
1.5 12
2 127
2.5 26
3 769
3.5 230
4 1875
4.5 186
5 1239

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 164,403,112 livres! | Barre supérieure: Toujours visible