AccueilGroupesDiscussionsPlusTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Ecce homo: Wie man wird, was man ist par…
Chargement...

Ecce homo: Wie man wird, was man ist (original 1888; édition 2000)

par Friedrich Nietzsche (Autor), Raoul Richter (Vorwort), Ralph-Rainer Wuthenow (Nachwort)

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneMentions
1,662187,736 (3.67)10
La 4e de couverture indique : "Qui sait respirer l'air de mes écrits sait que c'est un air des hauteurs, un air vigoureux. Il faut être fait pour y vivre, sans quoi le danger n'est pas peu grand d'y prendre froid. La glace est proche, la solitude est énorme, mais comme toutes choses y baignent calmement dans la lumière! Comme on respire librement !" Pour parcourir le chemin escarpé mais incontournable de la pensée nietzchéenne, ce testament philosophique, achevé au seuil de la folie, constitue un précieux sésame."… (plus d'informations)
Membre:Mouseear
Titre:Ecce homo: Wie man wird, was man ist
Auteurs:Friedrich Nietzsche (Autor)
Autres auteurs:Raoul Richter (Vorwort), Ralph-Rainer Wuthenow (Nachwort)
Info:Insel Verlag (2000), Edition: 4, 163 pages
Collections:Votre bibliothèque
Évaluation:**1/2
Mots-clés:Germany, Philosophy

Détails de l'œuvre

Ecce Homo: Comment on devient ce que l'on est par Friedrich Nietzsche (1888)

Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Actuellement, il n'y a pas de discussions au sujet de ce livre.

» Voir aussi les 10 mentions

Ecce homo est une autobiographie à la fois parodique et philosophique de Friedrich Nietzsche. C'est aussi le dernier ouvrage original, avant la période de démence de ses dernières années de vie. Rédigé en 1888, il fut publié à titre posthume en 1908. Nietzsche écrit Ecce Homo à l’automne 1888, au crépuscule de son existence lucide (la folie l’emportera en janvier 1889). Il a alors à son actif de nombreux ouvrages critiques et novateurs, qui sont les fruits d'une décennie de travail. Parmi les plus célèbres, Le Gai Savoir, Ainsi parlait Zarathoustra, Généalogie de la morale, Par-delà bien et mal. Mais toutes ces œuvres n'ont rencontré aucun succès lors de leur parution. Nietzsche a été lu, mais souvent mal compris, mutilé, modifié : « Ceux qui croyaient avoir compris quelque chose à mon propos, c’est qu’ils avaient tant bien que mal fait de moi quelque chose à leur image ». S'il écrit Ecce Homo, c'est précisément pour combattre cet état de fait. Cet ouvrage d'auto-présentation a en effet pour but de présenter à la face du monde la véritable nature de Nietzsche, et de donner aux lecteurs le moyen d'interpréter correctement son œuvre. Car ce que Nietzsche craint le plus au monde, c'est d'être mal compris, et d'être confondu avec ses ennemis mortels ; c'est-à-dire, en vrac : les idéalistes, les saints, les prophètes, les vertueux, les fondateurs de religion. Ecce Homo, malgré sa brièveté, est donc l'un des livres les plus importants pour comprendre la pensée nietzschéenne dans son originalité. Au cours de ces quelque cent pages, Nietzsche invente un nouveau type d’écriture, tonitruant et virtuose, qui lui permet de réaliser son programme de « philosophie à coups de marteau ». Nulle part - hormis peut-être dans Le Crépuscule des idoles -, Nietzsche n'est aussi clair, dense et brillant. La tradition philosophique universitaire a longtemps déconsidéré Ecce Homo, et l’a rangé d’office dans la catégorie des livres mineurs. L’œuvre posait en effet deux problèmes :
* D’une part, elle pouvait apparaître trop personnelle, trop autobiographique, et insuffisamment argumentative. De la part d’un philosophe déjà sulfureux (Nietzsche), une œuvre aussi originale était malvenue. De nombreux critiques se sont alors accordés pour dire qu’elle participait, non de la philosophie, mais de la simple littérature autobiographique.
* D’autre part, certains ont prétendu que l’ouvrage était excessivement poétique et fantaisiste, brouillon, contradictoire, et qu’il relevait tout bonnement de la pathologie mentale. Cette critique revenait à affirmer que la folie – qui devait frapper Nietzsche quelques mois après l’écriture d’Ecce Homo, en janvier 1889 – était en fait déjà à l’œuvre dans les pages de ce dernier livre.
En réalité, l’originalité et l’étrangeté fondamentale de cette œuvre ne sont pas le résultat d’un manque de rigueur philosophique, ou d’une santé mentale défaillante. Ils constituent une réponse rigoureuse et inventive à des problèmes philosophiques précis.
  vdb | Dec 16, 2010 |
aucune critique | ajouter une critique

» Ajouter d'autres auteur(e)s (38 possibles)

Nom de l'auteur(e)RôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Friedrich Nietzscheauteur(e) principal(e)toutes les éditionscalculé
Gammeršmidts, ViktorsTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Hawinkels, PéTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Levy, OscarDirecteur de publicationauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Ludovici, Anthony M.Traducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Richter, RaoulPréfaceauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Wuthenow, Ralph-RainerPostfaceauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Informations provenant du Partage des connaissances néerlandais. Modifiez pour passer à votre langue.
Lieux importants
Évènements importants
Films connexes
Prix et distinctions
Épigraphe
Dédicace
Premiers mots
Citations
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
The man of knowledge must be able not only to love his enemies but also to hate his friends.
Derniers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
(Cliquez pour voir. Attention : peut vendre la mèche.)
Notice de désambigüisation
Directeur(-trice)(s) de publication
Courtes éloges de critiques
Langue d'origine
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
DDC/MDS canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais (2)

La 4e de couverture indique : "Qui sait respirer l'air de mes écrits sait que c'est un air des hauteurs, un air vigoureux. Il faut être fait pour y vivre, sans quoi le danger n'est pas peu grand d'y prendre froid. La glace est proche, la solitude est énorme, mais comme toutes choses y baignent calmement dans la lumière! Comme on respire librement !" Pour parcourir le chemin escarpé mais incontournable de la pensée nietzchéenne, ce testament philosophique, achevé au seuil de la folie, constitue un précieux sésame."

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Bibliothèque historique: Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche a une bibliothèque historique. Les bibliothèques historiques sont les bibliothèques personnelles de lecteurs connus, qu'ont entrées des utilisateurs de LibraryThing inscrits au groupe Bibliothèques historiques [en anglais].

Afficher le profil historique de Friedrich Nietzsche.

Voir la page d'auteur(e) de Friedrich Nietzsche.

Vos raccourcis

Couvertures populaires

Évaluation

Moyenne: (3.67)
0.5 3
1 4
1.5 3
2 19
2.5 3
3 54
3.5 15
4 72
4.5 6
5 54

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 157,961,924 livres! | Barre supérieure: Toujours visible