AccueilGroupesDiscussionsPlusTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

One Hundred Years of Solitude par Gabriel…
Chargement...

One Hundred Years of Solitude (original 1967; édition 2003)

par Gabriel García Márquez

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneDiscussions / Mentions
38,24557533 (4.18)1 / 863
The rise and fall, birth and death, of the mythical town of Macondo through the history of the Buendia family.
Membre:octal
Titre:One Hundred Years of Solitude
Auteurs:Gabriel García Márquez
Info:Harper, Mass Market Paperback, 417 pages
Collections:Votre bibliothèque
Évaluation:*
Mots-clés:Aucun

Détails de l'œuvre

Cent ans de solitude par Gabriel García Márquez (1967)

  1. 332
    La Maison aux esprits par Isabel Allende (chrisharpe, roby72, krizia_lazaro, browner56)
    browner56: Superb multi-generational sagas of two South American families, told in the magical realism style
  2. 172
    Le Maître et Marguerite par Mikhail Bulgakov (Mouseear)
  3. 60
    La fête au Bouc par Mario Vargas Llosa (mcenroeucsb)
  4. 72
    Midnight's Children par Salman Rushdie (Nickelini)
  5. 72
    The Deptford Trilogy par Robertson Davies (Gail.C.Bull)
  6. 63
    Chocolat amer par Laura Esquivel (Aturuxo)
  7. 41
    La route de la faim par Ben Okri (Medellia)
  8. 31
    Les Tribulations de Maqroll le Gabier par Alvaro Mutis (chrisharpe)
  9. 42
    Pedro Páramo par Juan Rulfo (hippietrail)
  10. 21
    La tante Julia et le scribouillard par Mario Vargas Llosa (SilentInAWay)
  11. 10
    Purgatoire par Tomás Eloy Martínez (philosojerk)
    philosojerk: I found Martinez's style in Purgatory very reminiscent of Marquez's in One Hundred Years. If you enjoyed one of them, you would probably enjoy the other.
  12. 87
    Don Quichotte par Miguel de Cervantes Saavedra (caflores)
  13. 32
    Dona Flor et ses deux maris par Jorge Amado (hubertguillaud)
  14. 11
    La saga/fuga de J. B. par Gonzalo Torrente Ballester (Aturuxo)
  15. 11
    Diadorim par João Guimarães Rosa (roby72)
  16. 88
    L'ombre du vent par Carlos Ruiz Zafón (derelicious)
  17. 11
    Lovesick par Angeles Mastretta (chrisharpe)
  18. 11
    The Hummingbird's Daughter par Luis Alberto Urrea (ajgreep)
  19. 11
    La guerre des fesses de don Emmanuel par Louis De Bernières (ShaneTierney)
  20. 11
    Little, Big par John Crowley (britchey)
    britchey: By interweaving magic and the real, both stories tell a multi-generational family epic about birth, death, and destiny.

(voir toutes les recommandations de 30)

hopes (4)
Read (6)
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Anglais (468)  Espagnol (64)  Italien (10)  Néerlandais (8)  Français (6)  Catalan (5)  Portugais (Brésil) (2)  Portugais (Portugal) (2)  Allemand (2)  Hongrois (2)  Portugais (2)  Hébreu (1)  Toutes les langues (572)
Affichage de 1-5 de 6 (suivant | tout afficher)
> Ce roman majeur, véritable pièce maîtresse d'une littérature qui s'affirme, Gabriel Garcia Marquez pose les jalons qui soutiendront dans son développement le roman hispano-américain. Pour cette raison et pour le bonheur de lecture que procure Cent ans de solitude, plaisir jubilatoire du lecteur aux prises avec le génie, l'oeuvre de l'écrivain colombien est monumentale. --Hector Chavez

> Une épopée vaste et multiple, un mythe haut en couleur plein de rêve et de réel. Histoire à la fois minutieuse et délirante d'une dynastie : la fondation, par l'ancêtre, d'un village sud-américain isolé du reste du monde ; les grandes heures marquées par la magie et l'alchimie, ; la décadence ; le déluge et la mort des animaux. Ce roman proliférant, merveilleux et doré comme une enluminure, est à sa façon un Quichotte sud-américain : même sens de la parodie, même rage d'écrire, même fête cyclique des soleils et des mots. Cents ans de solitude, compte parmi les chefs-d'œuvre de la littérature mondiale du XXe siècle. L'auteur a obtenu le prix Nobel de littérature en 1982. --Pauline Hamon (Culturebox)

> On y raconte les enchevêtrements, les tournures, les amours, les aventures, les relations de toutes sortes d'une seule et même famille sur plusieurs générations, montrant que la vie est une grande roue qui tourne et qui finit toujours par revenir à son point de départ. Magnifique
-- C'est un livre qu'il faut lire une fois dans sa vie pour se réconcilier avec la faiblesse mais aussi la grandeur de l'âme humaine. --Catherine Ladouceur (ICI.Radio-Canada.ca)

> Laura Boudoux (Elle) : 21 livres à lire au moins une fois dans votre vie
11 déc. 2018 - Gabriel Garcia Marquez nous emmène en Colombie, dans le village inventé de Macondo. On y rencontre plusieurs générations de la famille Buendía, qui vont tour à tour connaître l'opulence, les guerres et les massacres propres à l'histoires colombienne.

> Linternaute (Linternaute) : 50 livres à avoir lus absolument
11 mars 2010 - Le réalisme magique
L'histoire : Celle d'une famille, sur 6 générations, dans le village imaginaire de Macondo, qui vit à l'écart de la modernité mais ni des guerres, ni des légendes…
Pourquoi faut-il l'avoir lu ? Pour le tour de force qui consiste à avoir réussi un livre total, sans perdre ni en émotion, ni en dynamisme. Et pour la quintessence d'un style : le réalisme magique.

> Anaïs Orieul (Terrafemina) : 10 livres cultes à lire avant ses 40 ans
17 Mars 2015 - Un roman historique pour changer d'époque : Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez
C'est le livre qui marqua la naissance du "réalisme magique". Chef d'oeuvre vendu à plus de 30 millions d'exemplaires dans le monde, Cent ans de solitude (paru en 1965) est une épopée entre fantastique et réel, une saga familiale qui s'étend sur plus de six générations et raconte les aventures de la famille Buendia dans le village imaginaire de Macondo en Amérique du Sud. Entre fléaux, destructions, guerres civiles, révolutions, ou encore développement (avec notamment l'arrivée du train et du cinéma), le roman de Gabriel Garcia Marquez n'oublie rien et se place comme l'une des plus grandes oeuvres littéraires du XXe siècle.

> Et bien, non !
Par Nicolas (Le blog de Menon), le 1 nov. 2019 (Sur Amazon.fr) 2/5 … ; (en ligne),
URL : https://www.amazon.fr/gp/customer-reviews/R3O6WCBC0KHFZH?ref=pf_vv_at_pdctrvw_sr...
« Cent ans de solitude relate l'histoire de la famille Buendia sur six générations, dans le village imaginaire de Macondo. Ce village est fondé par plusieurs familles, conduites par José Arcadio Buendia et Ursula Iguarán, un couple de cousins qui se marièrent, pleins d'appréhension et de craintes dues à leur parenté et au mythe existant dans la région, qui disait que leur descendance pourrait naître avec une queue de cochon. Malgré cela, ils eurent trois enfants : José Arcadio, Aureliano et Amaranta (prénoms qui se répèteront aux générations suivantes). José Arcadio, le fondateur, est la personne qui dirigera et enquêtera sur les nouveautés qu'apportent les gitans au village, et il terminera sa vie attaché à l'arbre où arrive le fantôme de son ennemi, Prudencio Aguilar avec lequel il dialogue. Ursula est la matriarche de la famille, qui vit durant plus de cent ans, s'occupant de la famille et du foyer. »
Voilà ce que nous apprend Wikipédia. Il fallait bien que je passe par le travail d’un autre pour présenter ce livre tant l’histoire m’est passée totalement au-dessus de la tête. Affreusement complexe (chaque nouvelle génération d’enfants porte le même nom que la précédente, ce qui n’aide en rien à la compréhension), ce livre du prix Nobel de littérature (1982), considéré comme un des plus grands livres de tous les temps, et vendu à plus de 30 millions d’exemplaire, est l’exemple parfait du fait qu’une œuvre littéraire peut devenir culte pour une raison a priori incompréhensible.
Qu’est-ce qui peut avoir séduit autant de lecteurs ? Mystère… Gabriel Garcia Marquez raconte une histoire à la fois drôle et tragique ; sentant la sueur d’une Colombie où le sexe, l’argent et les tragédies familiales forment une toile de fond mouvante et, il faut bien le reconnaître, parfois fascinante. Dans le village imaginaire de Macondo, le lecteur suit les déboires et quêtes alchimico-sexuelles d’une famille dans laquelle fleure bon les coups de sang, l’inceste et une certaine folie.
Alors, certes, la technique littéraire du réalisme magique fait ici mouche : Cent ans de solitude fascine par son déballage de perversions humaines magnifiées par une certain ingénuité ; mais quoi ! des pages et des pages de récits pittoresques durant lesquelles le sexe occupe une place centrale et où chaque nouvelle génération semble aussi folle que la précédente n’a pas suffit pas à me combler. A l’instar de l’Homme sans qualités, Cent ans de solitude m’aura laissé de côté : je ne suis jamais entré dans le fleuve littéraire de Gabriel Garcia Marquez.
  Joop-le-philosophe | Nov 25, 2018 |
Quel joyeux bordel poétique ( )
1 voter PatrickF | Jan 6, 2010 |
lecture de jeunesse écriturequi comme le jeunesse est excessive débordante enthousisamante, j'avais adoré ( )
  liveanne | Mar 4, 2009 |
De loin un favori. Superbe, magique et terrible. Un très bon commencement pour découvrir la littérature sud-américaine ( )
  MbuTseTseFly | Jan 18, 2008 |
Les fantomes parlent, les bananiers font de l'ombre aux dames sur les bords de l'Orénoque, et il n'y a rien à faire, sauf se caler au fond du fauteuil pour visiter un monde truculent et épicé, dont on aimerait qu'il existe vraiment. ( )
  briconcella | Mar 8, 2007 |
Affichage de 1-5 de 6 (suivant | tout afficher)

» Ajouter d'autres auteur(e)s (31 possibles)

Nom de l'auteur(e)RôleType d'auteurŒuvre ?Statut
García Márquez, Gabrielauteur(e) principal(e)toutes les éditionsconfirmé
Price kellyAuteurauteur principaltoutes les éditionsconfirmé
Broek, C.A.G. van denTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Cicogna, EnricoTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Packer, NeilIllustrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Rabassa, GregoryTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Rossi, MattiTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Toelke, CathleenArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Lieux importants
Évènements importants
Films connexes
Prix et distinctions
Épigraphe
Dédicace
Pour Carmen et Alvaro Mutis
Premiers mots
Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo.
Citations
Derniers mots
(Cliquez pour voir. Attention : peut vendre la mèche.)
Notice de désambigüisation
Directeur(-trice)(s) de publication
Informations provenant du Partage des connaissances espagnol. Modifiez pour passer à votre langue.
Courtes éloges de critiques
Langue d'origine
DDC/MDS canonique
The rise and fall, birth and death, of the mythical town of Macondo through the history of the Buendia family.

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Vos raccourcis

Couvertures populaires

Évaluation

Moyenne: (4.18)
0.5 19
1 188
1.5 32
2 399
2.5 85
3 1011
3.5 255
4 2282
4.5 391
5 4203

Penguin Australia

3 éditions de ce livre ont été publiées par Penguin Australia.

Éditions: 014118499X, 014103243X, 0141045639

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 157,092,513 livres! | Barre supérieure: Toujours visible