AccueilGroupesDiscussionsExplorerTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Le complot contre l'Amérique (2004)

par Philip Roth

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneMentions
8,416203838 (3.72)468
When the renowned aviation hero and rabid isolationist Charles A. Lindbergh defeated Franklin Roosevelt by a landslide in the 1940 presidential election, fear invaded every Jewish household in America. Not only had Lindbergh, in a nationwide radio address, publicly blamed the Jews for selfishly pushing America toward a pointless war with Nazi Germany, but, upon taking office as the thirty-third president of the United States, he negotiated a cordial "understanding" with Adolf Hitler, whose conquest of Europe and whose virulent anti-Semitic policies he appeared to accept without difficulty. What followed in America is the historical setting for this startling new book by Pulitzer Prize winner Philip Roth, who recounts what it was like for his Newark family-and for a million such families all over the country-during the menacing years of the Lindbergh presidency, when American citizens who happened to be Jews had every reason to expect the worst.… (plus d'informations)
  1. 100
    Le club des policiers yiddish par Michael Chabon (ljbwell)
    ljbwell: Alternate history based in the US where WWII has had a different outcome.
  2. 71
    Fatherland par Robert Harris (bertilak)
  3. 51
    It Can't Happen Here par Sinclair Lewis (TLCrawford)
    TLCrawford: Similar plot written by a winner of the Nobel Prize for Literature at a time when it could, in fact, have happened here. Lewis' wife, journalist Dorthy Thompson was stationed in Berlin during Hitler's early years.
  4. 62
    Le maître du Haut Château par Philip K. Dick (ateolf)
  5. 30
    Le cercle de Farthing par Jo Walton (wisemetis)
  6. 10
    Maus : un survivant raconte. 1, Mon père saigne l'histoire par Art Spiegelman (bertilak)
  7. 00
    K par Daniel Easterman (Utilisateur anonyme)
  8. 33
    La servante écarlate par Margaret Atwood (TeeKay)
  9. 01
    Le livre de Daniel par E. L. Doctorow (whirled)
  10. 04
    American Fascists: The Christian Right and the War On America par Chris Hedges (bertilak)
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Actuellement, il n'y a pas de discussions au sujet de ce livre.

» Voir aussi les 468 mentions

Anglais (173)  Français (9)  Néerlandais (5)  Italien (2)  Suédois (2)  Espagnol (2)  Danois (2)  Allemand (2)  Catalan (2)  Portugais (1)  Portugais (Brésil) (1)  Hébreu (1)  Portugais (Portugal) (1)  Toutes les langues (203)
Affichage de 1-5 de 9 (suivant | tout afficher)
Ce roman propose une uchronie très intéressante, plaçant la question de l'antisémitisme au cœur des États-Unis, pendant le seconde guerre mondiale. L'auteur a choisi de raconter son histoire à travers les yeux d'un enfant de neuf ans. Ainsi, la situation paraît moins dramatique et l'atmosphère générale n'est pas trop pesante. Il parvient très vite à nous faire entrer dans sa famille et à rendre la vie en son sain des plus intéressante. Le côté presque historique permet de se rendre compte que parfois, le sort du monde dépend de moments charnières et qu'il en faut peu pour que tout puisse basculer. Un livre très intéressant, parfois passionnant, mais avec une fin un peu en demi-teinte, l'auteur stoppant presque net en fin de l'année 1942 sa chronique familiale et ne donnant qu'un bref résumé concernant la fin de la guerre trois années plus tard. ( )
  Patangel | Sep 14, 2020 |
> Le complot contre l'Amérique, de Philip ROTH (Trad, de l'américain par Josée Kamoun Gallimard, Paris, 2006, 476 p.)
Se reporter à la critique de Judy QUINN
In: (2006). Compte rendu de [Fiction]. Nuit blanche, (105), pP. 30631… ; (en ligne),
URL : https://id.erudit.org/iderudit/20028ac
  Joop-le-philosophe | Sep 6, 2020 |
DAC avec Louis Hamelin: jupon de la démonstration qui dépasse, prose mécanique sans éclat...
cf. Le Devoir 29 juillet 2006, p. E6 ( )
  PascalG | Apr 14, 2020 |
Le sujet est intéressant, mais le traitement est trop long. Le style de Roth, avec ses phrases interminables et son souci du détail, va trop loin à mon goût (pardon, je sais que je touche à un monstre sacré). ( )
  marind | Mar 20, 2015 |
Beaucoup de justesse du récit... ( )
  Nikoz | Oct 2, 2013 |
Affichage de 1-5 de 9 (suivant | tout afficher)
Philip Roth has written a terrific political novel, though in a style his readers might never have predicted — a fable of an alternative universe, in which America has gone fascist and ordinary life has been flattened under a steamroller of national politics and mass hatreds.
ajouté par danielx | modifierNew York Times, Paul Berman (Dec 29, 2014)
 
Young Philip's greatest epiphany is to recognise the difference between history as taught in school - harmless and inevitable - and history as it's lived through, "the relentless unforeseen". His novel is a different kind of history again, an imagined past which, if we learn from it, might save us from a calamitous future. It's not Roth's funniest novel (and there's hardly any sex). But in its sweep and chutzpah, it ranks with his great trilogy of the late-90s. Isn't it time they gave him the Nobel?
ajouté par danielx | modifierThe Guardian, Blake Morrison (Jan 1, 2004)
 
Philip Roth's huge, inflammatory, painfully moving new novel draws upon a persistent theme in American life: "It can't happen here." That's how we express our longing to believe that our ideals are too strong to be shoved aside by some cruder impulse, and our nagging fear that our democracy is too fragile to withstand assault by the muscle of fascism...
 

» Ajouter d'autres auteur(e)s (13 possibles)

Nom de l'auteur(e)RôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Roth, Philipauteur(e) principal(e)toutes les éditionsconfirmé
Kooman, KoTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Línek, JosefTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Mantovani, VincenzoTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Silver, RonNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Zwart, JannekeTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Lieux importants
Évènements importants
Films connexes
Prix et distinctions
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Épigraphe
Dédicace
À S.F.R.
Premiers mots
C'est la peur qui préside à ces Mémoires, une peur perpétuelle.
Citations
Et je n'avais jamais aussi bien compris à quel point la vanité éhontée des imbéciles peut faire le malheur d'autrui.
Derniers mots
(Cliquez pour voir. Attention : peut vendre la mèche.)
Notice de désambigüisation
Directeur(-trice)(s) de publication
Courtes éloges de critiques
Langue d'origine
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais

Aucun

When the renowned aviation hero and rabid isolationist Charles A. Lindbergh defeated Franklin Roosevelt by a landslide in the 1940 presidential election, fear invaded every Jewish household in America. Not only had Lindbergh, in a nationwide radio address, publicly blamed the Jews for selfishly pushing America toward a pointless war with Nazi Germany, but, upon taking office as the thirty-third president of the United States, he negotiated a cordial "understanding" with Adolf Hitler, whose conquest of Europe and whose virulent anti-Semitic policies he appeared to accept without difficulty. What followed in America is the historical setting for this startling new book by Pulitzer Prize winner Philip Roth, who recounts what it was like for his Newark family-and for a million such families all over the country-during the menacing years of the Lindbergh presidency, when American citizens who happened to be Jews had every reason to expect the worst.

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (3.72)
0.5 4
1 20
1.5 10
2 129
2.5 36
3 468
3.5 150
4 760
4.5 116
5 333

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 176,924,588 livres! | Barre supérieure: Toujours visible