AccueilGroupesDiscussionsPlusTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Extrêmement fort et incroyablement près (2005)

par Jonathan Safran Foer

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneMentions
15,074450284 (4.08)317
Nine-year-old Oskar Schell is a precocious Francophile who idolizes Stephen Hawking and plays the tambourine extremely well. He's also a boy struggling to come to terms with his father's death in the World Trade Center attacks. As he searches New York City for the lock that fits a mysterious key he left behind, Oskar discovers much more than he could have imagined.… (plus d'informations)
  1. 303
    Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit par Mark Haddon (gward101)
  2. 80
    Le garçon en pyjama rayé par John Boyne (Utilisateur anonyme)
  3. 10
    Don't Let Me Be Lonely: An American Lyric par Claudia Rankine (Maiasaura)
  4. 10
    L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet par Reif Larsen (BookshelfMonstrosity)
    BookshelfMonstrosity: The precocious young narrators in each of these novels embark on journeys alone, providing illustrations to enhance their complex narratives, which include family history as well as current concerns. T. S. travels across the U.S, while Oskar travels throughout New York City.… (plus d'informations)
  5. 10
    La Tour par Uwe Tellkamp (Esther1987)
  6. 00
    Élégie pour un Américain par Siri Hustvedt (Cecilturtle)
  7. 00
    Les boutiques de cannelle par Bruno Schulz (sdrayzen)
  8. 00
    L'histoire de l'amour par Nicole Krauss (BookshelfMonstrosity)
  9. 11
    Let the Great World Spin par Colum McCann (Bici47)
  10. 11
    Le Tambour par Günter Grass (jenn_the_eskimo)
  11. 11
    L'Homme qui tombe par Don DeLillo (Bici47)
  12. 00
    Vatten par Martin Cathcart Frödén (Utilisateur anonyme)
  13. 01
    Le vin de la jeunesse par John Fante (helio_)
  14. 01
    Pay It Forward par Catherine Ryan Hyde (JeremyFine)
    JeremyFine: Both of these books use perspective changes by chapter. And also, both of them have a child on a seemingly impossible, yet still realistic, mission for them to complete.
  15. 19
    The Shack [With Headphones] par William P. Young (PghDragonMan)
    PghDragonMan: Another story of searching for meaning after personal tragedy and questioning why bad things happen.
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Actuellement, il n'y a pas de discussions au sujet de ce livre.

» Voir aussi les 317 mentions

Anglais (417)  Néerlandais (14)  Danois (5)  Français (5)  Suédois (3)  Italien (3)  Allemand (2)  Catalan (1)  Toutes les langues (450)
5 sur 5
Despite numerous attempts I just could not get through this novel. I am tempted to see the movie to see what I missed. I suspect that the obstacle was the precious nature of the prose, which unfortunately never convinced me of its reality. ( )
  Becky444 | Feb 8, 2012 |
J'ai eu beaucoup de mal à me laisser emporter ce roman en grande partie, je crois, à cause de la qualité relativement médiocre de la traduction. La langue, et par conséquent le récit, m'a paru boiteuse, voire laborieuse. L'enfant ne m'a pas paru convaincant; les personnages, sans nom pour la plupart, évasifs; le dénouement improbable et même décevant. Par contre, on se laisse prendre par la quête d'Oscar, par les personnages qu'il rencontre, par sa découverte du monde et sa tentative de le comprendre. La fin aussi est belle : à la fois sereine, optimiste et mélancolique. C'est définitivement un livre qui mérite un coup d'œil non seulement pour son thème, mais aussi ses images et sa structure. ( )
  Cecilturtle | May 21, 2011 |
J'ai été époustouflée et j'ai TOUT aimé; l'adorable narrateur, l'humour, l'originalité du style et de l'écriture, et cette belle histoire de famille sur trois générations, une étrange quête dans NY qui seule, permettra à Oskar de surmonter sa culpabilité.
Très beau, très émouvant.
  lenasouslefiguier | May 2, 2007 |
Très touchant.
Un bon moment passé avec Oskar, personnage attachant au possible.
Un travail formel qui m'a moins convaincue que le fil de l'histoire. ( )
  Zuzka | Apr 5, 2007 |
À neuf ans, Oskar Schell trouve extrêmement difficile de faire certaines choses, prendre une douche, ou l’ascenseur. Les ponts suspendus, les germes, les avions, les feus d’artifice, mais aussi les échafaudages, les plaques d’égout, les sacs sans propriétaire, les chaussures, les gens à moustache, la fumée, les nœuds, les gratte-ciel et les turbans provoquent en lui une véritable panique. Lorsqu’il trouve une clé dans le vase du dressing de son père un an après la mort de ce dernier dans les attentats du 11-Septembre, Oskar se met en tête de découvrir la serrure à laquelle elle correspond ainsi que la signification du mot « Black » écrit au dos d’une enveloppe. Va-t-il enfin résoudre le mystère de la disparition de son père ? Il décide de rencontrer toutes les personnes qui s’appellent Black à New York, soit deux cent seize foyers. Sa quête lui révélera l’histoire de sa famille… ( )
  Iliana | Mar 22, 2007 |
5 sur 5
The bigger problem is that Foer never lets his character wander off without an errand.

In fact, there is hardly a line in this book that has not been written for the purpose of eliciting a particular emotion from the reader. The novel is a tearjerker. ...The skepticism and satire that marked the best parts of Everything Is Illuminated are nowhere in evidence here.
ajouté par jburlinson | modifierNew York Review of Books, Keith Gessen (payer le site) (Sep 25, 2005)
 
The search for the lock that fits a mysterious key dovetails with related and parallel quests in this (literally) beautifully designed second novel from the gifted young author (Everything Is Illuminated, 2002). The searcher is nine-year-old Oskar Schell, an inventive prodigy who (albeit modeled on the protagonist of Grass's The Tin Drum) employs his considerable intellect with refreshing originality in the aftermath of his father Thomas's death following the bombing of the World Trade Center. That key, unidentified except for the word "black" on the envelope containing it, impels Oskar to seek out every New Yorker bearing the surname Black, involving him with a reclusive centenarian former war correspondent, and eventually the nameless elderly recluse who rents a room in his paternal grandma's nearby apartment. Meanwhile, unmailed letters from a likewise unidentified "Thomas" reveal their author's loneliness and guilt, while stretching backward to wartime Germany and a horrific precursor of the 9/11 atrocity: the firebombing of Dresden. In a riveting narrative animated both by Oskar's ingenuous assumption of adult responsibility and understanding (interestingly, he's "playing Yorick" in a school production of Hamlet) and the letter-writer's meaningful silences, Foer sprinkles his tricky text with interpolated illustrations that render both the objects of Oskar's many interests and the memories of a survivor who has forsworn speech, determined to avoid the pain of loving too deeply. The story climaxes as Oskar discovers what the key fits, and also the meaning of his life (all our lives, actually), in a long-awaited letter from astrophysicist Stephen Hawking. Much more is revealed as this brilliant fiction works thrilling variations on, and consolations for, its plangent message: that "in the end, everyone loses everyone." Yes, but look what Foer has found. Film rights to Scott Rudin in conjunction with Warner Bros. and Paramount; author tour.
ajouté par cmwilson101 | modifierKirkus Reviews
 

» Ajouter d'autres auteur(e)s (15 possibles)

Nom de l'auteur(e)RôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Jonathan Safran Foerauteur(e) principal(e)toutes les éditionscalculé
Baardman, GerdaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Bocchiola, MassimoTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Caruso, BarbaraNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Ferrone, RichardNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Nilsson, Hans-JacobTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Stheeman, TjadineTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Woodman, JeffNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Lieux importants
Évènements importants
Films connexes
Prix et distinctions
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Épigraphe
Dédicace
Pour
NICOLE,
mon idée du beau
Premiers mots
Pourquoi pas une bouilloire?
Citations
I wondered for the first time in my life, if life was worth all the work it took to live. What exactly made it worth it?

So many people enter and leave your life! Hundreds of thousands of people! You have to keep the door open so they can come in! But it also means you have to let them go!
Shyness is when you turn your head away from something you want. Shame is when you turn your head away from something you do not want.
Time was passing like a hand waving from a train I wanted to be on.
Derniers mots
Notice de désambigüisation
Directeur(-trice)(s) de publication
Courtes éloges de critiques
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Langue d'origine
Informations provenant du Partage des connaissances néerlandais. Modifiez pour passer à votre langue.
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais (1)

Nine-year-old Oskar Schell is a precocious Francophile who idolizes Stephen Hawking and plays the tambourine extremely well. He's also a boy struggling to come to terms with his father's death in the World Trade Center attacks. As he searches New York City for the lock that fits a mysterious key he left behind, Oskar discovers much more than he could have imagined.

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Genres

Classification décimale de Melvil (CDD)

813.6 — Literature American and Canadian American fiction 21st Century

Classification de la Bibliothèque du Congrès

Évaluation

Moyenne: (4.08)
0.5 14
1 59
1.5 15
2 183
2.5 48
3 656
3.5 206
4 1500
4.5 217
5 1708

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 162,246,390 livres! | Barre supérieure: Toujours visible