AccueilGroupesDiscussionsExplorerTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Les cendres d'Angela (1996)

par Frank McCourt, Frank McCourt

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

Séries: Frank McCourt’s memoirs (1)

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneMentions
20,215321156 (4)383
"When I look back on my childhood I wonder how I managed to survive at all. It was, of course, a miserable childhood: the happy childhood is hardly worth your while. Worse than the ordinary miserable childhood is the miserable Irish childhood, and worse yet is the miserable Irish Catholic childhood." So begins the luminous memoir of Frank McCourt, born in Depression-era Brooklyn to recent Irish immigrants and raised in the slums of Limerick, Ireland. Frank's mother, Angela, has no money to feed the children since Frank's father, Malachy, rarely works, and when he does he drinks his wages. Yet Malachy -- exasperating, irresponsible and beguiling -- does nurture in Frank an appetite for the one thing he can provide: a story. Frank lives for his father's tales of Cuchulain, who saved Ireland, and of the Angel on the Seventh Step, who brings his mother babies. Perhaps it is story that accounts for Frank's survival. Wearing rags for diapers, begging a pig's head for Christmas dinner and gathering coal from the roadside to light a fire, Frank endures poverty, near-starvation and the casual cruelty of relatives and neighbors -- yet lives to tell his tale with eloquence, exuberance and remarkable forgiveness. Angela's Ashes, imbued on every page with Frank McCourt's astounding humor and compassion, is a glorious book that bears all the marks of a classic.… (plus d'informations)
  1. 70
    Le château de verre par Jeannette Walls (cataylor)
  2. 52
    Teacher Man par Frank McCourt (Joles)
    Joles: Written in the same style as Angela's Ashes, this deals with Frank's teaching in New York.
  3. 20
    The Hiding Place par Trezza Azzopardi (Nickelini)
    Nickelini: The Hiding Place is often compared to Angela's Ashes. The settings and subject matter are indeed very similar; however, McCourt's book has a lot of humour written between the depressing bits. And the Hiding Place is more creative and literary. Two very different approaches to poverty in the British Isles.… (plus d'informations)
  4. 53
    Le journal d'Anne Frank Le journal d'Anne Frank (Version abrégée française de la version complétée scientifique néerlandaise de 19 86) par Anne Frank (Headinherbooks_27)
  5. 20
    L'étoile des mers : Adieu à la vieille Irlande par Joseph O'Connor (raton-liseur)
    raton-liseur: L’Etoile des mers est un roman, il décrit l’Irlande rurale, les luttes politiques du XIXème siècle. Mais ce ne sont pas ses seules différences avec les Cendres d’Angela. C’est aussi et surtout un régal de lecture, tant par sa trame que son écriture et par son intérêt historique.… (plus d'informations)
  6. 20
    Mille Soleils Splendides par Khaled Hosseini (readerbabe1984)
  7. 20
    La vie devant soi par Romain Gary (olyvia)
    olyvia: Un reel bijoux de tendresse et d'emotion , a ne pas rater pour ceux qui ont aimé les cendres d'angela .
  8. 10
    Les Raisins de la colère par John Steinbeck (caflores)
  9. 10
    Annawadi par Katherine Boo (TomWaitsTables)
  10. 00
    Portrait de l'artiste en jeune homme par James Joyce (KayCliff)
  11. 00
    Les aventures de Rémi par Hector Malot (Cecrow)
  12. 11
    The Dark par John McGahern (Nickelini)
    Nickelini: Both stories are about young men growing up in poverty in Ireland.
  13. 00
    The Invisible Wall: A Love Story That Broke Barriers par Harry Bernstein (RoxieF)
  14. 00
    La perte et le fracas par Alistair MacLeod (dpf2102)
    dpf2102: Similar stories of childhood loss.
  15. 00
    L'Enfant de Dublin par Peter Sheridan (Fliss88)
  16. 01
    All Over but the Shoutin' par Rick Bragg (BookshelfMonstrosity)
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Actuellement, il n'y a pas de discussions au sujet de ce livre.

» Voir aussi les 383 mentions

Anglais (292)  Espagnol (8)  Italien (6)  Néerlandais (4)  Français (2)  Allemand (2)  Catalan (2)  Finnois (2)  Estonien (1)  Suédois (1)  Toutes les langues (320)
2 sur 2
Les souvenirs d’une enfance irlandaise pauvre au début du XXème siècle à Limerick, une ville industrielle sur le déclin. Ce livre a connu un grand succès et a même été adapté au cinéma. Pourtant, il m’a laissée de marbre. Si ce n’était pas le seul livre que j’ai sous la main, sans librairie à plusieurs centaines de kilomètres à la ronde, je crois bien que je l’aurais laissé de côté…
Le style est factuel, très sec, probablement à dessein, pour créer une distance pour faire pleurer dans les chaumières tout en se donnant un air de « je ne veux surtout pas me plaindre »… Cette litanie de souvenirs (dont certains sont probablement reconstitués, se souvient-on si bien de ses quatre ans, même miséreux ?) juxtaposés par ordre chronologique et souvent répétitifs, sans créer ce que les sociologues appellent un récit de vie m’a laissée indifférente, je n’ai pas pu éprouver une seule once d’empathie pour les personnages.
Alors bien sûr, on voit à l’œuvre la cruauté des mieux nantis (l’épisode de la pelure de pomme est particulièrement ignoble je trouve), la facilité de l’alcool, la perte de l’estime de soi (mais heureusement, il y a toujours plus mal loti, toujours la possibilité d’une humiliation supplémentaire) mais j’ai de loin préféré L’Etoile des mers de Joseph O’Connor. Certes, c’est un roman et c’est plutôt l’Irlande rurale du XIXème siècle qui y est décrite, pas tout à fait le même contexte (on est en plein cœur de la Grande Famine ; les Pâques sanglantes et la partition de l’Irlande ne sont pas encore passées par là), mais L’Etoile des mers a été un régal de lecture, tant par son écriture et sa trame que par ce que j’y ai appris.
1 voter raton-liseur | Mar 29, 2012 |
Souvenirs d'une enfance difficile en Irlande; poignant et bien raconté ( )
  Cecilturtle | May 22, 2006 |
2 sur 2
A spunky, bittersweet memoir.
ajouté par Shortride | modifierTime, John Elson (Sep 23, 1996)
 
Frank McCourt waited more than four decades to tell the story of his childhood, and it's been well worth the wait. With ''Angela's Ashes,'' he has [written] a book that redeems the pain of his early years with wit and compassion and grace. He has written a book that stands with ''The Liars Club'' by Mary Karr and Andre Aciman's ''Out of Egypt'' as a classic modern memoir.
 
For the most part, [McCourt's] style is that of an Irish-American raconteur, honorably voluble and engaging. He is aware of his charm but doesn't disgracefully linger upon it. Induced by potent circumstances, he has told his story, and memorable it is.
 
This memoir is an instant classic of the genre -- all the more remarkable for being the 66-year-old McCourt's first book.
 

» Ajouter d'autres auteur(e)s (42 possibles)

Nom de l'auteur(e)RôleType d'auteurŒuvre ?Statut
McCourt, Frankauteur(e) principal(e)toutes les éditionsconfirmé
McCourt, Frankauteur principaltoutes les éditionsconfirmé
Jonkheer, ChristienTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Risvik, KariTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Risvik, KjellTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Rowohlt, HarryTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Wissen, Driek vanTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Lieux importants
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Évènements importants
Films connexes
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Prix et distinctions
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Épigraphe
Dédicace
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
This book is dedicated to my brothers,
Malachy, Michael, Alphonsus.
I learn from you, I admire you and I love you.
Premiers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
My father and mother should have stayed in New York where they met and married and where I was born.
Citations
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Shakespeare is like mashed potatoes, you can never get enough of him.
When I look back on my childhood I wonder how I survived it all. It was, of course, a miserable childhood: the happy childhood is hardly worth your while. Worse than the ordinary miserable childhood is the miserable Irish childhood, and worse yet is the miserable Irish Catholic childhood.
Derniers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Notice de désambigüisation
Directeur(-trice)(s) de publication
Courtes éloges de critiques
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Langue d'origine
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais (3)

"When I look back on my childhood I wonder how I managed to survive at all. It was, of course, a miserable childhood: the happy childhood is hardly worth your while. Worse than the ordinary miserable childhood is the miserable Irish childhood, and worse yet is the miserable Irish Catholic childhood." So begins the luminous memoir of Frank McCourt, born in Depression-era Brooklyn to recent Irish immigrants and raised in the slums of Limerick, Ireland. Frank's mother, Angela, has no money to feed the children since Frank's father, Malachy, rarely works, and when he does he drinks his wages. Yet Malachy -- exasperating, irresponsible and beguiling -- does nurture in Frank an appetite for the one thing he can provide: a story. Frank lives for his father's tales of Cuchulain, who saved Ireland, and of the Angel on the Seventh Step, who brings his mother babies. Perhaps it is story that accounts for Frank's survival. Wearing rags for diapers, begging a pig's head for Christmas dinner and gathering coal from the roadside to light a fire, Frank endures poverty, near-starvation and the casual cruelty of relatives and neighbors -- yet lives to tell his tale with eloquence, exuberance and remarkable forgiveness. Angela's Ashes, imbued on every page with Frank McCourt's astounding humor and compassion, is a glorious book that bears all the marks of a classic.

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (4)
0.5 7
1 75
1.5 16
2 222
2.5 53
3 917
3.5 219
4 1912
4.5 218
5 1711

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 166,263,936 livres! | Barre supérieure: Toujours visible