AccueilGroupesDiscussionsPlusTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Un cantique pour Leibowitz (1960)

par Walter M. Miller, Jr.

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

Séries: Leibowitz (1)

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneDiscussions / Mentions
11,344303547 (3.94)4 / 509
"Dans le désert de l'Utah, parmi les vestiges d'une civilisation disparue, frère Francis de l'ordre albertien de Leibowitz a fait une miraculeuse découverte : d'inestimables reliques du martyr Isaac Leibowitz lui-même, qui jadis avait organisé la sauvegarde des dernières miettes du savoir balayé par le Grand Déluge des Flammes. C'est une lueur d'espoir en cet âge de ténèbres et d'ignorance, le signe tant attendu d'une nouvelle Renaissance. Mais l'humanité a-t-elle tiré les leçons d'un cataclysme qui l'a laissée exsangue, défigurée par le feu nucléaire ? Saura-t-elle enfin se préserver des apprentis sorciers ? Car l'Histoire, bientôt, menace de se répéter..." [Source : 4e de couv.]… (plus d'informations)
  1. 275
    Fahrenheit 451 par Ray Bradbury (goodiegoodie, kristenn)
  2. 151
    Anathem par Neal Stephenson (vnovak, szarka)
  3. 154
    Le Meilleur des mondes par Aldous Huxley (PandorasRequiem)
  4. 80
    La Terre demeure par George R. Stewart (psybre)
  5. 124
    Fondation par Isaac Asimov (yokai)
  6. 60
    Enig Marcheur par Russell Hoban (amberwitch)
  7. 61
    Le berceau du chat par Kurt Vonnegut (aces)
  8. 83
    Oryx and Crake par Margaret Atwood (goodiegoodie)
  9. 117
    La Route par Cormac McCarthy (SqueakyChu, skroz, goodiegoodie)
  10. 30
    Le passage par Justin Cronin (StefanY)
  11. 20
    Walter M. Miller, Jr.: A Reference Guide to His Fiction and His Life par William H. Roberson (Birlinn)
  12. 20
    Black par Ted Dekker (cf66)
  13. 20
    L'amour parmi les ruines par Walker Percy (agyapw)
  14. 20
    The Pasho (novelette) par Paolo Bacigalupi (aulsmith)
    aulsmith: Bacigalupi presents another scholar in a post-apocalypse.
  15. 20
    Wastelands: Stories of the Apocalypse par John Joseph Adams (goodiegoodie)
  16. 10
    The Long Tomorrow par Leigh Brackett (LamontCranston)
  17. 10
    L'été-machine par John Crowley (Rosenort)
    Rosenort: Post-Apocalyptic set much after the actual event.
  18. 10
    Glorificemus: A Study of the Fiction of Walter M. Miller, Jr. par Rose Secrest (Birlinn)
  19. 10
    The Enemy Papers par Barry B. Longyear (RyderAuthorResources)
    RyderAuthorResources: There are many similarities: both consist of three related novellas that tell one book-spanning story; both deal with the "problem" of peace; both are filled with compassionate insight; and both have made me cry more than once.
  20. 10
    The Book of Thomas: Heaven par Robert Boyczuk (ShelfMonkey)

(voir toutes les recommandations de 31)

1960s (9)
1950s (145)
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

» Voir aussi les 509 mentions

Anglais (295)  Français (3)  Espagnol (2)  Italien (1)  Hébreu (1)  Finnois (1)  Toutes les langues (303)
3 sur 3
Une bombe ! Qui surpasse à mes yeux les prix Hugo précédents (même Fahrenheit 451 de Bradbury et Starship troopers de Heinlein)*.

Une ambiance post-apocalyptique qui relève du croisement entre Le nom de la rose (le film, j'ai pas encore lu le bouquin) et Mad Max.

Contexte : l'apocalypse nucléaire a eu lieu il y a belle lurette, la Terre est ravagée et les hommes ont sombré dans un âge des ténèbres rendu possible par la purge des lettrés, politiques et savants qui a eu lieu peu après le déluge du feu. Malgré ça, un ordre monastique créé anciennement par un technicien cherche à protéger toute trace du passé.

Le récit se déroule en 3 temps séparés chacun par plusieurs siècles, je préfère préserver le plaisir de votre lecture en n'abordant pas le détail des 2 dernières parties mis à par le fait que les 3 parties se déroulent dans le même monastère. Dans la première partie, nous assistons à la découverte d'un abri antiatomique par un jeune moine de bonne intention mais "assez naïf" (je verse dans l'euphémisme), c'est un plaisir de lire cette redécouverte de l'ancienne culture et toutes les interprétations des protagonistes sur chaque bout de papier qu'ils trouvent. Les gamers y trouveront une des probables inspirations de l'univers de Fallout avec tout son second degré.

J'ai personnellement adoré le style emprunt de détails, chaque personnage est habilement dépeint, l'ambiance habillement posée : d'abord comique, le récit vire à la tragédie en passant par l'amertume. Je ne suis pas assez bigot pour juger de l'authenticité des propos religieux (la plupart du temps en latin) qui ponctuent le texte que soit dans la forme ou dans le fond. Ceci dit, même si les propos sont hérétiques, ça ne gâche rien, un chapitre de plus dans cette veine et je me convertissais :)* Je dois modérer mes propos, je n'ai pas encore lu tous les Hugo précédents (il me manque Blish, Clifton et la nouvelle de Asimov) ( )
  Chassegnouf | Jan 4, 2014 |
Roman jalon de la littérature post-apocalyptique, ce livre m'a laissé une impression bizarre. Sur la forme, ça m'a plus : on voit comment l'abbaye de Saint Leibowitz passe 3 âges après une guerre atomique qui a laissé la Terre et l'humanité exsangues, j'aime bien ces constructions progressives et qui là passent du post-apocalyptique au pré-apocalyptique ! Sur le fond, hormis le style un peu tarabiscoté un peu caractéristique à mon avis de cette période, on voit très nettement le conflit scientifico-religieux que l'auteur essaie de régler comme nous le confirme le quatrième de couverture. Alors c'est très bien fait, la réflexion est brillante, parfois captivante mais des fois tellement poussée qu'elle m'a laissé aussi sur le bord de la route. Un peu plus de détachement m'aurait permis de rentrer dans ce roman du début à la fin, mais j'ai aimé quoi qu'il en soit. ( )
  FoM | Jun 9, 2010 |
Ce roman traite de l'élévation de l'Homme par la technologie et de sa chute en un cycle sans fin. C'est une déclinaison S.F. de maximes comme « L'Histoire est un éternel recommencement », « L'Homme est un loup pour l'Homme » ou encore « Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ». Le roman se déroule sur plusieurs générations un peu à la manière de Fondation. Cette technique, si elle permet d'illustrer efficacement le propos, nuit à l'intérêt du roman car il est plus difficile de s'attacher à l'histoire lorsqu'elle ne propose pas de personnages principaux (le roman contient malgré tout plusieurs éléments récurrents). La religion et son rôle dans la société est l'un des thèmes central du roman. Ce roman est donc riche d'enseignements mais aurait pu être plus prenant, plus attachant. ( )
  yokai | May 10, 2009 |
3 sur 3
aucune critique | ajouter une critique

» Ajouter d'autres auteur(e)s (73 possibles)

Nom de l'auteurRôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Miller, Walter M., Jr.auteur principaltoutes les éditionsconfirmé
Feck, LouArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Jones, PeterArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Marosz, JonathanNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Picacio, JohnArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Rambelli, RobertaTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Russell, Mary DoriaIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Serrano, ErvinConcepteur de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Viskupic, GaryArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Weiner, TomNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Lieux importants
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Évènements importants
Films connexes
Prix et distinctions
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Épigraphe
Dédicace
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
a dedication is only
a scratch where it itches—
for ANNE, then
in whose bosom RACHEL lies
muselike
guiding my clumsy song
and giggling between the lines
—with blessings, Lass
W
Premiers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Brother Francis Gerard of Utah might never have discovered the blessed documents, had it not been for the pilgrim with girded loins who appeared during that young novice's Lenten fast in the desert.
Citations
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
There were spaceships again in that century, and the ships were manned by fuzzy impossibilities that walked on two legs and sprouted tufts of hair in unlikely anatomical regions. They were a garrulous kind. They belonged to a race quite capable of admiring its own image in a mirror, and equally capable of cutting its own throat before the alter of some tribal god, such as the deity of Daily Shaving. It was a species which often considered itself to be, basically, a race of divinely inspired tool makers; any intelligent entity from Arcturus would instantly have perceived them to be, basically, a race of impassioned after-dinner speechmakers.
“The closer men came to perfecting for themselves a paradise, the more impatient they seemed to become with it, and with themselves as well. They made a garden of pleasure, and became progressively more miserable with it as it grew into richness and power and beauty; for then, perhaps, it was easier for them to see that something was missing in the garden, some tree or shrub that would not grow. When the world was in darkness and wretchedness, it could believe in perfection and yearn for it. But when the world became bright with reason and riches, it began to sense the narrowness of the needle’s eye, and that rankled for a world no longer willing to believe or yearn. Well, they were going to destroy it again, were they-this garden Earth, civilized and knowing, to be torn apart again that Man might hope again in wretched darkness.” (page 285)
Brother Francis was copying only the body of the text onto new parchment, leaving spaces for the splendid capitals and margins as wide as the text lines. Other craftsmen would fill in riots of colour around his simply inked copy and would construct the pictorial capitals.
Brother Francis found the finest available lambskin and spent several weeks of his spare time at curing it and stretching it and stoning it to a perfect surface, which he eventually bleached to a snowy whiteness.
Derniers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
(Cliquez pour voir. Attention : peut vendre la mèche.)
Notice de désambigüisation
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Miller published a short story in 1955 with this title. Please do not combine the novel with the short story.
Directeur de publication
Courtes éloges de critiques
Langue d'origine
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais

Aucun

"Dans le désert de l'Utah, parmi les vestiges d'une civilisation disparue, frère Francis de l'ordre albertien de Leibowitz a fait une miraculeuse découverte : d'inestimables reliques du martyr Isaac Leibowitz lui-même, qui jadis avait organisé la sauvegarde des dernières miettes du savoir balayé par le Grand Déluge des Flammes. C'est une lueur d'espoir en cet âge de ténèbres et d'ignorance, le signe tant attendu d'une nouvelle Renaissance. Mais l'humanité a-t-elle tiré les leçons d'un cataclysme qui l'a laissée exsangue, défigurée par le feu nucléaire ? Saura-t-elle enfin se préserver des apprentis sorciers ? Car l'Histoire, bientôt, menace de se répéter..." [Source : 4e de couv.]

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (3.94)
0.5 1
1 51
1.5 10
2 162
2.5 41
3 539
3.5 130
4 1012
4.5 142
5 917

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 195,080,228 livres! | Barre supérieure: Toujours visible