AccueilGroupesDiscussionsExplorerTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Marvel 1602 (2004)

par Neil Gaiman, Richard Isanove (Digital Painting), Andy Kubert (Illustrateur)

Autres auteurs: Todd Klein (Letterer)

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

Séries: Marvel 1602 Universe (Marvel 1602 1-8), Marvel 1602 (1-8)

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneMentions
3,155903,310 (3.89)50
1602, England. Her majesty's premier spy, Sir Nicholas Fury, fends off an assassination attempt on the Queen by winged warriors rumored to be in service to a mad despot named Doom. News is spreading of "witchbreed" sightings and at the center of the rising chaos is Virginia Dare, a young girl newly arrived from the New World, guarded by a towering Indian warrior. Can Fury and his allies find a connection to these unusual happenings before the whole world ends?… (plus d'informations)
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Actuellement, il n'y a pas de discussions au sujet de ce livre.

» Voir aussi les 50 mentions

Anglais (83)  Français (3)  Danois (2)  Allemand (1)  Italien (1)  Toutes les langues (90)
3 sur 3
Lorsqu'un très grand scénariste BD rencontre un dessinateur talentueux, le résultat est forcément à la hauteur. Il l'est d'autant plus lorsque le projet est ambitieux. Il consiste à se projeter en 1602 à l'époque où les premiers colons s'installèrent sur le sol américain. Même si c'est un élément important, le coeur de l'histoire ne se trouve pas là mais de l'autre côté de l'Atlantique, en plein coeur du centre névralgique du monde d'alors : L'Angleterre. Le pays est en proie à des phénomènes météorologiques inquiétants qui alourdissent un climat déjà tendu par d'âpres luttes de pouvoir. Il se pourrait même que le trésor des templiers joue un rôle dans cette histoire.

Oui bon, il est vrai que des histoires comme celle-ci, il en existe des tonnes. C'est lorsque l'on s'intéresse au casting qu'elle prend toute sa dimension: Nick Fury, Peter Parker (Spider-Man), Stephen Strange, Captain America, Matthew Murdoch (Daredevil), le Professeur Xavier et ses X-Men, le Docteur Fatalis, la Veuve Noire, Magnéto et ses enfants (Vif-Argent et la Sorcière Rouge), les Quatre Fantastiques et Thor — j'espère n'avoir oublié personne, je ne voudrais pas froisser tout ce beau monde.

Neil Gaiman n'est pas le premier venu, sa connaissance des comics et des mythes lui a permis de tirer partie de la richesse des personnages et de leur univers pour l'exploiter à merveille dans le monde de 1602. Ainsi nous retrouverons le combat entre les hommes et les mutants — c'est l'un des thèmes récurrents de l'univers Marvel — matérialisé ici par la sainte inquisition et cristallisée par la rivalité entre Xavier et Magnéto. Ne vous inquiétez pas il y a aussi de l'action et du suspense mais il est vrai que c'est la virtuosité du scénario qui frappe le plus.

Les dessins sont vraiment magnifiques et le dessinateur a un souci du détail hallucinant, une finesse dans le trait, bref du travail de très grande qualité dans un style mainstream de très haute volée. Le seul choix surprenant concerne la mise en couleur qui use et abuse d'un effet de balayage — je ne sais pas comment le caractériser autrement. Il produit un effet original mais, à mon avis, les dessins n'avaient pas besoin de cet artifice qui a plutôt tendance à les desservir.

Si je vous conseille sans la moindre hésitation la série originale (maxi série) de Neil Gaiman, je n'ai pas le même avis sur la suite que j'ai trouvé une classe en dessous — il faut dire que le binôme scénariste / dessinateur n'est plus le même. http://www.aubonroman.com/2012/11/1602-par-neil-gaiman-andy-kubert.html ( )
  yokai | Nov 19, 2012 |
Une excellente série où l'on retrouve tous nos héros Marvel dans une autre époque, celle de la fin du règne d'Elizabeth. Plus ou moins proche de leur double du 20ème siècle, plus ou moins dissimulés, c'est un vrai plaisir de jouer à les reconnaitre.
Un scénario original qui évite les poncifs du genre et un graphisme très plaisant font de cette série un bon moment de lecture. ( )
  Alambrine | Apr 11, 2011 |
Alors que le règne d'Elisabeth, première du nom, touche à sa fin, des évènements climatiques sans précédents touchants l'Europe entière font comprendre aux populations que la fin du monde approche, de plus, des personnes avec des capacités extraordinaires (sorcellerie ?) font leur apparition.

Le grand inquisiteur les persécute et les traque afin de les mettre au bûcher, convaincu qu'ils ont pactisés avec le malin. Le médecin et astrologue de la reine Élisabeth, Stephen Strange (aka Dr. Strange), découvre que Virginia, la première jeune colon née en Amérique* et récemment arrivée en Europe en compagnie de son serviteur indien (Captain America), dispose de pouvoirs métamorphiques. Il soupçonne la jeune femme d'être liée d'une manière ou d'une autre aux étranges conditions climatiques, il va également découvrir que les gens qui ont ces aptitudes sont apparus quatre siècles trop tôt et va tenter de revenir à une situation normal en les renvoyant dans leur temps…

Une idée vraiment original que d'extraire des super héros (et pas n'importe lesquels, Nick Fury, Spider Man, Captain America en indien ce qui du coup donne un sens complètement différent à son nom, Daredevil, Magneto etc… ) de leur époque et de les placer dans un contexte historique radicalement différent (le début de la colonisation des Amériques). Mais pourtant il manque quelque chose pour en faire un classique mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus. Cela dit, l'histoire reste prenante et se laisse lire sans provoquer l'ennui.

Les dessins sont vraiment bien et on reconnait assez facilement les personnages malgré le fait qu'ils ne revêtent jamais leur costume habituel car ils sont habillés à la mode du 18ème siècle. ( )
  ChuckMaurice | Apr 6, 2011 |
3 sur 3
aucune critique | ajouter une critique

» Ajouter d'autres auteur(e)s (13 possibles)

Nom de l'auteur(e)RôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Gaiman, Neilauteur(e) principal(e)toutes les éditionsconfirmé
Isanove, RichardDigital Paintingauteur principaltoutes les éditionsconfirmé
Kubert, AndyIllustrateurauteur principaltoutes les éditionsconfirmé
Klein, ToddLettererauteur secondairetoutes les éditionsconfirmé
McKowen, ScottArtiste de la couvertureauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Sanderson, PeterIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Lieux importants
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Évènements importants
Films connexes
Prix et distinctions
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Épigraphe
Dédicace
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
For Stan Lee and Jack Kirby and Steve Ditko, with infinite admiration. For Jonathan and Lenny, comics fiends. And, of course, to Todd, for making it necessary. (Neil Gaiman)
For Stan Lee, Jack Kirby and Steve Ditko... for giving us the characters with the stamina of time, that we could take them back in time. For Neil Gaiman and Joe Quesada... for having faith in me. And for my father, Joe Kubert... for showing me how. (Andy Kubert)
For Catherine. For Florian, Sophie, Quentin and Mathieu. (Richard Isanove)
To Neil, for keeping me in mind. (Todd Klein)
To Marge, who first put pencil and paper into my chubby little hands. Many thinks. (Scott McKowen)
Premiers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
-1602- March. Hampton Court. England.
Citations
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Well, if you put it like that, Ms. Strange, I guess she's not.
Derniers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Notice de désambigüisation
Directeur(-trice)(s) de publication
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Courtes éloges de critiques
Langue d'origine
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais (1)

1602, England. Her majesty's premier spy, Sir Nicholas Fury, fends off an assassination attempt on the Queen by winged warriors rumored to be in service to a mad despot named Doom. News is spreading of "witchbreed" sightings and at the center of the rising chaos is Virginia Dare, a young girl newly arrived from the New World, guarded by a towering Indian warrior. Can Fury and his allies find a connection to these unusual happenings before the whole world ends?

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (3.89)
0.5
1 9
1.5 2
2 36
2.5 4
3 217
3.5 57
4 355
4.5 39
5 228

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 165,938,782 livres! | Barre supérieure: Toujours visible