AccueilGroupesDiscussionsExplorerTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Pères et fils (1862)

par Ivan Turgenev

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneDiscussions / Mentions
7,570115909 (3.86)1 / 340
Introduction by John Bayley; Translation by Avril Pyman
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Anglais (104)  Français (3)  Néerlandais (3)  Espagnol (2)  Portugais (1)  Danois (1)  Turc (1)  Toutes les langues (115)
3 sur 3
> Par Flora (EdiLivre.com) : A la découverte de la littérature russe
22 avr. 2017 ... Père et fils aborde le thème d'un choc générationnel entre des parents et leurs enfants nihilistes et révoltés. Le jeune Bazarov est un jeune nihiliste convaincu. C'est d'ailleurs Tourgueniev qui est à l'origine de ce terme qui désigne une position morale selon laquelle on pense que la vie est dénuée de tout sens et de tout but. Les nihilistes n'approuvent aucune contrainte, qu'elle soit morale, religieuse ou politique. Nous vous invitons à découvrir ce roman qui nous présente une nouvelle forme de pensée qui influença beaucoup la Russie.
  Joop-le-philosophe | Dec 9, 2018 |
Je n'aurais pas aimé vivre au XIX° siècle, mais j'aurais bien aimé y mourir, parce que les gens y mouraient toujours à point nommé. À peine leurs plans tordus échoués, ou leur rôle dans l'histoire fini, bam, les voilà raides, ou parti pour un exil doré et splénétique, ce qui est un peu la même chose. Alors qu'aujourd'hui on doit rester quarante ans voire plus dans le monde, à essayer de se donner une contenance en ruminant ses regrets et ces rancunes. Merci bien!

C'est sur cette conclusion un peu paresseuse d'une sortie de scène définitive que s'achève Pères et Fils pour pas moins de plusieurs de ses personnages. Mais avant cela, c'est plus intéressant, un portrait parfois subtil, parfois non, des générations et de leurs difficiles rapports. Le titre est très honnête puisqu'il y a dans cette histoire plusieurs pères et plusieurs fils, et que leurs relations y tiennent une place importante.

Ce qui n'y tient pas une place importante, en revanche, c'est la religion, complètement reléguée à quelques détails d'arrière-plan, des éléments de couleur locale. Même Bazarov, le nihiliste, ne l'attaque pas. Étrange prudence du personnage... ou de l'auteur?

Dixit la traductrice que c'est le premier livre russe à avoir connu un vaste succès à l'étranger. Ce n'est pas incompréhensible. ( )
  Kuiperdolin | Apr 22, 2018 |
Des thèmes passionnants, fondateurs pour la pensée moderne (du moins la mienne), mais un style qui ne suit pas. ( )
  dinabeb | Sep 18, 2009 |
3 sur 3

» Ajouter d'autres auteur(e)s (161 possibles)

Nom de l'auteur(e)RôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Turgenev, Ivanauteur(e) principal(e)toutes les éditionsconfirmé
Beckmann, MatthiasIllustrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Bein, KazimierzTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Bukowsky, ElseTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Bukowsky, ElsePréfaceauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Edmonds, RosemaryTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Freeborn, RichardTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Garnett, ConstanceTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Glad, Alf B.Traducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Guerney, Bernard GuilbertTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Hodge, AlanAvant-proposauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Konkka, JuhaniTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Makanowitzky, Barbara NormanTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Muller, Herbert J.Introductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Nitschke, AnneloreÜbersetzerauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Reavy, GeorgeTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Saalborn, Arn.Traducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Thiergen, PeterPostfaceauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Tolstoy, AlexandraIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Titre original
Titres alternatifs
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Date de première publication
Personnes ou personnages
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Lieux importants
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Évènements importants
Films connexes
Prix et distinctions
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Épigraphe
Dédicace
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Посвящается памяти
Виссариона Григорьевича Белинского
Dedicated to the memory of Vissarion Grigor'evich Belinsky
Premiers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
"Well, Piotr, not in sight yet?" was the question asked on May the 20th, 1859, by a gentleman of a little over forty, in a dusty coat and checked trousers, who came out without his hat on to the low steps of the posting station at S—.
Citations
Informations provenant du Partage des connaissances italien. Modifiez pour passer à votre langue.
1. Il tempo … vola qualche volta come un uccello e qualche volta striscia come un verme, ma l'uomo si sente bene specialmente quando nemmeno si accorge se passi presto o con lentezza.
2. Spesso è utile che nella vita ricompaia la mediocrità: rallenta le corde troppo tese, disperde i fumi della presunzione e dei cedimenti interiori, mostrando la loro stessa banalità.
Derniers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
(Cliquez pour voir. Attention : peut vendre la mèche.)
Notice de désambigüisation
Directeur(-trice)(s) de publication
Courtes éloges de critiques
Langue d'origine
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais (1)

Introduction by John Bayley; Translation by Avril Pyman

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (3.86)
0.5 3
1 8
1.5 4
2 56
2.5 17
3 285
3.5 92
4 505
4.5 81
5 286

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 164,568,381 livres! | Barre supérieure: Toujours visible