AccueilGroupesDiscussionsPlusTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Anatomie de la mélancolie (1621)

par Robert Burton

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneMentions
1,750337,461 (4.29)102
One of the major documents of modern European civilization, Robert Burton's astounding compendium, a survey of melancholy in all its myriad forms, has invited nothing but superlatives since its publication in the seventeenth century. Lewellyn Powys called it "the greatest work of prose of the greatest period of English prose-writing," while the celebrated surgeon William Osler declared it the greatest of medical treatises. And Dr. Johnson, Boswell reports, said it was the only book that he rose early in the morning to read with pleasure. In this surprisingly compact and elegant new edition, Burton's spectacular verbal labyrinth is sure to delight, instruct, and divert today's readers as much as it has those of the past four centuries.… (plus d'informations)
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Actuellement, il n'y a pas de discussions au sujet de ce livre.

» Voir aussi les 102 mentions

Anglais (28)  Italien (2)  Espagnol (2)  Français (1)  Toutes les langues (33)
incomparable, unique ( )
  robertg69 | Dec 22, 2006 |
Robert Burton's The anatomy of melancholy, first completed in 1621, appears to be a medical work, but is described in the Tudor edition of 1927 by Floyd Dell and Paul Jordan-Smith (Tudor Publishing Company, New York) as 'a sort of literary cosmos, an omnium gatherum, a compendium of everything that caught the fancy of the scholar.. . abounding in quaint conceits, excerpts and quotations'. The 52-page index to the 984-page text reflects this anecdotal profusion.
ajouté par KayCliff | modifierThe Indexer, Hazel K. Bell (Aug 6, 1995)
 

» Ajouter d'autres auteur(e)s (24 possibles)

Nom de l'auteur(e)RôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Burton, Robertauteur(e) principal(e)toutes les éditionsconfirmé
Dell, FloydDirecteur de publicationauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Gass, William H.Introductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Jackson, HolbrookIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Jackson, HolbrookDirecteur de publicationauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Jordan-Smith, PaulDirecteur de publicationauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Titre original
Titres alternatifs
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Date de première publication
Personnes ou personnages
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Lieux importants
Évènements importants
Films connexes
Prix et distinctions
Épigraphe
Dédicace
Premiers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Gentle Reader, I presume thou wilt be very inquisitive to know what antic or personate actor this is, that so insolently intrudes upon this common theatre of the world's view, arrogating another man's name; whence he is, why he doth it, and what he hath to say.
Citations
L'art, du moins, nous apprend que l'homme ne se résume pas seulement à J'histoire et qu'il trouve aussi une raison d'être dans l'ordre de la nature. Le grand Pan, pour lui, n'est pas mort. Sa révolte la plus instinctive, en même temps qu'elle affirme la valeur, la dignité commune à tous, revendique obstinément, pour en assouvir sa faim d'unité,' une part intacte du réel dont le nom est la beauté. On peut' refuser toute l'histoire et s'accorder pourtant au monde des étoiles et de la mer. Les révoltés qui veulent ignorer la nature et la beauté se condamnent à exiler de l'histoire qu'ils veulent faire la dignité du travail et de l'être. Tous les grands réformateurs essaient de bâtir dans l'histoire ce que Shakespeare, Cervantes, Molière, Tolstoï ont su créer : un monde toujours prêt à assouvir la faim de liberté et de dignité qui est au coeur de chaque homme. La beauté, sans doute, ne fait pas les révolutions. Mais un jour vient où les révolutions ont besoin d'elle. Sa règle qui conteste le réel en même temps qu'elle lui donne son unité est aussi celle de la révolte. Peut-on, éternellement, refuser l'injustice sans cesser de saluer la nature de l'homme et la beauté du monde? Notre réponse est oui. Cette morale, en même temps insoumise et fidèle, est en tout cas la seule à éclairer le chemin d'une révolution vraiment réaliste. En maintenant la beauté, nous préparons ce jour de renaissance où la civilisation mettra au centre de sa réflexion, loin des principes formels et des valeurs dégradées de l'histoire, cette vertu vivante qui fonde la commune dignité du monde et de l'homme, et que nous avons maintenant à définir en face d'un monde qui l'insulte. p. 344
Derniers mots
Notice de désambigüisation
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Written by Robert Burton as Democritus Junior
Directeur(-trice)(s) de publication
Courtes éloges de critiques
Langue d'origine
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais (5)

One of the major documents of modern European civilization, Robert Burton's astounding compendium, a survey of melancholy in all its myriad forms, has invited nothing but superlatives since its publication in the seventeenth century. Lewellyn Powys called it "the greatest work of prose of the greatest period of English prose-writing," while the celebrated surgeon William Osler declared it the greatest of medical treatises. And Dr. Johnson, Boswell reports, said it was the only book that he rose early in the morning to read with pleasure. In this surprisingly compact and elegant new edition, Burton's spectacular verbal labyrinth is sure to delight, instruct, and divert today's readers as much as it has those of the past four centuries.

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (4.29)
0.5
1 4
1.5
2 6
2.5
3 13
3.5 4
4 37
4.5 7
5 80

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 162,290,414 livres! | Barre supérieure: Toujours visible