AccueilGroupesDiscussionsPlusTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

L'homme qui pleure de rire par Frederic…
Chargement...

L'homme qui pleure de rire (édition 2021)

par Frederic Beigbeder (Auteur)

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneDiscussions
1331,258,516 (3.67)Aucun
Membre:Steph.
Titre:L'homme qui pleure de rire
Auteurs:Frederic Beigbeder (Auteur)
Info:LGF (2021), 312 pages
Collections:Livres lus
Évaluation:****
Mots-clés:Aucun

Détails de l'œuvre

L'homme qui pleure de rire par Frederic Beigbeder

Aucun
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Actuellement, il n'y a pas de discussions au sujet de ce livre.

Une nuit d’errance dans les rues et les lieux festifs parisiens, entre alcool, femmes et drogues, au bout de laquelle Octave Parango devra lire sa chronique hebdomadaire à la Matinale de la radio France Publique. Une autofiction joyeuse, ébouriffée et impertinente qui analyse le rôle du rire dans notre société, l’omniprésence de l’humour et l’obligation de légèreté. Un texte d’une pertinence rafraîchissante. ( )
  Steph. | Aug 28, 2021 |
Pour ce livre au titre smiley, Frédéric rappelle à la rescousse son double publicitaire né avec 99.- Francs, Octave. Et Octave a vieilli et commet la pitrerie de trop qui le démissionne de la radio France Publique.

Un livre un peu geignard, truffé de name-dropping dans lequel le pauvre Octave est victime des autres, de lui, des drogues, des femmes, du temps, de tous, où tout le monde est victime, ou le monde est victime et la société est victime ou la victime est victime, victime, victime…

Car ce n’est pas de la faute à Frédéric si Octave est une brelle et finit toujours par cracher dans la soupe après avoir cassé sa soupière.

Pourtant, c’est un livre plein de talent, drôle et caustique qui tape juste, allègre et décomplexé même s’il finit un peu moisi. ( )
  noid.ch | Oct 24, 2020 |
2 sur 2
aucune critique | ajouter une critique
Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Lieux importants
Évènements importants
Films connexes
Prix et distinctions
Épigraphe
Dédicace
Premiers mots
Citations
Derniers mots
Notice de désambigüisation
Directeur(-trice)(s) de publication
Courtes éloges de critiques
Langue d'origine
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais

Aucun

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (3.67)
0.5
1
1.5
2 1
2.5
3 1
3.5
4 3
4.5
5 1

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 163,499,623 livres! | Barre supérieure: Toujours visible