AccueilGroupesDiscussionsPlusTendances
Avez-vous vérifié SantaThing, la tradition de donation de LibraryThing ?
décliner
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Phantom Thread [2017 film]

par Paul Thomas Anderson (Director / Screenwriter)

Autres auteurs: Brian Gleeson (Actor), Richard Graham (Actor), Vicky Krieps (Actor), Daniel Day Lewis (Actor), Lesley Manville (Actor)1 plus, Gina McKee (Actor)

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneMentions
473412,097 (3.6)1
Set in the glamour of the 1950's post-war London, renowned dressmaker Reynolds Woodcock and his sister Cyril are at the center of British fashion, dressing royalty, movie stars, heiresses, socialites, debutants and dames with the distinct style of The House of Woodcock. Women come and go through Woodcock's life until he comes across a young, strong-willed woman, Alma, who becomes his muse and lover, disrupting his once controlled and fastidious existence.… (plus d'informations)

Aucun.

Aucun
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Actuellement, il n'y a pas de discussions au sujet de ce livre.

» Voir aussi la mention 1

Le film de Paul Thomas Anderson est d'une grande beauté et illustre un cinéma aussi exigeant que le personnage qu'il met en scène. Reynolds, le protagoniste, est un grand couturier classique avec pignon sur rue dans le Londres des années 50. Il ne vit que par et pour son travail dans lequel le seconde sa soeur, "mariée" elle aussi à l'entreprise familiale, et la seule à avoir l'oreille du couturier. Une des premières scènes du film montre un des quelques petits déjeuners auxquels assistera le spectateur. Reynolds, absorbé par ses croquis, sa sœur droite et silencieuse... et une femme qui se consume d'amour pour le grand couturier qui ne lui accorde pas un regard et qui répond, à la quête d'attention de celle-ci, qu'il est incapable de vivre un conflit avant d'avoir avalé son petit déjeuner. La sœur comprend que ce sera une fois de plus à elle de donner congé à cette pauvre femme "qui prend du poids à force d'attendre" celui qu'elle aime et propose qu'on lui offre, en guise de consolation, "the October dress".
Reynolds, en artiste avec les nerfs à fleur de peau, est magnifiquement interprété par Daniel Day Lewis (dans lequel il joue hélas, mille fois hélas, son dernier rôle, si l'on en croit ses déclarations) et d'une élégance à tomber.
Tyrannique et d'une exigence extrême, le grand homme s'enorgueillit d'être un célibataire endurci que le mariage ne prendra jamais dans ses filets. C'est sans compter sa rencontre avec une jeune serveuse, dans une auberge en bord de mer, auprès de laquelle il commande un gargantuesque déjeuner. Il se sent immédiatement attiré par cette jeune personne simple et tranquille, qui lui dit le soir même, au coin du feu, que s'il a l'intention de jouer avec elle à celui qui supportera le plus longtemps le regard de l'autre, il perdra à coup sûr. Tout est déjà dit et plié dans cet art de l'ellipse.
Alma -c'est le nom de cette femme fabuleusement interprétée par une certaine Vicky Krieps qui devrait faire parler d'elle- ne cessera d'essayer d'attirer l'attention de celui qu'elle adore, avec une détermination, une obstination et une obsession inégalées.
Alma forcément, puisqu'elle devient peu à peu l'âme de la maison mais aussi du cœur du célibataire endurci. Un cinéaste n'aura peut-être jamais filmé avec autant de force, de beauté et de subtilité, les rapports de force qui régissent un couple et une histoire d'amour. C'est confondant d'intelligence, de maîtrise et d'élégance, sur fond de robes de haute couture qui se fabriquent, s'essaient et s'exhibent.
La relation d'amour y est peinte comme un vertige, un combat, à la fois poison et remède (Marcel Proust aurait approuvé). On ne sait jamais qui gagnera au sein d'une passion vénéneuse ; le réalisateur laisse judicieusement à penser que l'on gagne probablement à tour de rôle, et que la force n'est pas nécessairement du côté que l'on pourrait croire au départ (en vertu du fameux 'jeu" qu'entretiennent le maître et l'esclave).
Un film magnifique et très exigeant. ( )
  biche1968 | Jan 30, 2019 |
aucune critique | ajouter une critique

» Ajouter d'autres auteur(e)s (6 possibles)

Nom de l'auteur(e)RôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Anderson, Paul ThomasDirector / Screenwriterauteur(e) principal(e)toutes les éditionsconfirmé
Gleeson, BrianActorauteur secondairetoutes les éditionsconfirmé
Graham, RichardActorauteur secondairetoutes les éditionsconfirmé
Krieps, VickyActorauteur secondairetoutes les éditionsconfirmé
Lewis, Daniel DayActorauteur secondairetoutes les éditionsconfirmé
Manville, LesleyActorauteur secondairetoutes les éditionsconfirmé
McKee, GinaActorauteur secondairetoutes les éditionsconfirmé
Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Lieux importants
Évènements importants
Films connexes
Prix et distinctions
Épigraphe
Dédicace
Premiers mots
Citations
Derniers mots
Notice de désambigüisation
Directeur(-trice)(s) de publication
Courtes éloges de critiques
Langue d'origine
DDC/MDS canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais

Aucun

Set in the glamour of the 1950's post-war London, renowned dressmaker Reynolds Woodcock and his sister Cyril are at the center of British fashion, dressing royalty, movie stars, heiresses, socialites, debutants and dames with the distinct style of The House of Woodcock. Women come and go through Woodcock's life until he comes across a young, strong-willed woman, Alma, who becomes his muse and lover, disrupting his once controlled and fastidious existence.

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Vos raccourcis

Couvertures populaires

Évaluation

Moyenne: (3.6)
0.5
1
1.5
2 1
2.5
3
3.5 2
4 1
4.5
5 1

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 152,630,871 livres! | Barre supérieure: Toujours visible