AccueilGroupesDiscussionsPlusTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

The Raw Shark Texts: A Novel par Steven Hall
Chargement...

The Raw Shark Texts: A Novel (édition 2008)

par Steven Hall

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneDiscussions / Mentions
2,4201114,764 (3.72)1 / 131
Eric Sanderson wakes up in a place he doesn't recognise, unable to remember who he is. Attacked by a force he cannot see and confronted with memories he cannot ignore, Eric discovers he is being hunted by a psychic predator, a shark. This creature may exist only in his mind, but it soon starts making some very real appearances in his world.… (plus d'informations)
Membre:juv3nal
Titre:The Raw Shark Texts: A Novel
Auteurs:Steven Hall
Info:Canongate U.S. (2008), Paperback, 448 pages
Collections:Votre bibliothèque
Évaluation:
Mots-clés:Aucun

Détails de l'œuvre

Et Dormir dans l'oubli comme un requin dans l'onde par Steven Hall

Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Anglais (101)  Finnois (3)  Néerlandais (2)  Français (2)  Italien (1)  Allemand (1)  Espagnol (1)  Toutes les langues (111)
2 sur 2
Et Dormir dans l'oubli comme un requin dans l'onde (titre original : The Raw Shark Texts), de Steven Hall
Eric Sanderson se réveille un matin, amnésique. Il reçoit des lettres étranges, qu'il a lui-même écrites avant son amnésie et qui lui expliquent, petit à petit, sa condition. Une sorte de requin métaphysique vivant dans les courants de pensée cherche à dévorer sa mémoire. Suivent des mécanismes de défense.
A partir de là, Eric se lance dans une quête pour trouver un moyen de mettre un terme au problème. Codes secrets, utilisation du texte en image et autres jeux sur le texte lui-même enrichissent l'expérience de lecture (comme dans [House of Leaves] de [[Mark Z. Danielewski]]).
Quant à l'histoire, un mélange qui m'a fait penser à un mix entre Jaws, Matrix et les Goonies ne peut pas me décevoir. Et on peut aussi le citer comme inspi pour le jeu [Nobilis]...

La fin est un poil en queue de poisson. Forcément. ( )
  greuh | Mar 9, 2012 |
Les aventures d'un amnésique, Eric Sanderson, qui cherche à reconstituer son passé, grâce aux lettres et indications qu'il s'était adressés à lui-même.
Cette recherche tourne à la course poursuite lorsqu'un requin conceptuel, un prédateur qui se nourrit des pensées et souvenirs de ses proies, le prend en chasse.

Un bon bouquin, un très bon premier bouquin.
A la base, je ne suis pas du tout fan des histoires d'amnésiques, la ficelle est trop grosse, trop simple. Mais là nous sommes plongés dans un univers vraiment intéressant, dans lequel les mots, les idées, les concepts ont une existence, une vie propre.
Le requin conceptuel existe, réellement dans le texte: il apparait au fil des pages, il surprend le lecteur, il nous fait trembler.
La recherche des souvenirs, de la mémoire perdue, se joue sur plusieurs niveaux: le récit classique, les lettres que Eric s'était laissé, les rêves où il se souvient avant d'oublier au réveil.

Un gros coup de coeur. ( )
  Mr_Inverno | Sep 19, 2009 |
2 sur 2
The Raw Shark Texts manages to reach the loftiest goal of speculative fiction: making its outlandish situations illuminate real human emotion. When the second Sanderson begins to share his previous incarnation's affecting grief over his lost love Clio, the concept of a memory-eating shark takes on additional layers of significance.

Comparisons with The Matrix, Fight Club and Memento have been thrown around, and it's telling that all these action-thrillers were on the big screen. The prose is often self-important and less brilliant than the situations it describes, and many of the story elements dogmatically adhere to Hollywood conventions. But Hall borrows a number of effective techniques from film. A metaphysical book such as this easily could have become dense and inaccessible, but Hall's unrelenting focus on visual storytelling keeps it lucid.

The book fully succeeds in exploring the tenuous hold we have on our sense of self, which is, after all, only "a concept wrapped in skin and chemicals."
ajouté par sduff222 | modifierUSA Today, Eliot Schrefer (Apr 24, 2007)
 
The rest of Hall's ambitiously conceived but irritatingly self-serious novel concerns Sanderson's "Jaws"-like quest to put an end to the shark before it eats him, punctuated by a stock romantic plot and pictorial games that include a flip-book shark attack. Oddly, given all the textual high jinks, Hall's weakness for ending chapters on cliffhangers suggests that his book may actually wish it were a film.
ajouté par sduff222 | modifierThe New Yorker (Apr 9, 2007)
 
Quirky even for metafiction--the novel includes abstract diagrams and flipbooks--Hall's debut can be confusing. But when he hits his stride, particularly during a climactic manversus-shark chase on the high seas, Texts is exhilarating. B+
ajouté par sduff222 | modifierEntertainment Weekly, Karen Leigh (Apr 6, 2007)
 
Though Hall's prose is flabby and the plethora of text-based sight gags don't always work (a 50-page flipbook of a swimming shark, for instance), the end result is a fast-moving cyberpunk mashup of Jaws, Memento and sappy romance that's destined for the big screen.
ajouté par sduff222 | modifierPublishers Weekly (Jan 15, 2007)
 
First things first, stay calm." So reads a cryptic letter early in The Raw Shark Texts, but it's difficult not to get worked up by Steven Hall's dizzying debut novel. Already the object of a bidding war among filmmakers, the book grabs readers with a series of set-ups reminiscent of everything from Jaws to Memento.
ajouté par sduff222 | modifierKirkus Reviews (Jan 15, 2007)
 
Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Lieux importants
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Évènements importants
Films connexes
Prix et distinctions
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Épigraphe
Dédicace
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
For Stanley Hall
1927-1998
A gentleman and a scholar
Premiers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
I was unconscious. I'd stopped breathing.
Citations
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
"Since I've left home on this journey, I've thought a lot about this–how a big part of any life is about the hows and the whys of setting up machinery. It's building systems, devices, motors. Winding up the clockwork of direct debits, configuring newspaper deliveries and anniversaries and photographs and credit card repayments and anecdotes. Starting their engines, setting them in motion and sending them chugging off into the future to do their thing at regular or irregular intervals. When a person leaves or dies or ends, they leave an afterimage; their outline in the devices they've set up around them. The image fades to the winding down of springs, the slow running out of fuel as the machines of a life lived in certain ways in certain places and from certain angles are shut down or seize up or blink off one by one. It takes time. Sometimes, you come across the dusty lights or electrical hum of someone else's machine, maybe a long time after you ever expected to, still running, lonely in the dark. Still doing its thing for the person who started it up long, long after they've gone."
Derniers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
(Cliquez pour voir. Attention : peut vendre la mèche.)
Notice de désambigüisation
Directeur(-trice)(s) de publication
Courtes éloges de critiques
Langue d'origine
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais (3)

Eric Sanderson wakes up in a place he doesn't recognise, unable to remember who he is. Attacked by a force he cannot see and confronted with memories he cannot ignore, Eric discovers he is being hunted by a psychic predator, a shark. This creature may exist only in his mind, but it soon starts making some very real appearances in his world.

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Genres

Classification décimale de Melvil (CDD)

813 — Literature English (North America) American fiction

Classification de la Bibliothèque du Congrès

Évaluation

Moyenne: (3.72)
0.5 8
1 22
1.5 1
2 61
2.5 17
3 125
3.5 60
4 254
4.5 39
5 168

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

Canongate Books

3 éditions de ce livre ont été publiées par Canongate Books.

Éditions: 1841959022, 1847670245, 184767156X

Penguin Australia

Une édition de ce livre a été publiée par Penguin Australia.

» Page d'information de la maison d''édition

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 163,361,630 livres! | Barre supérieure: Toujours visible