AccueilGroupesDiscussionsPlusTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

L'Invention de Hugo Cabret (French Edition) (2007)

par Brian Selznick

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneDiscussions / Mentions
9,973666771 (4.29)1 / 562
When twelve-year-old Hugo, an orphan living and repairing clocks within the walls of a Paris train station in 1931, meets a mysterious toyseller and his goddaughter, his undercover life and his biggest secret are jeopardized.
  1. 60
    Black out par Brian Selznick (Unoriginality)
    Unoriginality: It is the same author with many beautiful illustrations. Hugo is superior in my opinion, but Wonderstruck is still a very good read.
  2. 40
    Là où vont nos pères par Shaun Tan (teelgee)
  3. 20
    La Cité des Livres qui Rêvent: Un roman de Zamonie par Hildegunst Taillemythes par Walter Moers (bookmomo)
    bookmomo: If you like books with (meaningful) illustrations for older readers, you might like this one, too.
  4. 21
    L'énigme Vermeer par Blue Balliett (FFortuna)
  5. 10
    You Can't Take a Balloon into the Metropolitan Museum par Jacqueline Preiss Weitzman (missmaddie)
    missmaddie: Great illustrations tell the story as well as any words!
  6. 10
    Quelques minutes après minuit par Patrick Ness (kaledrina)
  7. 00
    Mystery of the Silent Friends par Robin Gottlieb (infiniteletters)
  8. 00
    The Second Mrs. Gioconda par E. L. Konigsburg (Runa)
  9. 00
    Silent Movie par Avi (raizel)
    raizel: The medium reflecting the message.
  10. 00
    Le Fils de Neptune par Rick Riordan (MField)
  11. 01
    La légende de Despereaux par Kate DiCamillo (zjeszay)
  12. 01
    The Magic Thief par Sarah Prineas (FFortuna)
  13. 01
    The Clockwork Three par Matthew J. Kirby (infiniteletters)
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

» Voir aussi les 562 mentions

Anglais (649)  Italien (3)  Espagnol (3)  Français (3)  Portugais (Portugal) (2)  Allemand (1)  Danois (1)  Catalan (1)  Suédois (1)  Néerlandais (1)  Toutes les langues (665)
3 sur 3
Très bien illustré. Conception originale.
  mbedard | Nov 13, 2012 |
Le monde du cinéma ne m’attire pas particulièrement, mais j’avais vu un très court extrait de l’adaptation de ce livre et je me suis dit, sans savoir de quoi il était question, qu’il fallait que j’en sache plus. J’ai donc commencé avec le livre, dévoré en deux soirées. Un livre original tant dans la forme que le fond.
Le fond d’abord, parce qu’il est question de rêve mais il n’y a ni fée ni magie ; il est question ici de la création mécanique des rêves, de leur projection sur un écran. Si l’on sent le traitement américain (hollywoodien presque) du sujet, qui est le début de ce que l’on appellera effectivement « l’usine à rêves », j’ai aimé ce petit garçon qui est un héros non parce qu’il a découvert un secret ou une formule magique, mais parce qu’il est habile de ses mains, qu’il sait donner vie à des rouages et des engrenages. Ce petit bonhomme qui tombe en admiration devant le mécanisme d’un automate pourra paraître aux jeunes lecteurs plus proche et plus réel que les héros extraordinaires qui envahissent la littérature. Si vous offrez ce livre à vos enfants, assumez les conséquences et prévoyez un budget “Lego” à la hauteur !
La forme ensuite, c’est bien sûr ce qui frappe en premier. L’introduction nous invite à nous imaginer dans une salle de cinéma, et c’est bien ce qu’il se passe. Nous voilà propulsés au milieu d’un film muet, où alternent images et textes. Nous sommes spectateurs de cette histoire en noir et blanc et projectionniste au fur et à mesure que l’on tourne les pages. Une idée qui fonctionne plutôt bien et qui donne une bonne idée, me semble-t-il de ce que pouvaient ressentir les premiers spectateurs des films de fiction. Il est un peu dommage seulement que les mots prennent parfois le pas sur l’image, et que les dessins soient principalement cantonnés aux courses-poursuites, donnant un air un peu répétitif à l’ensemble, c’est peut-être le signe de notre difficulté aujourd’hui à imaginer l’histoire à partir d’images, sans que l’on nous guide par les mots.
En définitive, un livre très intéressant, qui m’a permis de découvrir un peu mieux le personnage de Georges Méliès (dont ce livre s’inspire très librement) et le début du cinéma de fiction, et qui m’a donné envie de voir son Voyage dans la Lune. Une réussite, donc, et maintenant je ne suis pas certaine de vouloir voir le film en couleur, puisque j’ai mon propre film en noir et blanc dans la tête !
  raton-liseur | May 7, 2012 |
Et bien c'est pas bon ça. Voilà un roman illustré pour enfant rare, avec des illustrations double pages en noir et blanc, sur un thème plutôt intéressant (le cinéma de Méliès) qui fait plouf quand on s'en sert. Le style est d'une remarquable lourdeur, d'une lenteur effroyable et horriblement répétitif. On a envie de botter les fesses de l'auteur pour qu'il arrête de se répéter, de faire durer inutilement des situations creuses à rallonge. Il ne se passe quasiment rien : les personnages cherchant à s'attraper les uns les autres tout le long du livre. Les illustrations sont plutôt moches... Même la pire BD pour enfant semble bien mieux. Mais qui donc a pu dire que c'était bien !!! Quand on voit la moyenne des évaluations sur LibraryThing, on prend peur ! ( )
  hubertguillaud | Oct 28, 2010 |
3 sur 3
The story is an engaging meditation on fantasy, inventiveness, and a thrilling mystery in its own right. No knowledge of early cinema is necessary to enjoy it, but for those who do know just a little, the rewards are even greater.
 
The carefully selected details make Hugo Cabret feel like, well, a machine, full of tiny interlocking parts, built to fuel a curious child’s lifelong infatuation with wonder.
 
The Invention of Hugo Cabret is full of magic ... for the child reader, for the adult reader, the film lover, the art lover, for anyone willing to give it a go. If you’re scared of the size or the concept, don’t be. Open your mind, pour Selznick’s creation in, and be reminded of the dream of childhood.
 
With The Invention of Hugo Cabret, the American illustrator/author Brian Selznick seems to have invented a new kind of book. It's at once a picture book, a graphic novel, a rattling good yarn and an engaging celebration of the early days of the cinema. All in black and white.
 
It is wonderful.
 

» Ajouter d'autres auteur(e)s (9 possibles)

Nom de l'auteurRôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Selznick, Brianauteur principaltoutes les éditionsconfirmé
Paracchini, FabioTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Santen, Gert vanTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Woodman, JeffNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé

Appartient à la série éditoriale

Fait l'objet d'une adaptation dans

Prix et récompenses

Distinctions

Listes notables

Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Lieux importants
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Évènements importants
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Films connexes
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Épigraphe
Dédicace
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
For Remy Charlip and for David Serlin
Premiers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
From his perch behind the clock, Hugo could see everything.
Citations
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Hugo felt sure that the note was going to answer all of his questions and tell him what to do now that he was alone. The note was going to save his life.
The coffee was hot, and as Hugo let it cool, he looked around the cavernous station at all the people rushing by with a thousand different places to go. When he saw them from above he always thought the travelers looked like cogs in an intricate, swirling machine. But up close, amid the bustle and the stampede, everything just seemed noisy and disconnected.
Hugo though about his father’s description of the automaton. “Did you ever notice that all machines are made for some reason?” he asked Isabelle. “They are built to make you laugh, like the mouse here, or to tell the time, like clocks, or to fill you with wonder, like the automaton. Maybe that’s why a broken machine always makes me a little sad, because it isn’t able to do what it was meant to do.”
“I like to imagine that the world is one big machine. You know, machines never have any extra parts. They have the exact number and type of parts they need. So I figure if the entire world is a big machine, I have to be here for some reason. And that means you have to be here for some reason, too.”
When you wind it up, it can do something I'm sure no other automaton in the world can do. It can tell you the incredible story of Georges Méliès, his wife, their goddaughter, and a beloved clock maker whose son grew up to be a magician.
Derniers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Notice de désambigüisation
Directeur de publication
Courtes éloges de critiques
Langue d'origine
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais (3)

When twelve-year-old Hugo, an orphan living and repairing clocks within the walls of a Paris train station in 1931, meets a mysterious toyseller and his goddaughter, his undercover life and his biggest secret are jeopardized.

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Discussion en cours

Aucun

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (4.29)
0.5 3
1 15
1.5 4
2 44
2.5 24
3 323
3.5 99
4 883
4.5 189
5 1321

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 208,373,204 livres! | Barre supérieure: Toujours visible