AccueilGroupesDiscussionsPlusTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Mendiants et orgueilleux

par Albert Cossery

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneMentions
1918111,711 (3.81)48
"Early in Proud Beggars, a brutal and motiveless murder is committed in a Cairo brothel. But the real mystery at the heart of Albert Cossery's wry black comedy is not the cause of this death, but the paradoxical richness to be found in even the most materially impoverished life. Chief among Cossery's characteristically proud beggars is Gohar, a former professor turned beggar, whorehouse accountant, hashish aficionado, and street philosopher. Such is his native charm that he has accumulated a small coterie that includes Yeghen, a rhapsodic poet and drug dealer and El Kordi, an ineffectual clerk and would-be revolutionary who dreams of rescuing a consumptive prostitute from her miserable life. The police investigator Nour El Din, harboring a dark secret of his own, suspects all three of the brothel murder, but finds himself captivated by their warm good humor. He is drawn to these men. How is it that they live surrounded by degrading poverty, yet possess a joie de vivre that even the most assiduous forces of state cannot suppress? Do they, despite their rejection of social norms and all ambition, hold the secret of earthly contentment? And so this short novel, considered one of Cossery's masterpieces, is at once biting social commentary, police procedural, and a mischievous delight in its own right"--… (plus d'informations)
Récemment ajouté parbibliothèque privée, razorsoccam, Jordaan, janpietwijn, OrderMustBe, Abreta, stofken, LadyDita, biche1968
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

Actuellement, il n'y a pas de discussions au sujet de ce livre.

» Voir aussi les 48 mentions

Dans les rues de Caire, Gohar, ex-philosophe devenu mendiant, sillonne la ville à la recherche de Yeghen qui lui fournit du haschich.
Il espère le trouver dans un bordel où il est accueili par une jeune prostituée qui lui demande d'écrire une lettre pour elle.
A la vue de ses bracelets dorés, il a subitement envie de l'étrangler, dans l'espoir qu'il pourra revendre les bijoux pour s'acheter de la drogue.
Nour et Dine, policier homosexuel, amoureux malheureux du jeune Samir qui le méprise, est chargé de mener l'enquête.
Le roman Mendiants et orgueilleux m'a offert une petite incursion dans la littérature égyptienne dont j'ignore à peu près tout.
Albert Cossery donne vie à une galerie de personnages insolites, dans un décor pittoresque, où la misère est choisie et souvent même joyeuse car pourvoyeuse de liberté.
L'histoire en elle-même ne comporte pour ainsi dire pas d'intérêt. Seule la réflexion sur la société égyptienne et sur les manières d'y vivre la pauvreté justifie la lecture de ce roman. ( )
  biche1968 | May 16, 2021 |
Se réveillant trempé; Gohar se demande si le Nil, pris d'une crue subite, n'a pas submergé la ville. Les clameurs qui filtrent en même temps que l'eau par la porte voisine le rassurent et l'horrifient tout ensemble, car ce sont les lamentations rituelles des 'funérailles et l'inondation provient donc des ablutions d'un mort. Levé avant son heure, éprouvé par le manque de drogue, Gohar fuit son logis et cherche dans les ruelles du Caire son ami Yéghen qui le fournit en hachisch. Dans son désir d'avoir l'argent nécessaire à l'achat de ce viatique, il étrangle la jeune Arnaba pour lui voler des bracelets que, dégrisé par son geste, il reconnaît sans valeur et abandonne pour repartir en quête de Yéghen. Le crime semble ainsi dépourvu de mobile, les suspects n'ont apparemment rien qui pèse sur leur conscience : autant de causes d'irritation pour l'officier de police Nour El Dine qui envie cette joie de vivre chez de pareils gueux. Dans le contraste entre l'un et les autres réside le charme de ce roman qui déchiffre le caractère des habitants du quartier indigène du Caire avec une vérité impressionnante et un humour tout oriental.
  vdb | Jun 7, 2011 |
2 sur 2
In de afgelopen jaren brengt uitgeverij Jurgen Maas de Nederlandse vertalingen van de Franstalige Egyptische schrijver Albert Cossery uit. De vertalingen van zijn romans zijn meestal al wel eerder verschenen maar inmiddels moeilijk te vinden. Het kleine oeuvre van de schrijver bevat eigenlijk alleen maar pareltjes. En dat geldt ook voor De trotse bedelaars. Gebouwd op ironie en cynisme vertelt ook deze roman het schrijnende verhaal van de verschillen tussen arm en rijk en over falende machthebbers
 

» Ajouter d'autres auteur(e)s (3 possibles)

Nom de l'auteur(e)RôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Albert Cosseryauteur(e) principal(e)toutes les éditionscalculé
Cushing, Thomas W.Traducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Waters, AlysonRevisions to translation by Cushingauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Waters, AlysonIntroductionauteur secondairequelques éditionsconfirmé

Appartient à la série éditoriale

Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Lieux importants
Évènements importants
Films connexes
Prix et distinctions
Épigraphe
Dédicace
Premiers mots
Citations
Derniers mots
Notice de désambigüisation
Directeur(-trice)(s) de publication
Courtes éloges de critiques
Langue d'origine
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais

Aucun

"Early in Proud Beggars, a brutal and motiveless murder is committed in a Cairo brothel. But the real mystery at the heart of Albert Cossery's wry black comedy is not the cause of this death, but the paradoxical richness to be found in even the most materially impoverished life. Chief among Cossery's characteristically proud beggars is Gohar, a former professor turned beggar, whorehouse accountant, hashish aficionado, and street philosopher. Such is his native charm that he has accumulated a small coterie that includes Yeghen, a rhapsodic poet and drug dealer and El Kordi, an ineffectual clerk and would-be revolutionary who dreams of rescuing a consumptive prostitute from her miserable life. The police investigator Nour El Din, harboring a dark secret of his own, suspects all three of the brothel murder, but finds himself captivated by their warm good humor. He is drawn to these men. How is it that they live surrounded by degrading poverty, yet possess a joie de vivre that even the most assiduous forces of state cannot suppress? Do they, despite their rejection of social norms and all ambition, hold the secret of earthly contentment? And so this short novel, considered one of Cossery's masterpieces, is at once biting social commentary, police procedural, and a mischievous delight in its own right"--

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Résumé sous forme de haïku

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (3.81)
0.5
1
1.5
2 2
2.5 1
3 7
3.5 2
4 18
4.5 1
5 6

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 162,344,449 livres! | Barre supérieure: Toujours visible