AccueilGroupesDiscussionsPlusTendances
Site de recherche
Ce site utilise des cookies pour fournir nos services, optimiser les performances, pour les analyses, et (si vous n'êtes pas connecté) pour les publicités. En utilisant Librarything, vous reconnaissez avoir lu et compris nos conditions générales d'utilisation et de services. Votre utilisation du site et de ses services vaut acceptation de ces conditions et termes.
Hide this

Résultats trouvés sur Google Books

Cliquer sur une vignette pour aller sur Google Books.

Chargement...

Le treizième conte (2006)

par Diane Setterfield

Autres auteurs: Voir la section autres auteur(e)s.

MembresCritiquesPopularitéÉvaluation moyenneDiscussions / Mentions
15,670866263 (3.99)4 / 1040
When her health begins failing, the mysterious author Vida Winter decides to let Margaret Lea, a biographer, write the truth about her life, but Margaret needs to verify the facts since Vida has a history of telling outlandish tales.
  1. 592
    Jane Eyre par Charlotte Brontë (norabelle414, ladybug74, Contusions, Voracious_Reader)
    norabelle414: Both gothic novels, with a big ol' creepy house, and theme of hidden family secrets
    Voracious_Reader: Both beautiful, almost Gothic tales told through the eyes of precocious unusual young women.
  2. 521
    Rebecca par Daphne Du Maurier (ladybug74)
  3. 392
    Les hauts de Hurle-Vent par Emily Brontë (brightbel, coffee.is.yum, caflores)
  4. 253
    La dame en blanc par Wilkie Collins (391)
  5. 160
    Le jardin des secrets par Kate Morton (starfishian)
  6. 141
    Les heures lointaines par Kate Morton (library_gal, Becchanalia)
    Becchanalia: Pretty much the same plot, secrets, family ties and tragedy set in the ancestral home.
  7. 164
    L'indésirable par Sarah Waters (rstaedter)
  8. 101
    The Lace Reader par Brunonia Barry (avisannschild)
  9. 124
    Les jumelles de highgate par Audrey Niffenegger (sruszala, lahochstetler)
    lahochstetler: Gothic tales of devoted twin sisters, love, and death.
  10. 1811
    L'ombre du vent par Carlos Ruiz Zafón (starfishian, rmjp518, kethonna, elizabeth.a.coates)
    elizabeth.a.coates: Both centre around books/literature, both are eloquently written, both have an element of mystery
  11. 70
    Affinités par Sarah Waters (Citizenjoyce)
    Citizenjoyce: The ambiance is the same. Both stories draw the reader in with promises of deeper mysteries to solve.
  12. 50
    Orphan Train par Christina Baker Kline (akblanchard)
    akblanchard: Isolated old ladies benefit by telling their stories to younger women.
  13. 61
    Le Tour d'écrou par Henry James (Becchanalia)
    Becchanalia: More creepy siblings and a misguided governess
  14. 50
    Florence and Giles par John Harding (shelfoflisa)
  15. 105
    Expiation par Ian McEwan (julie_e_meyer)
  16. 50
    Les monstres de Templeton par Lauren Groff (amyblue, kethonna)
  17. 73
    Pierre de lune par Wilkie Collins (lahni)
  18. 84
    The Woman in White Part One par Wilkie Collins (caflores)
  19. 30
    Du bout des doigts par Sarah Waters (BookshelfMonstrosity)
    BookshelfMonstrosity: These novels offer gothic suspense's classic creepy atmosphere, though with somewhat different story-lines. Fingersmith takes place in Victorian England while The Thirteenth Tale is contemporary, but both emphasize books, mysteries about birth and identity, insanity, and grand houses.… (plus d'informations)
  20. 20
    The Last Will of Moira Leahy par Therese Walsh (ForeignCircus)

(voir toutes les recommandations de 41)

to get (11)
Chargement...

Inscrivez-vous à LibraryThing pour découvrir si vous aimerez ce livre

4 sur 4
Copie de l'avis sur mon blog :
"Je dois avouer que, si je ne dois garder qu’un souvenir de ce roman, ce sera le début. Les premiers chapitres m’ont totalement envoûtée, à tel point que j’ai failli en manquer mon arrêt de métro (les lecteurs acharnés connaissent bien ce syndrôme …). La lettre de Vida Winter, d’abord, puis l’introduction que fait Margaret et le premier entretien qu’elle a avec l’auteur, tout cela laisse planer une atmosphère sombre, gothique, mystérieuse – on devine l’odeur des vieux livres, celle de la pluie, de la poussière, et la promesse de révélations à répétition, de rebondissements à vous couper le souffle.

De ce fait, après autant d’attentes, le reste du roman est un cran en dessous. Ne voulant pas gâcher l’histoire, disons juste qu’elle n’était pas tout à fait à la hauteur de ces premières pages à mon goût. Racontée sur fond de roman anglais du XIXème, on y retrouve un romanesque débridé, des personnages mi-ombre, mi-lumière et une ambiance étrange, mais il manque juste une petite dose d’épices et d’inattendu pour que je sois totalement enthousiaste.

Néanmoins, l’écriture est très belle, l’histoire originale et bien contée, et les personnages généralement fort correctement croqués. La narratrice m’a laissée un peu de marbre, une fois l’emballement des premiers chapitres passés, mais peut-être est-ce juste parce que ses préoccupations ne résonnent pas avec les miennes.

Je ne regrette donc pas cette lecture agréable, même si je ne la qualifierais pas de chef-d’oeuvre, et je la conseille chaleureusement aux lecteurs amateurs de châteaux sombres et d’héroines en longues robes blanches qui errent dans la nuit, ainsi qu’à ceux qui aiment les livres qui parlent de gens qui aiment les livres. Voire, tout simplement, à ceux qui aiment qu’on leur raconte une bonne histoire."
( http://rosefromthule.wordpress.com/2009/08/21/le-treizieme-conte-diane-setterfie... )
  rft | Aug 21, 2009 |
humane; extraordinaire
  igy_chai | Nov 17, 2008 |
Le début commence de manière intrigante, presque envoutante, avec la lettre de Vida, et le secret de Margaret, son double disparue, qu'elle voit dans les miroirs et les reflets des fenêtres. Petit à petit, la tension monte, et l'ambiance vire un peu au glauque. On s'habitue à cette tension, aux mystères, jusqu'au coup de tonnerre à une centaine de pages de la fin, qui donne envie de reprendre depuis le début pour voir ce qui était sous notre nez - et celui de Margaret - depuis le début, et qui nous avait échappé. L'histoire est très brillament construite et très prenante, et c'est vrai que les pages se tournent toutes seules. Néanmoins, j'avoue que je n'ai pas ressenti beaucoup d'empathie pour les personnages. Brillant, mais un peu froid peut-être. ( )
  PandoraBlack | Feb 29, 2008 |
Insipide, plat, éventé, trop facile à lire, pourtant il y avait de bons ingrédients... Le monde secret des bibliothèques, les vieilles maisons de familles, les secrets, les références aux auteurs anglais du XIXeme!
On ne peut pas s'empêcher de penser à "L'ombre du vent" de Carlos Luis Zafron, en beaucoup moins réussi...
  lenasouslefiguier | Sep 20, 2007 |
4 sur 4
A family saga with Gothic overtones, dark secrets, lost twins, a tragic fire, a missing manuscript and over-obvious nods to Jane Eyre, Rebecca and The Woman in White, it reads like something a creative writing class might write as a committee, for the sole purpose of coming up with a novel that would suit a book group (and tellingly, there are "Reading Group Study Notes" at the back suggesting topics for discussion).
 
The Thirteenth Tale is not without fault. The gentle giant Aurelius is a stock character, and the ending is perhaps a little too concerned with tying up all loose ends. But it is a remarkable first novel, a book about the joy of books, a riveting multi-layered mystery that twists and turns, and weaves a quite magical spell for most of its length.
 
"The Thirteenth Tale" keeps us reading for its nimble cadences and atmospheric locales, as well as for its puzzles, the pieces of which, for the most part, fall into place just as we discover where the holes are. And yet, for all its successes -- and perhaps because of them -- on the whole the book feels unadventurous, content to rehash literary formulas rather than reimagine them.
 
A book that you wake in the middle of the night craving to get back to...Timeless, charming, a pure pleasure to read...The Thirteenth Tale is a book to savor a dozen times.
ajouté par rainpebble | modifier~The San Diego Union-Tribune
 

» Ajouter d'autres auteur(e)s (19 possibles)

Nom de l'auteur(e)RôleType d'auteurŒuvre ?Statut
Setterfield, Dianeauteur(e) principal(e)toutes les éditionsconfirmé
Amato, BiancaNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Hammer, HegeTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Järnebrand, JanTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Moksunen, SalmeTraducteurauteur secondairequelques éditionsconfirmé
Tanner, JillNarrateurauteur secondairequelques éditionsconfirmé

Appartient à la série éditoriale

Heyne (40549)
Vous devez vous identifier pour modifier le Partage des connaissances.
Pour plus d'aide, voir la page Aide sur le Partage des connaissances [en anglais].
Titre canonique
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Titre original
Titres alternatifs
Date de première publication
Personnes ou personnages
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Lieux importants
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Évènements importants
Films connexes
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Prix et distinctions
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Épigraphe
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
All children mythologize their birth. It is a universal trait. You want to know someone? Heart, mind and soul? Ask him to tell you about when he was born. What you get won't be the truth; it will be a story. And nothing is more telling than a story. -Vida Winter, Tales of Change and Desperation
Dédicace
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
In memory

Ivy Dora and Fred Harold Morris

Corina Ethel and Ambrose Charles Setterfield
Premiers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
It was November.
Citations
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Do you know the feeling when you start reading a new book before the membrane of the last one has had time to close behind you? You leave the previous book with ideas and themes-characters even-caught in the fibers of your clothes, and when you open the new book, they are still with you.
My gripe is not with lovers of the truth but with truth herself. What succor, what consolation is there in truth, compared to a story? What good is truth, at midnight, in the dark, when the wind is roaring like a bear in the chimney? What you need are the plump comforts of a story. The soothing, rocking safety of a lie. - Vida Winter
Tell me the truth.
Of course I loved books more than people. Of course I valued Jane Eye over the anonymous stranger with his hand on the lever. Of course all of Shakespeare was worth more than a human life. Of course. Unlike Miss Winter, I had been ashamed to say so.
… ten years of marriage is usually enough to cure marital affection …
Derniers mots
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
(Cliquez pour voir. Attention : peut vendre la mèche.)
Notice de désambigüisation
Directeur(-trice)(s) de publication
Courtes éloges de critiques
Informations provenant du Partage des connaissances anglais. Modifiez pour passer à votre langue.
Langue d'origine
DDC/MDS canonique
LCC canonique

Références à cette œuvre sur des ressources externes.

Wikipédia en anglais (1)

When her health begins failing, the mysterious author Vida Winter decides to let Margaret Lea, a biographer, write the truth about her life, but Margaret needs to verify the facts since Vida has a history of telling outlandish tales.

Aucune description trouvée dans une bibliothèque

Description du livre
Vida Winter, auteur de best-sellers vivant à l'écart du monde, s'est inventé plusieurs vies à travers des histoires toutes plus étranges les unes que les autres et toutes sorties de son imagination. Aujourd'hui, âgée et malade, elle souhaite enfin lever le voile sur l'extraordinaire existence qui fut la sienne. Sa lettre à Margaret Lea est une injonction : elle l'invite à un voyage dans son passé, à la découverte de ses secrets. Margaret succombe à la séduction de Vida mais, en tant que biographe, elle doit traiter des faits, non de l'imaginaire. Et elle ne croit pas au récit de Vida. Dès lors, les deux femmes vont confronter les fantômes qui hantent leur histoire pour enfin cerner leur propre vérité.. 
Résumé sous forme de haïku

Couvertures populaires

Vos raccourcis

Évaluation

Moyenne: (3.99)
0.5 7
1 52
1.5 13
2 256
2.5 66
3 908
3.5 303
4 1978
4.5 287
5 1708

Est-ce vous ?

Devenez un(e) auteur LibraryThing.

 

À propos | Contact | LibraryThing.com | Respect de la vie privée et règles d'utilisation | Aide/FAQ | Blog | Boutique | APIs | TinyCat | Bibliothèques historiques | Critiques en avant-première | Partage des connaissances | 162,334,031 livres! | Barre supérieure: Toujours visible