Photo de l'auteur

Cyril Pedrosa

Auteur de Trois ombres

22+ oeuvres 867 utilisateurs 50 critiques

A propos de l'auteur

Comprend les noms: Cyril Pedosa

Crédit image: Cyril Pedrosa

Séries

Œuvres de Cyril Pedrosa

Trois ombres (2007) 414 exemplaires, 25 critiques
Portugal (2011) 178 exemplaires, 10 critiques
The Golden Age: Book 1 (2018) 117 exemplaires, 10 critiques
Equinoxes (2015) 44 exemplaires, 3 critiques
Auto-bio (2008) 19 exemplaires
L'âge d'or - Tome 2 (2020) 19 exemplaires, 1 critique
Les coeurs solitaires, Tome 1 : (2006) 10 exemplaires
Ring Circus, tome 3 : Les Amants (2002) 8 exemplaires
Ekoloogiset (2011) 8 exemplaires
Serum (2017) 7 exemplaires
Autobio, 02: -- (2009) 6 exemplaires
Kulta-aika (2022) 6 exemplaires
Cuori solitari (2014) 4 exemplaires

Oeuvres associées

Nursery Rhyme Comics: 50 Timeless Rhymes from 50 Celebrated Cartoonists (2011) — Illustrateur — 204 exemplaires, 28 critiques
Premières fois (2008) — Illustrateur, quelques éditions51 exemplaires, 3 critiques

Étiqueté

Partage des connaissances

Membres

Critiques

> Tout commence dans une ambiance à la Perrault : un petit garçon à la bouille de Petit Poucet coule des jours heureux dans la fermette familiale. Une vie trop belle pour durer toujours. Un soir, sur la colline voisine, trois silhouettes lugubres apparaissent et reviennent, au crépuscule, menacer en silence ce bonheur parfait. Le dessin se fait distordu, le noir l'emporte sur le blanc : en quelques traits, Cyril Pedrosa fait monter l'angoisse. Le père, comprenant que ces ombres en veulent à son fils, l'emporte au loin dans un voyage périlleux. Les péripéties ne manquent pas, mais, à chaque page, on vérifie surtout que les ombres ne sont pas là, au coin d'une case. Et, forcément... Cyril Pedrosa, auteur de plusieurs autres albums (Les Cœurs solitaires, Shaolin Moussaka...), vient d'être primé au récent festival BD de Saint-Malo, Quai des bulles. Ed. Delcourt, "Shampooing", 268 p.
—LePoint.fr
… (plus d'informations)
½
 
Signalé
Joop-le-philosophe | 24 autres critiques | Dec 12, 2018 |
Plus vraiment d'inspiration, plus d'envies et pas de projets, l'auteur de BD Simon Muchat végète doucement dans son boulot d'animateur scolaire, et exaspère Claire, sa compagne, qui le voudrait plus investi.

Invité à passer quelques jours au Portugal, dont sa famille est originaire et où il n'était plus allé depuis l'enfance, il va y découvrir une autre façon d'exister et d'être — et peut-être le début d'une nouvelle inspiration ?

Cyril Pedrosa nous livre un récit introspectif qui explore les plis et replis existentiels d'un quotidien sans histoire, devenu sans consistance et sans saveur. Le récit, aussi, d'une renaissance à soi, à travers la redécouverte d'un lieu d'enfance, noyé dans les brumes du souvenir.… (plus d'informations)
 
Signalé
Relais | 9 autres critiques | Jul 10, 2014 |
Formidable BD autobiographique d'un dessinateur à la recherche de lui-même, de ses racines, d'un sens à sa vie. Qu'il va trouver par-delà ses racines, au Portugal de son enfance, un Portugal qu'il a renié, un peu comme son père, comme sa copine, et qu'il redécouvre, petit à petit, en même temps que se réveillent les couleurs de l'album, au coeur d'une musique qu'il entend mal, mais qui chante à son âme. Portugal est pareil à une nostalgie profonde, un fado, qui remonte du coeur, des tripes et qui peu à peu gagne l'album, pareille à une musique qui finit par emplir tout l'espace d'une simplicité retrouvée. .… (plus d'informations)
 
Signalé
hubertguillaud | 9 autres critiques | Mar 10, 2012 |
Superbe roman (autobio)graphique. Simon Muchat, auteur de bande dessinées, en plein désarroi, questionnement, se cherche. A l'occasion d'un court séjour au Portugal dans le cadre d'un salon de bande dessinée auquel il est invité, il découvre ce pays, ses ambiances, ses couleurs, ses gens et petit à petit c'est son passé qui ressurgit et qu'il va redécouvrir. Cette démarche de recherche et de souvenir lui permettra de se retrouver. Une histoire très tendre et nostalgique pleine d'espoir. Un dessin merveilleux, plein de couleur qui joue subtilement entre des dessins très oniriques, des graphismes très stylisés, des mélanges d'aplat de couleur et du trait qui fait vibrer le dessin et donne à ressentir la chaleur dans les ruelles de Lisbonne, le chant des dialogues dans une langue que ne comprend pas Simon, mais aussi le froid de l'angoisse et de la solitude ou la douceur du vent dans les branches. Un magnifique album qui demande à être déguster page à page.… (plus d'informations)
 
Signalé
folivier | 9 autres critiques | Dec 5, 2011 |

Listes

Prix et récompenses

Vous aimerez peut-être aussi

Auteurs associés

Statistiques

Œuvres
22
Aussi par
2
Membres
867
Popularité
#29,521
Évaluation
3.8
Critiques
50
ISBN
71
Langues
8

Tableaux et graphiques