Photo de l'auteur

Stephen Greenblatt

Auteur de Quattrocento

74+ oeuvres 15,791 utilisateurs 242 critiques 12 Favoris

A propos de l'auteur

Stephen Greenblatt is a literary critic, theorist and scholar. He is the author of Three Modern Satirists: Waugh, Orwell, and Huxley (1965); Renaissance Self-Fashioning: From More to Shakespeare (1980); Learning to Curse: Essays in Early Modern Culture (1990); Redrawing the Boundaries: The afficher plus Transformation of English and American Literary Studies (1992); The Norton Shakespeare (1997); Will in the World: How Shakespeare Became Shakespeare (2004); Shakespeare's Freedom (2010); and The Swerve: How the World Became Modern (2011). (Bowker Author Biography) afficher moins
Crédit image: Bachrach

Œuvres de Stephen Greenblatt

Quattrocento (2011) 3,613 exemplaires
Will le Magnifique (2004) 3,426 exemplaires
The Rise and Fall of Adam and Eve (2017) 435 exemplaires
The Norton Anthology of English Literature, 9th Edition, Volume A (2005) — Directeur de publication — 431 exemplaires
Tyrant: Shakespeare on Politics (2018) 413 exemplaires
Hamlet in Purgatory (2001) 259 exemplaires
The Norton Anthology of English Literature, 9th Edition, Volume C (2012) — Directeur de publication — 196 exemplaires
The Norton Shakespeare: Tragedies (1997) — Directeur de publication — 187 exemplaires
The Norton Anthology of English Literature, 9th Edition, Volume E (2012) — Directeur de publication — 182 exemplaires
The Norton Shakespeare: Comedies (1997) — Directeur de publication — 166 exemplaires
The Norton Anthology of English Literature, 9th Edition, Volume D (2012) — Directeur de publication — 165 exemplaires
The Norton Anthology of English Literature, 9th Edition, Volume F (2012) — Directeur de publication — 159 exemplaires
The Norton Shakespeare: Romances and Poems (1997) — Directeur de publication — 134 exemplaires
The Norton Shakespeare: Histories (1997) — Directeur de publication — 129 exemplaires
The Norton Anthology of English Literature: The Major Authors, vol. B (2000) — Directeur de publication — 100 exemplaires
The Norton Shakespeare Vol. 2: Later Plays (2008) — Directeur de publication — 95 exemplaires
The Norton Shakespeare: The Essential Plays / The Sonnets (2008) — Directeur de publication — 85 exemplaires
The Norton Shakespeare Vol. 1: Early Plays and Poems (1860) — Directeur de publication — 82 exemplaires
New world encounters (1986) 38 exemplaires
Allegory and Representation (1981) 37 exemplaires
Cultural Mobility: A Manifesto (2009) 25 exemplaires
The Greenblatt Reader (2005) 24 exemplaires
The Norton Shakespeare: Two Volume Set (2015) — Directeur de publication — 6 exemplaires
Poetyka kulturowa : pisma wybrane (2006) 3 exemplaires
The Uncoupling 1 exemplaire

Oeuvres associées

The Illustrated Stratford Shakespeare (1589) — Directeur de publication, quelques éditions31,856 exemplaires
Religio Medici and Urne-Buriall (New York Review Books Classics) (2002) — Directeur de publication, quelques éditions238 exemplaires
Criticism: Major Statements (1964) — Contributeur — 223 exemplaires
Staging the Renaissance (1991) — Contributeur — 76 exemplaires
Reynard the Fox: A New Translation (2015) — Avant-propos, quelques éditions74 exemplaires
A New History of Early English Drama (1997) — Avant-propos, quelques éditions57 exemplaires
The Fate of "Culture": Geertz and Beyond (Representations Books) (1999) — Contributeur — 34 exemplaires

Étiqueté

Partage des connaissances

Nom canonique
Greenblatt, Stephen
Nom légal
Greenblatt, Stephen Jay
Date de naissance
1943-11-07
Sexe
male
Nationalité
USA
Lieu de naissance
Boston, Massachusetts, USA
Lieux de résidence
Boston, Massachusetts, USA
Cambridge, Massachusetts, USA
Berkeley, California, USA
Études
Yale University (B.A.|1964|Ph.D|1969)
Pembroke College, Cambridge (M.Phil.|1966)
Professions
professor
literary critic
scholar
Relations
Targoff, Ramie (wife)
Organisations
University of California, Berkeley
Harvard University
Modern Language Association of America
Prix et distinctions
American Academy of Arts and Sciences (1987)
American Philosophical Society (2007)
American Academy of Arts and Letters (2008)
James Russell Lowell Prize (1989 and 2011)
Erasmus Institute Prize (2002)
Mellon Distinguished Humanist Award (2002) (tout afficher 12)
William Shakespeare Award for Classical Theater (2005)
Wilbur Cross Medal (2010)
National Book Award for Nonfiction (2011)
Pulitzer Prize for General Non-Fiction (2012)
Holberg Prize (2016)
Accademia degli Arcadi
Agent
Jill Kneerim
Courte biographie
Stephen Greenblatt is the John Cogan University Professor of the Humanities at Harvard University as well as a finalist for the Pulitzer Prize and the National Book Award for Nonfiction. He is the General Editor of The Norton Shakespeare and the General Editor of The Norton Anthology of English Literature. He divided his time between Cambridge, Massachusetts, and Vermont. [from The Swerve (2011)

Membres

Critiques

Will dans son jus... c'est à dire dans sa (terrible) époque. Un livre très pertinent pour le lecteur français... peut-être léger pour un connaisseur?
 
Signalé
Nikoz | 58 autres critiques | Mar 18, 2016 |
Un très grand essai sur un personnage méconnu de la renaissance italienne, le Pogge, un grand universitaire nous montre ce magnifique siècle qui entrainera la découverte des siècles païens de l'antiquité. C'est bien écrit, trépidant, intelligent, drôle, brillant.
Cet essai est un roman de l'intelligence. Comment des hommes passionnés par la forme ressorte des textes capitaux par le fond. Ma première lecture d'épicure m'avait laissé pantois. J'étais devenu épicurien. La relecture régulière des maximes me rempli toujours de joie et de plaisir.
Ce formidable essai me donne envie de lire lucrèce. Je fais mes humanités. C'est une très belle introduction à l'épicurisme. Le plaisir, la lutte contre la douleur, l'atomisme, c'est excitant et toujours d'actualité. Il est troublant de lire comme la lutte contre l'obscurantisme est permanente. Il est fascinant de voir comme les enjeux persistent, liberté de pensée, lutte contre la dictature de la police de la pensée religieuse ou de la norme bien pensante. J'écoute parallèlement une vie d'elvis presley, les échos sont étonnant entre ces moments.
Tentative de concilier le plaisir et les contraintes de la croyance religieuse.
L'histoire des papes de cette période ne peut que donner envie de croire en autre chose, la découverte de lucrèce ne pouvait que donner envie malgré les risques de propager cette pensée profonde et brillante. C'est troublant de constater la fragilité de la culture, comment les bibliothèques ont disparu sous les coups de boutoir de l'intolérance, comment de tout temps les livres sont les cibles de tous les intégrismes.
Si vous voulez savoir qui est l'ennemi de l'intelligence, qui veut être le dictateur, chercher le destructeur de livres. Je vous laisse le chercher en nos temps troublés.
Cet essai est une ode à la beauté de l'intelligence, à la tolérance, à l'amour des textes, à la puissance de l'esprit humain, grandiose.
Comme quoi des universitaires peuvent sortir de leur tour d'ivoire et transmettre leur vision du monde si passionnante et excitante. Lisez ça.
… (plus d'informations)
 
Signalé
PUautomne | 142 autres critiques | Aug 22, 2013 |

Listes

Prix et récompenses

Vous aimerez peut-être aussi

Auteurs associés

Statistiques

Œuvres
74
Aussi par
8
Membres
15,791
Popularité
#1,440
Évaluation
½ 4.3
Critiques
242
ISBN
255
Langues
18
Favoris
12

Tableaux et graphiques